Franck Wurtz : Un talentueux défenseur

14 juin 2008    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

 

Des frères Wurtz, Alex est évidemment le plus connu. Mais, ceux qui suivent le basket de près savent que Franck ne manque pas de qualités, lui non plus. On s’en aperçu durant deux saisons à l’ASSM. Il est arrivé à Pfastatt non par hasard – il avait passé quelques saisons à Lutterbach auprès du « Doc » et de « Pat » – mais au dernier moment de l’intersaison 98.

 

Notre photo : Franck WURTZ, un garçon charmant qui n’a laissé que des bons souvenirs à l’ASSM.

 

C’est Patrick EMILE, l’adjoint de Roland ANDRE, qui eut la bonne idée de le faire signer juste avant la fin de la période des mutations. Lors de la première saison, il prit une part active au titre de champion d’Alsace décroché par l’ASSM.

Puis, l’année suivante, il confirma son talent en rendant d’éminents services au sein d’une Nationale 3 que la plupart des joueurs pfastattois découvraient. FRANCKY avait une très grande qualité : c’était un défenseur hors pair.

Je me souviens ainsi d’un match à la « poly » face à SAINT-SORLIN. A l’aller, dans l’Ain, l’ASSM avait connu une lourde défaite. Pour terminer sur le podium le « Doc » et son équipe voulaient prendre leur revanche. Mais la tâche s’annonçait d’autant plus difficile qu’il manquait Mathieu GITTA, victime quelques semaines auparavant d’une rupture des ligaments croisés. Le « Doc » avait confié une grosse mission à Franck WURTZ : neutraliser, au maximum, DROGOSZ, le meilleur marqueur de la poule qui tournait à une moyenne de 25 points par match.

FRANCKY ne déçut pas son coach. L’ex-espoir de BOURG EN BRESSE dut se contenter de 15 points et l’ASSM l’emporta d’un petit point : 75-74.

Au terme de cette saison 99/2000, Franck WURTZ prit un peu de recul avec le basket. Puis, il se retrouva, avec son frère Alex, dans son fief d’OLTINGUE où le tandem des WURTZ fut à l’origine de plusieurs accessions qui hissèrent le club jusqu’au plus haut niveau départemental.

On allait l’oublier, FRANCKY était aussi un coéquipier exemplaire qui ne posa jamais le moindre problème au sein du groupe. Un joueur exemplaire qui ne laisse que des bons souvenirs à Pfastatt.

 

FRANCK WURTZ ET L’ASSM

1998 à 2000 : 2 saisons au club

CHAMPIONNAT DE FRANCE :

1 saison, la première de l’ASSM en N3 (1999/2000),

19 matches (25e au classement général du club)

64 points marqués (24e)

3,37 points de moyenne par match (29e).