Au sujet de ce talentueux joueur qui aurait pu réaliser une meilleure carrière s’il n’avait pas privilégié ses études puis son travail, un refrain est sur toutes les lèvres à l’ASSM : dommage qu’il soit arrivé aussi tardivement.

 

Notre photo : Laurent MINNIG en action sous le maillot de l’ASSM lors d’un match amical au Palais des Sports face aux espoirs du FCM. (Photo Philip ANSTETT “DNA”).

 

 

 

En effet, tout le monde à Pfastatt reste persuadé que s’il avait donné son accord un an plus tôt, le club pfastattois aurait accédé en Nationale 2… quatre ans plus tôt ! Vous savez au terme de cette mémorable saison 2001/02 et de la fameuse défaite face à Mirecourt…

Finalement, Laurent MINNIG arrive en juin 2002 mais l’ASSM n’a plus son allant de la saison précédente et, surtout, « Larry » – un surnom « récolté » au FCM en raison de sa ressemblance avec un certain Bird – va rapidement être handicapé par des pépins physiques qui l’empêcheront d’évoluer à son meilleur niveau. Dommage.

Auparavant, Laurent MINNIG fit le bonheur des espoirs du MBC, alors dirigés par Patrick SCHLEGEL, puis de la JDA Dijon, où il fit des apparitions en Pro A. Puis, il participa à la remontée du FCM en Pro B avant d’apprendre, tardivement, qu’il n’était pas conservé dans le groupe mulhousien pour l’aventure dans le giron professionnel.

Une grosse déception qu’il tenta d’oublier en menant, en compagnie de son pote Gilles ZAEGEL, le Colmar BCA de la Nationale 4 à la Nationale 2. Aujourd’hui, « Larry » dirige l’équipe 2 de l’ASSM Pfastatt en Promotion d’Excellence régionale.

LAURENT MINNIG ET L’ASSM

2002 à 2005 : 3 SAISONS AU CLUB

CHAMPIONNAT DE FRANCE

49 matches (12e meilleur total dans l’histoire du club)

431 points (10e meilleur scoreur du club)

7,87 points de moyenne (12e)