Sa première apparition à la salle « polyvalente », les spectateurs présents à l’époque ne l’ont pas oubliée. Lors du tournoi de cadets organisé, en cette année 1998, par le « Doc », il fut, au sein de son équipe du FCM, l’un des meilleurs joueurs du tournoi.

Un trophée que s’adjugea finalement SEIGNEUR, la victoire de la SIG n’étant pas étrangère à cette première place devant Jeff MARTIN (Guebwiller) et… Pascal IULIANO.

Notre photo : Pascal IULIANO remplit parfaitement la délicate mission de succéder à Philippe THIERRY à la mène des “bleus”.

 

 

 

Si les deux premiers nommés firent (et font encore) une belle carrière, évoluant jusqu’en Nationale 1, tel ne fut pas le cas du Mulhousien qui pourtant ne manqua pas de qualités.

On s’en rendit compte à l’ASSM où il arriva en 1999 après son cycle au sein des espoirs du FCM. 3e muté, il n’était pas prévu au départ au sein de l’équipe « une » mais il allait finir la saison à un moment où David GAL, un autre muté, rata quelques matches.

Sa meilleure saison, « Pascalino » la réalisera en 2001/02. Le départ de Philippe THIERRY souleva bien des inquiétudes et, finalement, il fut un excellent chef d’orchestre. Pris par de nouvelles obligations professionnelles, Pascal IULIANO ne souhaita pas continuer l’aventure en championnat de France. Mais la passion de basket le reprit puisqu’il évolua ses dernières saisons à Spechbach, au FCM II et enfin à nouveau à Spechbach.

PASCAL IULIANO ET L’ASSM

2002 à 2005 : 3 SAISONS AU CLUB

CHAMPIONNAT DE FRANCE :

42 matches (15e meilleur total dans l’histoire du club)

275 points (14e meilleur scoreur du club)

5,76 points de moyenne (18e).