Il n’y a pas eu d’exploit pour les “bleus” samedi soir à Colmar. Trop adroits et outrageusement dominateurs dans le secteur intérieur, le BCGO a dominé de la tête et des épaules cette finale régionale de la Coupe du Crédit Mutuel. Rapidement rejoints après leur avantage initial de 10 points (bonus), puis distancés, les “bleus” ont eu le mérite de ne pas renoncer et de continuer à se battre. Ils ont ainsi su redonner un peu de suspense au match avant de lâcher prise face à la supériorité griesoise. 70-86, le score est lourd, cela fait tout de même 26 points d’écart si l’on enlève le bonus initial de 10 points. Mais, il n’y a rien à redire, Gries/Oberhoffen était bel et bien trop fort.

Notre photo ci-dessus: Mourad BOUGHEDIR à la lutte avec Mamadou DIEYE – une situation rare car la plupart du temps les Griesois firent la loi au rebond – sous les yeux de Cédric GARNIER et Mathieu GITTA qui, eux, ne connurent pas leur réussite habituelle au tir. (Photo Jean-Laurent SOLTNER).

CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR LE REPORTAGE – TEXTE ET PHOTOS – DE JEAN-LAURENT SOLTNER

Les supporteurs pfastattois – venus nettement moins nombreux que ceux de Gries beaucoup plus bruyants aussi – ne mirent pas longtemps à comprendre. Cette finale n’allait en aucun point ressembler à celle face à KB. Le BCGO possédait deux atouts que Kaysersberg n’avait pas : la motivation et la réussite. Et puis, il y eut un domaine où les “bleus” ne purent absolument pas rivaliser avec leur adversaire : le rebond. Un domaine où le trio Majstorovic – Baechtel – Dieye fit un véritable festival. Mieux, ces “géants” ne se contentèrent pas de gober la plupart des rebonds – qu’ils soient offensifs ou défensifs – ils permirent aussi d’enfiler des paniers bonifiés !

L’ASSM aurait pu résister si elle avait connu la même réussite que face à “KB”. Las, c’était un jour “sans” pour les artilleurs et les quelques réussites de Cédric Garnier, Florian Schneider et Arnaud Schlaeder vinrent trop tardivement.

Ainsi ne fallut-il que 6′ au BCGO pour effacer son handicap initial (16-18). Avec un départ aussi raté on pouvait déjà craindre le pire. Mais, les “bleus” surent réagir  et le score de 23-23 à l’issue du premier quart constituait un moindre mal pour une ASSM à la peine. Hélas, la déferlante griesoise s’accentuait dans la 2e période. La présence de Mourad Boughedir ne changeait rien à la domination adverse aux rebonds. Au contraire, l’entrée en jeu de la liane Mamadou Dieye accentuait encore la supériorité des “verts” qui pour une fois jouaient en blanc. Bilan: un score de 8-20 et le tableau d’affichage qui, à la mi-temps, affichait 31-43.

Une série de Nicolas Baechtel – 7 points en 1′ dont un 2e panier primé à son actif – assomait les “bleus” dès la reprise. Mais, c’est au moment où l’on pouvait craindre une véritable raclée que Zvoni Paradzik – une superbe sortie pour son dernier match sous le maillot “bleu” – sonna la révolte pfastattoise. Arnaud Schlaeder et Florian Schneider emboîtèrent le pas et voilà l’ASSM revenue sur les talons de son adversaire : 55-62 (28e’).

Aussi méritoire que fut cette réaction, elle ne constitua qu’un feu de paille et un 15-0, à cheval sur les deux derniers quarts-temps, assura au BCGO une avance de 22 points (55-77, 32e’) lui permettant de finir le match en roue libre. Ainsi, Nicolas Baechtel, “MVP” de la finale, put-il quitter, à quelques secondes du terme, le terrain sous une haie d’honneur de ses coéquipiers et une ovation (méritée) de ses supporteurs. Après une dizaine d’années de bons et loyaux services, il quitte le BCGO pour terminer sa carrière, avec ses potes Bruno Hamm et Maxime Laforce, avec la SIG II.

Enfin, du côté de l’ASSM, Zvonimir Paradzik réussit aussi sa sortie sous le maillot “bleu”. A Pfastatt, on regrettera beaucoup ce joueur exemplaire qui aurait encore pu beaucoup apporter au groupe de Fred Demontoux. Dommage aussi qu’au club on n’ait pas exploité ses grandes connaissances dans le basket. Pour ceux qui ne le savent pas, il travaille pour la Fédération Allemande à qui il fournit quantité de documents, notamment des schémas tactiques, utilisés pour divers sites internet de la FABB. Salut Zvoni !