ASSM – Lons : quelle saga !

25 février 2010    Catégorie(s) : Matches Imprimer. Imprimer.

Initialement prévu le 19 décembre dernier – 1ère journée retour – le match ASSM – Lons aura finalement lieu ce samedi. Les Jurassiens mettront ainsi leur calendrier à jour et les « bleus » rattraperont l’un de leurs deux rencontres de retard.

Entre Pfastattois et Lédoniens ce sera la 16e confrontation directe, 17 si l’on tient compte d’un match de Coupe de France qui s’est déroulé en 1998 à une époque où l’ASSM n’évoluait pas encore au niveau national. Du coup, l’ALL est – et de loin – l’équipe que les « bleus » ont affronté le plus souvent au cours de leurs 11 saisons en championnat de France. Mieux, avec 13 victoires pour deux défaites seulement, Lons le Saunier est l’équipe qui réussit le mieux à l’ASSM.

Puisse la série se poursuivre samedi. Retour sur cette magnifique saga.

Notre photo ci-contre : Mathieu Gitta n’a raté qu’une seule des 15 confrontations entre l’ASSM et l’ALL. Il sera, ce samedi soir, le seul rescapé du premier match qui remonte au 2 octobre 1999 !

Saison 1999/2000

ASSM – ALL 81-71. – Ce sont les grands débuts, à domicile, des « bleus » en N3. Battus lors de l’ouverture du championnat à Quincié-en-Beaujolais, Philippe Scholastique et ses coéquipiers ne veulent pas concéder une 2e défaite de rang. Mais, l’ALL, renforcée par l’ex-pro Arnaud Hyenne, s’annonce comme un redoutable adversaire. Disputée au Cosec, cette rencontre va basculer en faveur des Pfastattois pour deux raisons. D’une part, Arnaud Hyenne va se blesser assez rapidement et ne sera plus d’une grande utilité à son équipe. D’autre part, sous la houlette d’un Philippe Thierry parfait dans son rôle de maître à jouer et d’un Mathieu Gitta efficace (32 points), les « bleus » sauront se montrer décisifs dans le money-time. L’ASSM ouvre son compteur de victoires au niveau national.

ALL – ASSM 81-86. – Ce match sera, à l’image de la plupart des chocs entre les deux équipes, très disputé. Après un début de championnat timide, l’équipe du « Doc » accumule les victoires au point de se retrouver dans le sillage du tandem Pont de Trambouze – Saint-Sorlin, les deux leaders. C’est avec les tripes, et il faut bien l’avouer une certaine dose de réussite, que les « bleus », avec un Mathieu Gitta adroit (31 points), vont battre une nouvelle fois des Lédoniens plutôt malchanceux sur ce coup.

Saison 2000/2001

ALL – ASSM 102-80. – Sans Mathieu Gitta, écarté des terrains depuis six mois suite à une rupture des ligaments croisés, les Pfastattois ne sont pas au mieux comme l’atteste la nette défaite à Rosheim lors du premier déplacement. Ce 2e match à l’extérieur s’annonce délicat dans le fief d’une équipe qui joue, cette saison 2000/01, les premiers rôles. La crainte sera justifiée car c’est une lourde défaite que subiront les « bleus » où Philippe Scholastique (21 points) et Fred Pelser (20) n’ont pas suffi pour limiter les dégâts.

ASSM – ALL 109-97. – La menace d’une relégation commence à planer sur une équipe pfastattoise qui compte déjà sept défaites – en 13 matches – à son passif. Mais en allant gagner à Quincié, les « bleus » témoignent d’un regain de forme. Ils le confirmeront en terrassant une équipe lédonienne alors au coude à coude avec Poligny pour le titre et la montée en N2. Ce sera un match très tendu, Lons va résister très longtemps et il faudra un public totalement acquis à leur cause avec comme chef d’orchestre un speaker – il sera même rappelé à l’ordre par l’arbitre M. Schell – déchaîné pour que les « bleus » arrachent sur la fin un précieux succès. On ne le sait évidemment pas encore à ce moment-là, mais cette défaite privera, à la fin de la saison, l’équipe lédonienne, devancée par Poligny au panier-average, d’une accession en N2. Quant à l’ASSM, cette victoire est avant tout celle d’une équipe puisque sept joueurs marqueront plus de 10 points : Philippe Thierry (20), Fred Pelser (17), Fabrice Naas (16), Philippe Scholastique (15), David Gal (14), Mathieu Gitta (14) et Benoît Hanser (13).

Saison 2001/02

ASSM – ALL 87-78. – Nous n’en sommes qu’à la 3e journée et chacune des deux équipes compte déjà une défaite à son passif, les Lédoniens – et c’est une surprise – chez le nouveau promu Dessenheim, les Pfastattois à Troyes (91-87), l’un des favoris de ce championnat. Déjà difficiles vainqueurs de Dadolle Dijon (104-96 ap) lors de la 1ère journée, les « bleus » seront à nouveau à l’ouvrage à l’occasion de ce 2e match à la « poly ». Au final, leur succès sera étriqué.

ALL – ASSM 76-78. – A huit jours du choc au sommet contre Mirecourt, décisif pour l’accession en N2, les « bleus » n’ont pas le droit de s’incliner dans le Jura. Durant plus d’une mi-temps, ils domineront assez nettement les débats. Mais, la machine commence à grincer et les Lédoniens, avec un Sacco de gala, entament une remontée facilitée par une accumulation d’erreurs côté pfastattois. C’est avec beaucoup de réussite que ces derniers finissent par s’imposer, Sacco ratant un ultime tir derrière l’arc qui aurait pu offrir la victoire aux siens !

Saison 2002/03

ASSM – ALL 85-72. – Lorsque se présente cette confrontation, située à la 6e journée, aucune des deux équipes ne va bien. La preuve, chacune d’entre elles présente un bilan négatif de 2 victoires pour 3 défaites. C’est dire combien un succès est important, surtout pour les « bleus » qui évoluent à domicile. Les Pfastattois parviendront à leurs fins grâce à l’efficacité du trio Pelser-Gitta-Naas (43 points) et à une bonne adresse aux lancers-francs : 81% (21 sur 26).

ALL – ASSM 83-89. – Aucune des deux équipes ne se présente au complet ce 15 mars 2003. L’ALL se présente sans Foutain, le meneur américain, et Paput, son intérieur. Les « bleus » quant à eux effectuent ce déplacement sans Fabrice Naas. Deux joueurs seront les grands artisans du succès pfastattois : Gilles Zaegel (33 points) et Laurent Minnig (20).

Saison 2003/04

ALL – ASSM 72-96. – De tous les succès en terre lédonienne ce sera la plus facile. Frédéric Pelser (28 points) et Benoît Hanser (19) sont en grand forme et toute l’équipe joue au diapason. Du côté de l’ALL, l’efficacité de Guinvanna (28) ne suffit pas.

ASSM – ALL 86-74. – Bien qu’étrillés à Curgy (93-62 !) la semaine précédente, les Pfastattois, 10 victoires-3 défaites, restent en course pour le titre que décrochera finalement Poligny. Mais, ils ne seront pas très conquérants dans cette confrontation n°10 qu’ils s’adjugeront bien difficilement.

Saison 2005/06

ALL – ASSM 88-83 ap. – Nous sommes à la 8e journée “aller” et les deux equips demeurent invaincues. Longtemps à la traîne, les « bleus » arrachent, in-extremis, une prolongation grâce à un panier primé au buzzer de Cédric Garnier. Mais les cinq minutes de « rab » seront à nouveau à l’avantage des Jurassiens qui, du coup, s’installent seuls en tête.

ASSM – ALL 93-47. – Cette soirée restera la plus belle dans la longue et belle histoire de l’ASSM. Lons battu à Saint-Dié les deux équipes se partagent le fauteuil de leader. La poly bat son record d’affluence et l’ambiance sera fabuleuse. Les « bleus » mettent du temps à entrer en action mais les Lédoniens, sans réussite à l’image de leur habituel scoreur Alban Moundy, se retrouvent d’entrée à la traîne. Et, lorsque l’adresse se manifeste enfin chez Mathieu Sturm et ses coéquipiers l’écart va prendre des proportions aussi grandes qu’inimaginables. C’est la folie dans la poly, l’ASSM s’impose de 46 points et scelle pratiquement son accession en N2.

Saison 2008/09

ALL – ASSM 66-72. – Située en début de championnat, cette confrontation entre deux prétendants à la montée sera, comment souvent, âpre, tendue, équilibrée. Il faudra un Zvoni Paradzik de « gala » pour porter les « bleus » à la victoire. Du côté lédonien, l’absence de Badian constitua évidemment un lourd handicap.

ASSM – ALL 78-71. – Si les Pfastattois – 12 victoires en 14 matches et invaincus à domicile – demeurent en course pour le titre, il n’en va pas de même pour les Jurassiens. Privés de Jean-Adrien Martin depuis la 10e journée, ils comptent déjà six défaites à leur sillage. Mais dans le sillage d’un Johan Badian (23 points) spectaculaire et efficace, ils vont tenir la dragée haute à des « bleus » sauvés par l’efficacité du trio Mathieu Gitta (18), Arnaud Schlaeder (14) et Cédric Haas (12).

Saison 2009/10

ALL – ASSM 65-69. – Pour l’ouverture du présent championnat deux des (nombreux) candidats au titre de cette poule J se trouvent face à face. Dans un match équilibré et tendu, les Pfastattois, pas au complet, vont finir par s’imposer de justesse. C’est un moral que les « bleus » ont eu le dernier mot dans le sillage de leur capitaine qui a montré l’exemple. Un premier échec qui va totalement plomber la suite de la saison des Lédoniens.