L’ASSM diminuée s’impose à Dole

15 mars 2010    Catégorie(s) : Matches Imprimer. Imprimer.

Ce samedi, l’ASSM se déplaça à Dole avec une équipe sérieusement amoindrie. William Boudjeddou blessé au dos en jouant avec la « deux », Xavier Di Marzio « out » après être tombé d’une échelle et, enfin, Florian Schneider retenu par ses obligations professionnelles manquaient à l’appel.

Du coup, on pouvait nourrir quelques inquiétudes pour une formation pfastattoise à l’effectif réduit au minimum. Cela d’autant plus que Jura Dolois avait encore besoin d’une victoire pour se mettre définitivement à l’abri dans cette lutte pour le maintien qui, avant cette 20e journée, concernait encore près de sept équipes !

A partir d’un bon départ, les « bleus » s’octroyèrent rapidement une avance intéressante : 20-26 (10e’) et 32-41 (mi-temps). Mathieu Gitta, au four et au moulin et d’une grande efficacité, Arnaud Schlaeder, excellent meneur, et Cédric Garnier, adroit, menaient le bal au sein d’une ASSM qui entama le dernier acte avec une avance confortable : 49-65.

Cet écart de 16 points allait fondre comme neige au soleil dans le dernier acte. La faute à une logique domination des Jurassiens au rebond (l’absence de Di Marzio et Schneider se faisait sentir) mais aussi à quelques choix discutables dans la gestion de l’effectif pfastattois. Résultat : un 19-3 qui établit la première égalité du match (68-68).

Il restait alors plus de 3′ à jouer et les locaux, revenus de nulle part, semblaient en mesure de coiffer l’ASSM sur le poteau. C’était compter sans ce diable de Mathieu Gitta à nouveau efficace dans le money time qui mena son équipe à la victoire : 74-78. Un commentaire, de la part de Jean-Louis Cuisant le président de Jura Dolois, illustre la performance du capitaine des « bleus » : « Ce soir, c’est un joueur qui nous a battus ! »

Cette victoire conjuguée à la défaite de Saint-Dié face au leader Oullins Sainte-Foy hisse l’ASSM à la 3e place. Il reste désormais trois rencontres à son programme : ce samedi à Tarare (match en retard de la 13e journée) puis les derbys contre Richwiller (le 27 à la poly) et Illfurth (en déplacement le 10 avril pour la clôture du championnat). Si elle gagne ces trois matches, l’ASSM finira, quels que soient les résultats de leurs adversaires, à la 2e place. Comme l’an passé…