Le K.-O. dans le dernier quart

28 mars 2010    Catégorie(s) : Matches Imprimer. Imprimer.

ASSM PFASTATT 95

US RICHWILLER 60

Il en va souvent ainsi des derniers matches sans réel enjeu. Ils manquent de passion au point de tomber, par périodes, dans l’ennui. Bien sûr, les “bleus”  – exceptionnellement en blanc – voulaient finir la saison à domicile sur une bonne note, donc une victoire. Certes, Richwiller pouvait encore croire au miracle, à condition de gagner à Pfastatt et de vaincre Oullins dans quinze jours puis de compter sur des défaites d’Illfurth. Mais, samedi soir à la poly, l’USR était privée de Cédric Haas et, du coup, ses chances de réussir un exploit rétrécirent comme une peau de chagrin. Au final, l’ASSM l’emporte de 35 points, un score flatteur pour les “bleus” qui n’ont fait la différence que dans le dernier quart (40-13).

Notre photo ci-dessus : Lionel Cadet (6), David Dupont, Falaye Cisse (15), Ludovic Kayser (9) – de gauche à droite en maillot bleu – et Richwiller ont longtemps résisté avant de céder dans le dernier quart où Xavier Di Marzio et les Pfastattois, déchaînés, inscrivirent la bagatelle de 40 points. (Photo Jean-Laurent SOLTNER).

LA FICHE TECHNIQUE

Salle polyvalente. 350 spectateurs. Arbitres: Mlle Naas et M. Dos Santos. Les quarts-temps: 16-17, 23-9 (39-26), 16-21 (55-47), 40-13.

ASSM : 35 paniers sur 79 tirs (44%) dont 8 sur 27 (30%) à trois points, 17 LF sur 21 (81%), 19 fautes, 26 pertes de balle.

Gitta 19 (3-6-4-6), Schlaeder 9 (4-0-5-0), Boudjeddou 8 (3-0-3-2), Boughedir 6 (0-1-0-5), Jovicic 4 (4-0-0-0) puis Di Marzio 21 (0-11-2-8), Garnier 11 (0-3-0-8), Schneider 9 (0-0-2-7), Willig 6 (0-2-0-4), Werner 2 (2-0-0-0).

RICHWILLER : 24 paniers sur 72 tirs (33%), dont 3 sur 24 (13%) à trois points, 9 LF sur 16 (56%), 17 fautes, 19 pertes de balle.

D. Dupont 13 (5-0-3-5), G. Paulick 13 (2-0-7-4), Cadet 8 (6-2-0-0), Cisse 8 (2-2-2-2), Kayser 6 (2-0-4-0) puis Metzger 5 (0-3-2-0), W. Paulick 3 (0-0-3-0), T. Dupont 2 (0-0-0-2), Borkert 2 (0-2-0-0).

Entre parenthèses, les points quart-temps par quart-temps.