Nous allons entamer, aujourd’hui, notre série sur les finales de l’ASSM en Coupe du Haut-Rhin/Crédit Mutuel. Cette rétrospective débute avec la victoire remportée en 1984. Avec un succès sur Guebwiller (59-45) en finale. C’était le premier succès de notre club dans cette compétition.

ASSM PFASTATT  (+5)   59

GUEBWILLER                  45

La saison 1983/84 sera marquée par un double événement à l’ASSM. Tout d’abord, l’équipe “une” réussira à se hisser en championnat d’Alsace. Ensuite, elle remportera la Coupe du Haut-Rhin. Un homme prendra une part essentielle à cette réussite. Il s’agit de Dan Eck – un basketteur bien connu – qui, à l’ASSM, cumula les fonctions de joueur et d’entraîneur.

Pour s’adjuger cette Coupe qu’ils n’avaient encore jamais gagnée, les “bleus” durent vaincre Guebwiller en finale. Celle-ci se déroula à Vieux-Thann et Guebwiller,  qui évoluait déjà au niveau régional, en était le logique favori.

LE TANDEM ECK – MENTELE DECISIF !

Mais, avec un  bonus initial de cinq points, l’ASSM sut mener son affaire de main de maître. Deux hommes allaient être déterminants dans ce succès. D’abord, Dan Eck qui certes ne marqua pas le moindre point mais qui allait être un brillant chef d’orchestre. Ensuite, Laurent Mentélé qui se révélera meilleur scoreur de la finale avec 24 points à son actif.

Grâce à un départ sur les chapeaux de roue – 12-1 (5e’), 19-7 (10e’) – l’ASSM se mit immédiatement sur la bonne orbite. A la mi-temps,  l’avance des “bleus” demeurait conséquente (+11). Mais le réveil des Florivaliens se produisit à la reprise. Sous la conduite de Martin – le père de “Jeff'”, le joueur de Mirecourt depuis plusieurs saisons – Guebwiller malmena notre équipe dont l’avance, à la 29e, avait fondu comme neige au soleil. Heureusement, c’est au moment où l’on craignit le pire pour des “bleus” qui ne comptaient plus que quatre points d’avance, que Guebwiller s’effondra, une faiblesse illustrée par une étonnante maladresse aux lancers-francs.

LA SERENITE DE L’ASSM

L’ASSM, quant à elle, fit preuve d’une grande sérénité et put ainsi s’adjuger une victoire qui ne souffrait d’aucune discussion… pour le plus grand plaisir du président Bernard Hueber. Au cours de cette finale, dirigée par De Filipo et Dessonnet, les marqueurs de l’ASSM furent les suivants : Mentélé 24, Meyer 10, Kuenemann 9, Zimmermann 8, Paulick 3.

Enfin, au cours de cette saison 83/84, l’effectif de l’équipe “une” de l’ASSM était composé comme suit : Jacky Gueth, Peter Paulick, Zimmermann, Thierry Kuenemann, Pascal Siebold, Philippe Meyer, Laurent Mentélé, Hubert Fusina, Patrick Emile, Dan Eck.