Nous voilà lors de la saison 2001/02. Avec Fred Halbwachs aux commandes, l’ASSM, renforcée par les venues de Gilles Zaegel, Emmanuel Debeule et Raphaël Wolf mais sans Philippe Thierry qui a pris sa retraite, ambitionne la montée en N2. Au terme d’une lutte longtemps indécise avec Mirecourt et Troyes, les “bleus” échoueront de peu. La faute à une “finale” perdue sur le fil dans une poly bondée contre les Vosgiens de l’EBM. Quant aux confrontations avec Lons, elles ont repris le court normal, à savoir deux succès pour l’ASSM.

Notre photo ci-contre : Gilles Zaegel – et ses paniers à trois points – fut décisif lors du succès sur Lons en octobre 2001 à la poly. (Photo Philip Anstett “DNA”).

Battus dès la 2e journée à Troyes (91-87), les “bleus” accueillent les Jurassiens avec l’envie de se réhabiliter. Ils le feront d’entrée lors d’un premier quart de folie (28-15). La suite ne sera pas aussi réussie (15-21, 20-20 et 24-22) mais suffisante pour renouer avec la victoire. Les raisons de ce succès ? L’efficacité du trio Pelser-Zaegel-Debeule d’une part et Sacco, en face, limité à 15 points, d’autre part.

La fiche du match aller :

ASSM : Pelser 23, Zaegel 17, Debeule 14, Gitta 9, B. Hanser 9, Abisur 6,  Wolf 5, Naas 2, Gal 0, Kubler 0.

ALL : Jacob 15, Sacco 15, Paput 13, Lucas 12, Vuillaume 4, Jeanguiot 8, Gauthier 5, Bourgeois 3, Lacroix 3.

Le déplacement dans le Jura intervient huit jours avant le choc au sommet contre Mirecourt. L’ALL, déjà battue sept fois en 13 matches, n’est pas au mieux alors que l’ASSM surfe sur une belle série de victoires (10 en 11 matches), seule la défaite à Dadolle Dijon – où les “bleus” n’ont jamais gagné jusqu’en 2008 – ayant freiné son bel élan. Malgré un bon départ (10-17), les Pfastattois connaissent un 2e quart difficile (27-14) et, au repos, leur retard se chiffre à six points (37-31). La différence, ils la feront à la reprise en s’imposany 16-24 dans le 3e quart. Mais le final sera délicat pour les “bleus” qui friseront la correctionnelle sur une tentative à trois points de Sacco, au buzzer. 76-78 : l’essentiel est acquis, le match contre Mirecourt sera bien le sommet tant espéré.

La fiche du match retour :

ALL : Sacco 30, Lacroix 18, Vuillaume 8, Jacob 3, Paput 3, Jeanguiot 6, Bourgeois 5, Drugeon 3, Samé 0, Gauthier 0.

ASSM : Gitta 24, Debeule 16, Pelser 12, Iuliano 8, Naas 8, Wolf 4, Zaegel 3, Scholastique 3, Abisur 0.

Fin du chapitre 4.