2009/10 : une saison “noire” pour les deux clubs. Avec six défaites à son passif, dont quelques-unes très lourdes, l’ASSM n’a pas répondu à l’attente. Mais que dire de l’ALL ? Huit revers de rang d’entrée et la saison lédonienne, entamée avec beaucoup d’ambitions, se trouva plombée. Les “bleus” s’imposèrent dès l’ouverture dans le Jura mais au retour Lons signa , à la poly, un inattendu exploit aux conséquences doubles : il permettait aux “rouges” d’assurer leur… maintien (!) et il enlevait leurs dernières illusions aux Pfastattois.

Ci-contre : une photo significative, le “face à face” des deux capitaines Mathias Jacob – Mathieu Gitta. (merci jls). D’abord, ces deux joueurs comptent 15 et 16 (sur les 17) matches à leur actif. Ensuite, le “bleu” a été l’homme de la victoire à Lons et le “rouge” celui de l’exploit lédonien à la poly. Chapeau Messieurs pour l’ensemble de votre oeuvre… qui n’est pas finie ! (Photo Jean-Laurent SOLTNER)

Cette ouverture de la saison 2009/10 ne se présente pas sous les mêmes auspices à Lons et à Pfastatt. A l’ALL, tout baigne et on attend enfin la consécration (montée en N2) pour cette 18e saison en Nationale 3. A l’ASSM, beaucoup de pépins (blessure de Cazalon puis de Boudjeddou) ont perturbé la préparation et c’est dans l’expectative qu’elle se déplace dans la Préfecture du Jura.

On s’attendait à un match intense, acharné, à suspense et on sera servi. Les “bleus” débutent bien et prennent l’avantage mais l’écart ne sera jamais très grand : 35-38 à la mi-temps. L’inquiétude gagne les quelques supporteurs pfastattois lorsque l’ALL, à la fin du 3e quart, passe en tête (52-50). Pour la première fois, les Lédoniens se trouvent au commandement. Sur cette lancée, les Jurassiens creusent un petit écart (59-54, 36e’). Mais les “bleus”, poussés par leur capitaine, ne lâchent rien et à 3′ de la fin ils ont repris l’avantage (59-61). On tremblera jusqu’au bout et notamment sur l’ultime action lédonienne à 65-68 et 6 secondes à jouer. Heureusement, la défense pfastattoise ne cède pas, au contraire un dernier lancer-franc établit le score final : 65-69. La saison ne pouvait pas mieux démarrer pour l’ASSM.

La fiche du match aller :

ALL : Moureaux 11, Germain 11, Fidèle 10, Martin 10, Pladys 9, Jacob 8, Badian 6, Janod 0, Launay 0, Cramer 0.

ASSM : Gitta 23, Di Marzio 10, Boughedir 10, Garnier 9, Schlaeder 7, Jovicic 6, Willig 4, Schneider 0, Werner 0.

Lorsque Lons se présente à la poly le 27 février dernier (match reporté), l’ASSM vient de s’incliner à Oullins. Il faudrait désormais un miracle pour qu’elle obtienne son retour en N2. L’ALL, elle, vient de signer un bel exploit à Tarare et le maintien prend forme. Mais, côté pfastattois, on entend finir la saison en beauté avec une série de six victoires en six matches.

Ce 17e ASSM – ALL débute on ne peut mieux pour les “bleus” : 20-10 (8e’). A ce moment-là, on se dit que ce n’est pas encore cette fois que les Lédoniens vont gagner à Pfastatt. C’est oublier que les matches de basket, aujourd’hui encore plus qu’hier, changent vite de physionomie. Le public de la poly ne tarde pas à comprendre. L’ALL signe un 10-0 qui se transformera en 18-5 – à cheval sur les deux premiers quarts – et, à partir de là (25-28, 16e’), c’est autre match auquel on assiste. Les “bleus” subissent de plus en plus l’ascendant d’une équipe jurasienne beaucoup plus déterminée. Jean-Adrien Martin abat un sacré chantier sous les panneaux et connaît une insolente réussite : 25 points à… 94% (un seul tir ou lancé raté) ! L’ASSM, encore sur les talons de son rival à 49-50 (28e’) finira par lâcher prise suite à un nouveau 15-0 (49-65, 32e’) et Lons peut s’envoler vers une victoire amplement méritée.

Il fallait bien que l’ALL finisse par gagner un jour à la poly. Comme disait l’autre “plus une série dure, plus elle se rapproche de sa fin” !  Du coup, au buzzer final, la joie des Lédoniens, beaucoup à la peine au cours de cette saison 2009/10, faisait… plaisir à voir et atténuait la déception de cette 2e défaite de la saison à domicile.

La fiche du match retour :

ASSM : Gitta 19, Di Marzio 13, Schlaeder 11, Garnier 10, Boudjeddou 4, Jovicic 4, Schneider 3, Werner 3, Boughedir 1, Willig 0.

ALL : Martin 23, Jacob 18, Badian 18, Fidèle 8, Germain 7, Pladys 5, Cramer 1, Moureau 0, Janod .