Une bonne chose de faite

1 novembre 2010    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

ASSM PFASTATT  96

JURA DOLOIS        71

Après la déconvenue à Lons, il était important, pour notre équipe, de se refaire une santé. Mission accomplie. Les “bleus” ont profité de la réception de deux équipes qui ne font pas partie du gratin de cette poule J pour remporter deux nettes victoires. Cerise sur le gâteau, la manière y était aussi. Que du bonheur pour le public de la poly.

En signant d’entrée un panier primé, Julien Invernizzi, auteur d’un match solide comme la plupart de ses coéquipiers, donna le ton à une équipe pfastattoise aux vertus offensives retrouvées. (Photo Jean-Laurent SOLTNER)

Les statistiques – de plus en plus utilisées dans le basket – n’expliquent certes pas tout. Ainsi occultent-elles presque totalement le travail défensif. Il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent être révélatrices de la qualité d’un match. Les “stats” de ASSM – Jura Dolois (merci Guillaume et Jordan) en sont une parfaite illustration. Ainsi, notre équipe a-t-elle obtenue, samedi soir, une note d’évaluation globale de… 114 ! Plus fort, encore, cette note élevée est l’oeuvre de plusieurs joueurs. Dans le sillage de notre capitaine, crédité de 28, arrivent Pathé Yatera (19), Arnaud Schlaeder et William Boudjeddou (16), Julien Invernizzi (15). Cinq joueurs à 15 et plus, voilà qui est carrément impressionnant.

Et, pourtant, ce match face à Jura Dolois ne ressembla nullement à un long fleuve tranquille. Songez qu’à la 23e minute le tablleau d’affichage indiquait… 49-49 ! Je puis vous dire qu’à ce moment-là aucun des supporteurs des “bleus” n’était rassuré. Normal, à chaque décrochage réussi par notre équipe, Jura Dolois parvint à revenir. Grâce, essentiellement, à une bonne exploitation des trop nombreuses pertes de balle. Ainsi en 23′ de jeu, l’ASSM avait-elle “donné” 19 ballons à l’adversaire contre… 9 chez le JDB ! Du coup, les superbes séquences initiées par Julien Invernizzi et Pathé Yatera en début de match,  Mathieu Gitta dans un 2e quart de folie (16 points à 100%) et Arnaud Schlaeder au début du 3e quart n’avaient-elles pas permis de mettre à la raison cette équipe jurassienne que l’on sentait vacillante et surtout maladroite (un piètre 39% au total) mais qui demeurait bel et bien dans le match.

C’est, finalement, à l’usure que les “bleus” finiront pas s’imposer. William Boudjeddou – une série de 11 points à 100% – avait pris le relais dans une fin de 3e quart annonciatrice d’un final de folie. Ainsi de 64-57 le score passa-t-il à 79-57. Un 15-0 qui mit enfin Jura Dolois K.-O. L’ASSM eut le bon goût d’assurer le spectacle jusqu’au bout et même le jeune Quentin Willig apporta, pour une fois, son écot.