- ASSM Pfastatt Basket - http://www.assmpfastatt.fr -

Magnifique !

Ils l’ont fait ! Les “bleus” ont remporté la finale de la Coupe du Crédit Mutuel face au FCM 66 – 58. C’est leur 4e succès de rang dans cette compétition !

Notre photo: les “bleus” tout à leur joie après leur victoire arrachée de haute lutte face au FCM. Le capitaine Mathieu Gitta brandit le trophée pour la 4e fois en 4 ans ! (photo: Jean-Laurent Soltner)

Magnifique ! Les “bleus” se sont imposés en patron à l’issue d’une finale longtemps indécise. Ils sauvent ainsi leur saison et se sont réconciliés avec leurs supporteurs.

Pour cette 3e édition FCM-ASSM de la saison, les données avaient changé. Le FCM, promu en N2, se présentait sans Jérôme Lentz et avec quelques joueurs émoussés physiquement et moralement. A l’ASSM, Florian Schneider est devenu coach et Quentin Willig joue avec la deux. Si Arnaud Schlaeder, en délicatesse avec sa cheville, tenait finalement sa place, il devait rapidement abandonner ses coéquipiers laissant la mène à Cédric Garnier.

Mourad Boughedir mettait le feu aux poudres dès les premiers instants de la partie. Il ouvrait le score sur lancer franc et provoquait de nombreuses fautes. Montabord passait en force et était déjà sanctionné pour la 2e fois. Puis c’était au tour de Szkucz d’être sévèrement sanctionné ce qui provoquait l’ire de Jamel Benabid, lequel écopait d’une faute technique après 4’46 de jeu. Transformant 3 lancers francs puis un 4e quelques instants plus tard, l’ASSM s’envolait au score 10-2. Mais les Mulhousiens réagissaient et retournaient la situation en 3 minutes grâce à Novak, Walter et Merceret 12-14. Boughedir, omniprésent, marquait derrière l’arc avant le buzzer et remettait les deux équipes à égalité 15-15.

Le FCM prenait les commandes dans le 2e quart-temps malgré les réussites de Di Marzio et Yatera. Walter, intenable, et Merceret, qui prenait le dessus sur Boudjeddou, inscrivaient 7 points chacun et permettaient aux leurs de prendre le large 28-34. Invernizzi réduisait l’écart au buzzer 30-34.

Changement de décor à la reprise. Les “bleus” abandonnaient leurs systèmes pour jouer libres. Suite à une faute de Merceret, Gitta transformait 3 lancers francs. Puis Cédric Garnier se déchaînait derrière l’arc (3 paniers) et l’ASSM passait devant malgré les 7 points de Walter 52-48.

Le money time était placé sous le signe de la défense et des maladresses. Les 2 formations cadenassaient l’accès à leur panier. Gitta, à 3 points, et Boudjeddou donnaient 6 longueurs d’avance aux leurs 58-52. Mais le FCM revenait à égalité à la 37e grâce à 2 paniers primés de Novak et Walter, qui profitaient des pertes de balles de Boudjeddou. Les “bleus” ne s’affolaient pas et Garnier, encore lui, envoyait un nouveau missile puis concluait victorieusement une contre-attaque 63-58 à 2’30 de la fin. Les Mulhousiens rataient la cible et Invernizzi scellait l’issue du match à… 3 points encore. Le staff et les supporteurs pfastattois, debout, pouvaient fêter la victoire dans la dernière minute où plus rien n’était marqué.

Et le capitaine Mathieu Gitta brandissait la coupe pour la 4e année consécutivement. Bravo les “bleus” !

Rendez-vous dimanche 29 mai à Colmar pour la finale régionale qui opposera l’ASSM à l’AU Schiltigheim, vainqueur de l’édition bas-rhinoise.

La fiche technique ( d’après la feuille de match ):

ASSM Pfastatt – FC Mulhouse  66 – 58 (15-15, 15-19, mi-temps 30-34, 22-14, 14-10)

Altkirch, La Palestre.

Arbitres:  M. Halim Bazine et Mlle Christelle Naas.

ASSM: 22 paniers dont 9 à 3 points (Garnier 5), 13 lancers francs sur 22, 19 fautes personnelles. Les marqueurs: Mathieu Gitta (cap.) 9 (0+0+6+3), Cédric Garnier 21 (5+0+11+5), Mourad Boughedir 11 (8+0+3+0), Pathé Yatera 9 (2+5+2+0), Julien Invernizzi 5 (0+2+0+3) puis Xavier Di Marzio 7 (0+6+0+1), William Boudjeddou 4 (0+2+0+2), Arnaud Schlaeder 0. Entraîneur: Pascal Siebold.

FCM: 21 paniers dont 6 à 3 points (Walter 3), 10 lancers francs sur 18, 14 fautes personnelles + 1 technique au coach. Les marqueurs: Kévin Walter (cap.) 21 (2+7+7+5), Thomas Merceret 12 (3+7+2+0), Martin Novak 9 (4+0+0+5), Jean-Michel Montabord 3 (0+1+2+0), Alexis Szkucz 3 (2+0+1+0) puis Jérôme Kupferle 4 (0+4+0+0), Fethi Boughedir 3 (3+0+0+0), Djemel Dellouche 2 (0+0+2+0), Hakim Boudaira 1 (1+0+0+0), Farid Zaïd El Khil 0. Entraîneur: Jamel Benabid. Entraîneur adjoint: Jean-Pierre Zuttion.

Entre parenthèses les points quart-temps par quart-temps.

JL-S