Lourde défaite à Mulhouse

28 octobre 2012    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les “bleus” ont concédé une lourde défaite au Palais des sports de Mulhouse face au FCM 91-62. Ils ont longtemps joué les yeux dans les yeux avec leurs adversaires – 33-33 à la 17e – avant de céder avant la mi-temps et au début du 3e quart-temps. Privés de Diop, blessé, avec un Yatera diminué – dent déplacé sur un coup de coude – et enfin Francisco, touché à la cheville, ils n’avaient plus les moyens de rivaliser et ont complètement lâché le match sur la fin, encaissant un 4-18 dans les 4 dernières minutes.

L’ASSM avait pourtant pris le meilleur des départs sous l’impulsion de Bateko Francisco, 2-9 après 2mn30. Elle gardait ensuite le commandement tandis que les Mulhousiens commettaient de nombreuses fautes.

Notre photo: Avec une note de 14 – 4 sur 4 au tir dont 1 à 3 points, 1 lancer franc sur 2, 2 rebonds, 3 interceptions, 1 passe décisive et 1 balle perdue, le tout en 16’44 – Kévin Marjoulet a obtenu la meilleure évaluation des joueurs “bleus”. (photo Jean-Laurent Soltner)

Après 7mn de jeu, George, Bichard, Montabord et Boudaira étaient sanctionnés de 2 fautes chacun et le tableau d’affichage indiquait 14-15.  Et ce sont les arbitres qui remettaient le FCM dans le match en décidant d’équilibrer le tableau des fautes. Ils sanctionnaient les “bleus” de pas moins de 5 offensives ! Les locaux n’en demandaient pas tant et finissaient fort pour atteindre la mi-temps sur un avantage de 10 points.

Le début du 3e quart-temps était fatidique pour nos “bleus” qui encaissaient un 10-0 en 4 minutes signé Walter (4), Porter (4) et Cayir (2). Yatera se blessait lors d’un contact dans les airs. Le match était plié et Jamel Benabid pouvait faire tourner son effectif sans altérer le rendement de son équipe. Mourad Boughedir et ses coéquipiers s’accrochaient encore jusqu’à la 36e notamment grâce au virevoltant Kévin Marjoulet, 10 points et meilleure évaluation côté pfastattois. Mais ils lâchaient ensuite complètement pour finalement en prendre 30 dans la musette.

Laurent Minnig déplorait le manque d’agressivité et de combativité de ses joueurs. “Ils le font mais sporadiquement”. Quant au président Bertrand Taczanowski, il fustigeait leur attitude en fin de match: “Pour les sponsors et les autres, on n’a pas le droit de lâcher un match comme cela”.

Une réaction est évidemment attendue samedi prochain avec la réception de l’Union Sainte-Marie/Metz. Du côté du staff et des supporteurs, on espère que d’ici-là, Diop, Yatera et Francisco auront retrouvé tous leurs moyens.

La fiche technique:

FCM – ASSM  91-62.

Mulhouse, Palais des sports.

Les quarts-temps: 21-18, 24-17; mi-temps 45-35; 17-13, 29-14.

Arbitres: MM. Piot et Thomas.

FCM : 38 paniers sur 72 tirs dont 8 sur 20 à trois points, 7 lancers francs sur 11. 38 rebonds (Porter 11) dont 12 offensifs (Porter 7); 22 fautes personnelles. Les points: Walter 17 (1 à 3 pts)(20), George 16(15), Porter 16(23), Bichard 15 (2 à 3 pts)(15), Montabord 2(3) puis Gitta 14 (4 à 3 pts)(19), Cayir 7 (1 à 3 pts)(14), Di Marzio 2(4), Boudaira 2(2), Lentz (cap.) 0(0). Entraîneur: Benabid. Assistant: Zuttion.

ASSM : 23 paniers sur 62 tirs dont 4 sur 18 à 3 points, 12 lancers francs sur 20. 38 rebonds (Yatera 13) dont 16 offensifs (Yatera 7); 18 fautes personnelles. Les points: Francisco 19 (1 à 3 pts)(11), Schlaeder 11 (1 à 3 pts)(7), Boughedir (cap.) 9 (1 à 3 pts)(10), Yatera 6(5), Invernizzi 5(2) puis Marjoulet 10 (1 à 3 pts)(14),  Willig 2(1), Garnier 0(-3), Haas 0(-2). Non entré en jeu: Thierry. Entraîneur: Minnig.

Entre parenthèses, la note d’évaluation.