Les “bleus” éliminés

19 janvier 2013    Catégorie(s) : Coupes Imprimer. Imprimer.

Marjoulet-BesacLes “bleus” ont été éliminés en 64e de finale du Trophée Coupe de France par le Besac RC 96-99 après prolongation. C’est le meilleur marqueur de la poule J de N3, Fabien Daure, qui a été le bourreau de l’ASSM en inscrivant 49 des 92 points de son équipe. Plus grave, un nouveau coup dur est venu s’ajouter à la longue liste des malheurs de la saison:  le meneur n°1 Arnaud Schlaeder s’est blessé et a dû quitter ses coéquipiers après 23 secondes de jeu.

Notre photo: Kévin Marjoulet a profité de son temps de jeu pour démontrer toute l’étendue de ses progrès. Avec 23 points, il a tout simplement été le meilleur marqueur des “bleus”. (photo Jean-Laurent Soltner)

Laurent Minnig a aussi dû se passer des services de Diop et Haas, blessés, et de Garnier et Invernizzi, malades. Bref, une soirée à oublier au plus vite.

Le score a joué au yoyo avec une forte amplitude lors de la rencontre comme en témoignent les scores des quart-temps – 19-36, 33-9, 8-29, 25-11. Sous l’impulsion de Daure et de… quelques décisions favorables de M. Grand, les Bisontins prennent le large – 17-36 – et les rares supporteurs des “bleus” n’en mènent pas large. Pourtant, Francisco (amoindri par des douleurs dorsales) et ses coéquipiers retrouvent leur efficacité dans un deuxième quart-temps à sens unique pour rejoindre les vestiaires sur un avantage de 7 longueurs. On se dit alors qu’ils ont fait le plus dur mais la troupe de Fred Feray revient sur le parquet animée d’un esprit de combattant. 21 points de Daure lui permettent de prendre les devants, 60-74 à l’issue du 3e quart-temps. C’est Kévin Marjoulet qui sonne le réveil des locaux en inscrivant 11 points consécutifs. Le match vit surtout par son suspense. Une technique infligée à Daure coûte cher aux Bisontins qui voient leur adversaire repasser devant sur une réussite derrière l’arc de Willig, 82-80 à la 37e. Les deux formations se rendent coup pour coup dans les dernières minutes. Le Besac RC ne profite pas de la dernière possession et le buzzer retentit à 85-85.

Francisco, côté ASSM, Pehoua et Mourey, côté Besac, éliminés, c’est un mano a mano qui oppose les derniers joueurs valides lors de la prolongation. Et c’est encore Daure – 9 points – qui se montre décisif pour qualifier son équipe pour les 32e de finale.

Le court commentaire de Laurent Minnig à l’issue de la rencontre: “J’ai dû faire avec un effectif restreint. En plus des absents (Diop, Garnier, Haas), Julien (Invernizzi) est malade et Bateko (Francisco) a mal au dos. Et je perds encore Arnaud (Schlaeder) ce soir.”

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – Besac RC (+7)  96-99 a.p.

Pfastatt, salle polyvalente. Environ 70 spectateurs.

Arbitres: M. Grand et Mlle Naas.

Les quarts-temps : 19-36, 33-9; mi-temps 52-45; 8-29, 25-11; fin du temps réglementaire 85-85; 11-14.

ASSM : 29 paniers dont 6 à trois points, 32 lancers francs sur 42; 18 fautes personnelles et une antisportive (Molongo), 1 joueur éliminé: Francisco. Les points: Schlaeder, Marjoulet 23 (3 à 3 pts), Molongo 22 (1 à 3 pts), Francisco 19 (1 à 3 pts), Willig 16 (1 à 3 pts), Boughedir (cap.) 6, Invernizzi, Yatera 10. Non entré en jeu: Haas. Entraîneur: Minnig.

Besac RC (+7) : 37 paniers dont 7 à trois points, 11 lancers francs sur 18; 29 fautes personnelles et une technique (Daure), 2 joueurs éliminés: Mourey et Pehoua. Les points: Marcelino 12 (2 à 3 pts), Marande 10 (2 à 3 pts), Daure Saada (cap.) 49 (3 à 3 pts), J. Traoré 2, Lampérière 6, Mourey, M. Traoré 6, Pehoua 7. Entraîneur: Feray.

JL-S