Les bleus au courage

2 mars 2013    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

francisco-charentonLes “bleus” ont arraché la victoire ce soir à la “poly” face à la Saint-Charles Charenton 99-96 après prolongation. Malgré 2 fautes techniques durant les 5 minutes supplémentaires, ils ont réussi à passer l’épaule grâce notamment à un fantastique Bateko Francisco (35 points, 45 d’évaluation).

Notre photo: il reste 52 secondes à jouer et l’ASSM est menée 90-94. Bateko Francisco feinte le Charentonnais Jihad Mahboub et va inscrire un panier primé miraculeux avec la faute. Puis, sur la remise en jeu, il réalisera une interception qui lui permettra de transformer 2 lancers francs. C’est le dernier tournant d’un match spectaculaire durant lequel les 2 équipes ont, tour à tour, cru tenir la victoire. (photo Jean-Laurent Soltner)

Il reste 30 secondes à jouer, l’ASSM mène 82-80 lorsque Pathé Yatera se présente derrière la ligne des lancers francs. Les supporteurs des “bleus” pensent que le plus dur est fait et que leurs favoris vont enfin faire plier une accrocheuse Saint-Charles Charenton qu’ils ont, tout au long de la partie, vu revenir sur leurs talons. Las, Pathé, excellent jusque-là, échoue dans ses tentatives. L’artilleur francilien Jihad Mahboub, lui, ne tremble pas dans le même exercice et envoie les deux équipes en prolongation.

L’ASSM, privée de Kévin Marjoulet, retrouvait son meneur attitré Arnaud Schlaeder. Côté visiteur, Vaccarin manquait à l’appel et était remplacé par le jeune Ricard. La troupe de Laurent Minnig prenait le meilleur départ, inscrivant 27 points dans la première période avec un Yatera de gala. Elle poursuivait sur sa lancée pour prendre une avance conséquente de 13 points, 34-21 à la 12e. Mais la Saint-Charles mettait en place une zone infranchissable pour les coéquipiers de Mourad Boughedir. Et les Franciliens concrétisaient victorieusement de nombreuses contre-attaques pour passer devant juste avant la pause, 49-50. Dès la reprise, Molongo inscrivait 2 paniers primés qui redonnaient de l’air à son équipe, 59-54 à la 25e. Une minute plus tard, les visiteurs avaient inversé la tendance, 59-60. Le mano a mano continuait dans le money time. Avec des Pfastattois à nouveau devant grâce au 4e panier derrière l’arc de Molongo et à 3 lancers francs de Francisco. Lequel dégainait à son tour de loin, 74-73 à la 35e. Boughedir obtenait lui aussi 3 lancers francs. Il en transformait deux, 78-73 à 3’45 de la fin. Des mauvais choix, quelques tirs trop précipités, de Julien Invernizzi notamment – 4/21 au tir -, et les visiteurs revenaient une nouvelle fois au contact avant ces fameuses 30 dernières secondes.

Les Charentonnais réussissaient un excellent départ dans les 5 minutes supplémentaires, 82-87 à la 41e, grâce à des réussites de Kessely puis de Bordin, à 3 points. Obin Yapi et Kessely étaient éliminés lorsque Molongo était sanctionné d’une faute technique après une faute sur M’Bida Ekani. Les Franciliens ne transformaient que 2 lancers francs sur les 4 obtenus et ne faisaient rien de la possession, 84-89 à la 42e. Invernizzi et Diop, bien malheureux en attaque jusque-là, remettaient les 2 formations à égalité 89-89 à 2’20 du buzzer. Le match devenait fou. Les visiteurs scoraient par Brunet, à 3 points, et Bordin ajoutait 2 lancers francs suite à une faute technique de Francisco, 90-94 à la 44e. On ne donnait plus cher des chances de l’ASSM lorsque Francisco marquait un improbable panier primé avec la faute. Il réalisait une interception 5 secondes plus tard et était victime d’une faute grossière. Il transformait ses 2 lancers francs, 96-94 à 46 secondes de la fin. Les dernières secondes étaient interminables. Mahboub et Brunet, côté Charenton, Invernizzi et Diop, côté Pfastatt, étaient tour à tour éliminés. Et ce sont les “bleus” qui gagnaient au jeu des lancers francs non sans avoir à trembler jusqu’au bout.

Avec 195 points de marqués, 7 joueurs éliminés, 90 lancers francs de tirés et un suspense jusqu’à la dernière seconde, c’est à une  partie spectaculaire à laquelle les spectateurs ont assisté à la “poly”. Et si les “bleus” n’ont de loin pas réussi une prestation parfaite, on retiendra la combativité et le courage dont ils ont fait preuve notamment lorsque la partie semblait perdue.

L’ASSM peut, ce soir, à nouveau rêver d’accrocher la 12e place de la poule. Prochain rendez-vous le 16 mars avec un déplacement difficile à Tremblay.

Les propos de Laurent Minnig après la rencontre: “C’est une belle victoire. On s’est fait peur, on aurait dû gagner dans le temps réglementaire. Dans la prolongation, on a manqué d’intelligence. Les 2 fautes techniques auraient pu nous coûter la victoire. Heureusement Bateko (Francisco) a bien réagi derrière avec cet incroyable panier plus une interception après la remise en jeu. Les gars n’ont rien lâché et sont allés la chercher. C’est la 3e technique de Bateko qui sera certainement suspendu. Décidément on ne jouera jamais un match au complet !”

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – Saint-Charles Charenton 99-96 a.p.

Pfastatt, salle polyvalente.

Arbitres: MM. Ortillon et Dos Santos.

Les quarts-temps: 27-18, 22-32; mi-temps: 49-50; 16-14, 17-18; fin du temps réglementaire 82-82; 17-14.

ASSM : 26 paniers sur 76 tirs, dont 9 sur 35 à trois points (Molongo 4), 38 lancers francs sur 55. 43 rebonds (Diop 17) dont 19 offensifs (Diop 11); 20 passes (Yatera 6), 11 pertes de balle (Diop, Invernizzi 3); 27 fautes personnelles et 2 techniques (Molongo, Francisco), Molongo, Invernizzi et Diop éliminés. Les points: Molongo 14 (4), Francisco 35 (45), Boughedir (cap.) 5 (8), Invernizzi 16 (6), Yatera 15 (34) puis Schlaeder 2 (-2), Garnier 0 (-1), Willig 4 (2),  Diop 6 (17),  Haas 2 (4). Entraîneur: Minnig. Evaluation globale : 117.

SCCSM : 33 paniers sur 73 tirs, dont 5 sur 18 à trois points (Bordin 2), 25 lancers francs sur 35; 40 rebonds (Mahboub 10) dont 13 offensifs (Kessely 5); 15 passes (Mahboub 5), 15 pertes de balle (Mahboub 5); 36 fautes personnelles, Obin Yapi, Kessely, Mahboub et Brunet éliminés. Les points: Brunet 9 (6), Kessely (cap.) 13 (14), Obin Yapi 14 (13), Pathinvo 0 (-4), Diaby 4 (-4) puis Mbida Ekani 15 (22), Ricard 3 (7), Mahboub 24 (30), Charbonnier 2 (-2), Bordin 12 (12). Entraîneur: Peyronne. Evaluation collective : 94.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

Les résultats de la 21e journée:

SAINT DIZIER BASKET FC MULHOUSE BASKET 76 – 79
W.O.S.B. TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 83 – 81
AS SAINT MAURICE PFASTATT ST CHARLES CHARENTON 99 – 96
POLIGNY JURA BASKET COMTE E CERGY OSNY PONTOISE BB 80 – 86
GET VOSGES GRIES/OBERHOFFEN BC 74 – 80
U ST DENIS US – BC COURNEUVIEN U STE MARIE METZ BASKET 56 – 60
LA CHARITE BASKET 58 AS KAYSERSBERG ABCA 72 – 75

Le classement après 21 journées:

1 AS KAYSERSBERG ABCA 37 21 16 5 1628 1473 0.0
2 E CERGY OSNY PONTOISE BB 36 21 15 6 1500 1404 0.0
3 GRIES/OBERHOFFEN BC 36 21 15 6 1646 1560 0.0
4 U STE MARIE METZ BASKET 34 21 13 8 1514 1398 0.0
5 TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 33 21 12 9 1669 1526 1.05643
6 FC MULHOUSE BASKET 33 21 12 9 1639 1537 1.04237
7 W.O.S.B. 33 21 12 9 1624 1525 0.8902
8 GET VOSGES 31 21 10 11 1406 1478 0.0
9 POLIGNY JURA BASKET COMTE 31 21 10 11 1597 1654 0.0
10 ST CHARLES CHARENTON 30 21 9 12 1552 1590 0.0
11 LA CHARITE BASKET 58 29 21 8 13 1508 1553 0.0
12 SAINT DIZIER BASKET 28 21 7 14 1529 1684 0.0
13 AS SAINT MAURICE PFASTATT 26 21 5 16 1491 1670 0.0
14 U ST DENIS – COURNEUVIEN 24 21 3 18 1312 1563 0.0