Une soixantaine de personnes se sont rendues à la “poly” samedi dernier pour assister à l’assemblée générale ordinaire du club. Après les traditionnels rapports d’activité et financier présentés par Patrizia Banholzer et Oscar Siebold, le réviseur aux comptes – représenté par Franco Lopetrone – a confirmé la bonne gestion financière de l’association et proposé aux membres présents de donner quitus au comité.

cedric-oscarPrésidée de main de maître par le percutant tandem Bertrand Taczanowski/Patrizia Banholzer, l’assemblée a ensuite remis diverses récompenses aux représentants de nos équipes qui se sont particulièrement distinguées cette saison. Cédric Garnier, coach des seniors2, a été accueilli par une standing ovation. Après 9 saisons passées à l’ASSM, il a décidé de poursuivre son parcours de joueur au CSSM Altkirch. Il restera entraîneur à l’ASSM où il formera avec Bertrand Taczanowski un duo de choc à la tête des cadets.

Notre photo : le coach des seniors2 Cédric Garnier fait don de son trophée à Oscar Siebold en remerciement de tous les services qu’il a rendus à son équipe durant la saison en tant que dirigeant. (photo Jean-Laurent Soltner)

Guillaume Scheer, promu arbitre de rang national, et la nouvelle association de supporteurs “Les Tigres de Pfastatt”, pour leur inconditionnel soutien à un grand nombre de nos équipes durant toute la saison, ont été particulièrement félicités. L’assemblée a ensuite entériné l’entrée de deux nouveaux membres au comité, MM. Michaël Franck et Guillaume Scheer. Ils seront plus particulièrement chargés des aspects arbitrage et OTM.

Mais le temps fort de cette AG 2013 a été l’hommage particulier rendu à Bernard Hueber. Arrivé en fin de mandat au comité, “Berni”, 77 ans,  a décidé de ne pas le renouveler.

Bernard-malouGrâce à Malou Kiener, nous sommes en mesure de retracer les grandes lignes du parcours de Bernard. Licencié au Cercle Sportif Sainte-Marie Mulhouse, il a rejoint Rimbach avec plusieurs de ses coéquipiers pour y jouer de nombreuses années. Il est arrivé à l’ASSM en 1968 ou 1969 – lui-même ne le sait plus avec exactitude – alors présidée par Raymond Koegler. Après avoir effectué 2 ou 3 saisons en tant que joueur, il occupa un poste de co-entraîneur des minimes filles avec Roland Kiener.

Moment d’émotion à l’AG lorsque Malou Kiener est venue témoigner de son parcours aux côtés de son frère de cœur Bernard Hueber, président de l’ASSM de 1981 à 1992. (photo Jean-Laurent Soltner)

«Mais ces demoiselles sont devenues cadettes et Bernard ne se sentait plus de taille à gérer tous ces jupons en shorts…» explique Malou. Il a alors rejoint le comité pour exercer notamment les fonctions de secrétaire. Bernard a également souvent officié comme arbitre du temps de la ligue régionale de l’Avant-garde du Rhin (AGR). Lorsqu’en 1981 le président Jean-Paul Hartmann se déclara sortant, il y eut égalité de voix entre Bernard et Roland Kiener lors du vote du comité. Mais comme les Kiener avaient “harcelé” Bernard pendant des mois pour qu’il accepte la présidence, Roland se désista. Quant à Malou, elle tint sa promesse et devint sa secrétaire pendant 3 ans.

Nous livrons tel quel un extrait du récit de Malou contenant quelques anecdotes croustillantes: «Nous voici donc en présidence Hueber, avec un joueur de l’équipe une originaire de la région bordelaise, Eric Trinidad, qui nous a concocté trois ans d’affilée une participation au “Tournoi des Grands Vins” à Gauriac, non loin de Pauillac pour les amateurs de Bordeaux … Ce furent trois sorties épiques à tous points de vue. Par la conduite du car de tourisme, assurée par Jean-Marie Groshenny qui, voulant tester son réservoir de carburant, a réussi à bloquer le Pont d’Aquitaine à Bordeaux un samedi à 17 heures….Par les réceptions gargantuesques de nos amis gauriacais avec lesquels nous avons gardé contact… Par les quantités de petits rosés doux ingurgités par les Pfastattois. Et bien d’autres… C’est là que Bernard, le bob vissé sur la tête et la serviette de bain autour du cou, montait sur le terrain embrasser l’arbitre après chaque panier pfastattois …. Il faut dire qu’on a terminé 2e du tournoi cette première année (1985) et le coffre du car plein de cartons de pinard !!! Je reviens un peu en arrière, lorsque l’ASSM organisait les bals de carnaval, de nouvel an (où on a failli allumer la cuisine non pas de l’Espérance, mais du foyer St-Maurice …). Une année, nous avions confectionné une barboteuse et un bonnet de bébé pour Bernard, une robe pour Roland, et garni un caddie piqué sur le parking de Cora, en l’habillant de vichy rose en guise de landau …. C’est ainsi qu’ils ont passé toute la soirée au foyer, avec 150 personnes. Tous les ans, du vivant de Monsieur Joseph Albisser, Président d’honneur, les hommes (et seulement eux !) étaient invités chez les Albisser pour la Saint Joseph le 19 mars …. Ripailles et retours à la maison quelquefois périlleux, en compagnie pendant quelques années de l’abbé, qu’ils ont réussi à traîner un soir après les Albisser …. au cabaret “Le Fantasio” à Mulhouse!»

Bernard a présidé notre association jusqu’en 1992 où il transmit le flambeau à Charles Stuber. Désigné président d’honneur, il a continué à siéger au bureau directeur jusqu’à ce jour.

Après ce moment émouvant, Michel Marczak, adjoint au Maire de Pfastatt, a regretté la volonté du club de mettre prochainement fin à sa section féminine sans pour autant apporter de solution au manque de créneaux d’entraînement à l’origine de cette décision. Il a promis de faire le nécessaire pour que les travaux en cours dans la salle polyvalente se terminent le plus rapidement possible. Avant de conclure en soulignant l’exemplarité et l’importance de notre association dans le tissu social de la commune.

L’A.G. a été suivie du traditionnel buffet déjeunatoire.