Bonne reprise des U11-1

29 février 2016    Catégorie(s) : U11 Imprimer. Imprimer.

Grâce à Pierre Luttenbacher, découvrez de bonnes nouvelles des U11-1 de Georges Aunis, toujours invaincus cette saison.

Bonne reprise pour les poussins1:

Après des vacances pendant lesquelles le programme avait été un peu allégé, c’était la reprise du championnat ce dimanche pour les poussins de Georges avec un déplacement matinal à Kientzheim.
Le 1er QT est plaisant. L’adversaire semble bien décidé à ne pas se laisser faire et surprend à plusieurs reprises nos poussins par son jeu rapide. Néanmoins l’efficacité pfastattoise en un-contre-un permet d’alimenter régulièrement la marque. Résultat, insensiblement  nous prenons l’avantage et menons 21 à 12 à la fin de la période.
Pfastatt déroule au 2ème QT et creuse l’écart régulièrement pour virer en tête à la mi-temps 40 à 22.
Au 3ème QT, le rouleau compresseur pfastattois se met en branle et inflige un terrible 22 à 2 à des adversaires désemparés et probablement déjà un peu usés par une défense tout terrain sans concession. Le score est donc de 62 à 24 en fin de période.
Le 4ème QT est anecdotique tant la supériorité de Pfastatt est manifeste.
80 à 32 au coup de sifflet final.
Belle victoire de nos poussins et comme dit Philippe: ” Forts les gaillards, même le matin ! “.

Le hold-up des U17

29 février 2016    Catégorie(s) : U17 Imprimer. Imprimer.

Découvrez le commentaire et la fiche technique du match remporté par nos U17 à Schiltigheim dimanche matin. Le tout signé de leur coach Santo Rottura.

Un match aux aurores où le début fut très difficile. Un mini hold-up avec une victoire de 1 point grâce aux 2 derniers lancers francs à 10 secondes de la fin.

Schiltigheim-Pfastatt: 61-62

Arbitres:Buys&Modry

AUS: 10/17 au LF; 5 paniers à 3 points; 26 fautes

Bribosia 5

Schiano 4

Ngue Nogha  18

Darif 15

Nrousmiche 11

puis

Weber 5

Holat 0

Buecher 0

North 3

Pfastatt:17/28 au LF;5 paniers à 3 points;19 fautes

Rottura 22

Kubler 9

Gutfreund 0

Weber 11

Lopetrone 7

puis

Brachemi 2

Peter 8

Meyer 2

Kielwasser 1

Besson 0.

Santo

Les U20 s’imposent à Gries

29 février 2016    Catégorie(s) : U20 Imprimer. Imprimer.

Grâce à l’omniprésent Stéphane Diebold, découvrez de bonnes nouvelles de nos U20 !

Belle performance tôt ce matin (départ 7h45 de la poly) de nos U20 qui sont allés gagner à Gries, co-leader invaincu avant ce match.

GRIES – PFASTATT  63-75

(14-18) (15-23) (11-21) (23-13)

Gries :  4/11lf  3x 3pts  27 fts

Klein 9  Chraibi 4  Baye 2  Philibert 15  Bady 11 Hueber 2  Mohr 18  Flevi 0  Bousiniere 2

Pfastatt :  18/36 lf  3x 3pts  16 fts

Meyer 18  Berrahou 1  Pelz 4  Lahkim 2  Diebold 19  Hourlier 20  Weiss 2  Theret 9.

 

ASSM – Mirecourt vu des Vosges

28 février 2016    Catégorie(s) : Revue de presse Imprimer. Imprimer.

Cliquez sur le lien pour découvrir le compte rendu de la rencontre ASSM Pfastatt – EB Mirecourt paru ce jour dans le journal “Vosges Matin” sous la plume de Philippe Nicolle.

Mirecourt est tombé sur plus fort à Pfastatt

Les « bleus » de bout en bout avec maîtrise

27 février 2016    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Grebongo-MirecourtLes « bleus » ont maîtrisé de bout en bout le choc au sommet face à Mirecourt ce soir à la salle polyvalente pour l’emporter sur le score de 89-70 et prendre seuls la tête du classement de la poule à cinq journées de la fin.

Notre photo: le jeune international centrafricain Johan Grebongo a pesé sur la rencontre et fait très mal aux Mirecurtiens. Sa ligne de stats en témoigne: 15 points à 4/9 tirs dont 1/2 à 3 pts, 6/10 LF, 10 rebonds, 5 passes, 3 balles perdues, un contre, 9 fautes provoquées et 3 commises pour une évaluation de 29 en 29’10” de jeu. (photo Jean-Laurent Soltner)

Lire la suite »

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir le live de la rencontre ASSM Pfastatt – EB Mirecourt réalisé par Philippe Nicolle pour le journal “Vosges Matin”.

SUIVEZ EN DIRECT LE CHOC ENTRE PFASTATT ET MIRECOURT POUR LE TICKET MENANT EN N2

schlaeder-st-priestAprès 2002 (défaite contre Mirecourt), 2006 (triomphe face à Lons-le-Saunier), 2009 (défaite contre Jura Salins), 2012 (victoire face à Jura Dolois) et 2014 (défaite contre Saint-Priest), les basketteurs pfastattois vont disputer, ce samedi soir à la « Poly » face à Mirecourt, leur 6e finale de poule en Nationale-3. Retour sur les 5 premiers sommets qui ont fait vibrer nos supporters à la salle polyvalente.

Notre photo: Arnaud Schlaeder, ici au tir face à Saint-Priest en 2014, disputera samedi soir son 4e choc au sommet avec l’ASSM à la salle polyvalente, le 2e en tant que capitaine. (photo Jean-Laurent Soltner)

1. 2001-2002 : ASSM-Mirecourt, une cruelle défaite.

10 mars 2002 : un dimanche qui restera gravé dans les annales de l’ASSM au chapitre des mauvais souvenirs. Cet après-midi-là, 600 spectateurs assistent au choc au sommet de la poule J entre des Pfastattois qui disputent leur 3e saison à ce niveau et des Mirecurtiens ambitionnant depuis quelques saisons d’accéder à l’échelon supérieur. Vainqueur à l’aller dans les Vosges (77-79), le groupe du tandem Roland André-Frédéric Halbwachs a les faveurs des pronostics. Mais malgré un 14-0 initial, Philippe Scholastique et ses coéquipiers doivent s’avouer vaincus face à un Mirecourt plus expérimenté (88-92). Une rencontre ternie par un arbitrage jugé partial en faveur des Vosgiens par de nombreux observateurs, dont un certain Jean-Paul Gitta alors encore journaliste. En récupérant le panier-average en prime, les « Luthiers » de Franck Renard s’ouvrent une voie royale vers le titre. Ils accéderont en Nationale-2 à l’issue de la saison.

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – EB Mirecourt 88-92.

Les quart-temps : 21-15, 19-23 ; mi-temps 40-38 ; 23-20, 25-34.

Arbitres : MM. Schell et Pélissard.

ASSM: 35 paniers sur 73 tirs, dont 6 sur 22 à trois points, 12 lancers francs sur 21, 34 fautes, Debeule (37e), Gitta (40e) et Iuliano (40e) éliminés, 44 rebonds (Gitta 10) dont 18 offensifs, 21 passes décisives (Gitta 6), 28 pertes de balle. Les points : Pelser 23, Zaegel 20, Debeule 9, Iuliano 9, Gitta 7 puis Scholastique 11, Wolf 4, Kubler 3, Naas 2, Abisur.

EBM : 28 paniers sur 53 tirs dont 7 sur 17 à trois points, 29 lancers francs sur 52, 17 fautes, 26 rebonds (Dadolle 6), dont 9 offensifs, 16 passes (Marquaire 4), 22 pertes de balle. Les points : Dadolle 29, Marquaire 20, M. Blondelle 14, A. Blondelle 8, Guesdon 3 puis Marandel 13, Jarrige 5.

2. 2005-2006 : ASSM – Lons-le-Saunier, les « Bleus » sur un nuage.

18 mars 2006 : l’AL Lons-le-Saunier et l’ASSM dominent la poule J avec un bilan identique de 16 victoires et une défaite. Battue à l’aller après prolongation dans le chef-lieu du Jura (88-83), la troupe de Stéphane Neff n’a plus perdu depuis. Les quelque 650 spectateurs vont vivre un match d’anthologie. Mathieu Sturm et compagnie réalisent un véritable festival tandis que les Lédoniens, dirigés par Alexis Drugeon et avec dans leurs rangs un certain Alban Moundy, vivent un calvaire. Le score final (93-47) se passe de tout autre commentaire. L’ASSM accédera en Nationale-2 à l’issue de la saison pour la première fois de son histoire, l’année de son 60e anniversaire.


La fiche technique :

ASSM Pfastatt – AL Lons-le-Saunier 93-47.

Les quart-temps : 16-8, 21-15; mi-temps 37-23 ; 24-12, 32-12.

ASSM: Gitta 18, Pelser 18, Garnier 18, Sturm 15, Ciss 11, Boulhadid 6, Schoenacker 5, Garcia 2.

ALL: Moundy 10, Pladys 9, Jacob 8, Levêque 8, Jeanguiot 6, Vuillemey 4, Vuillaume 2, Fidèle 0, Perrod 0, Soubré 0.

3. 2008-2009 : ASSM – Jura Salins, un grand combat.

28 mars 2009 : en cette saison 2008-2009, aucune équipe ne domine véritablement la poule J. Avec 15 victoires et 4 défaites, l’ASSM et Jura Salins se partagent la première place. Invaincu à domicile, le groupe de Frédéric Demontoux peut faire un grand pas vers le titre s’il l’emporte et encore plus s’il récupère le panier average particulier sur son hôte. Au match aller à Salins, les « Bleus » s’étaient inclinés 107-102 après deux prolongations. Las, devant plus de 700 spectateurs, Mathieu Gitta et ses partenaires dilapident un matelas de 18 points (52-34 à la 17e) pour s’incliner au final (86-88) face à une formation jurassienne emmenée par un Alban Moundy de gala (37 points dont 19 dans le 3e quart-temps). Le championnat est plié, c’est le Salins de Redjali Simati qui montera en Nationale-2.

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Jura Salins BC 86-88.

Les quart-temps : 31-17, 24-27; mi-temps : 55-44 ; 13-23, 18-21.

Arbitres : MM. Piot et Ortillon.

ASSM: 30 paniers sur 63 tirs dont 10 sur 28 à trois points ;16 lancers francs sur 22 ; 21 fautes ; 16 pertes de balle. Les points : Gitta 16, Boughedir 14, Garnier 13, Schlaeder 13, Schneider 9 puis Paradzik 15, Montabord 4, Hanser 2, Werner, Willig.

Jura Salins: 33 paniers sur 76 tirs dont 8 sur 28 à trois points ; 14 lancers francs sur 21 ; 21 fautes, un joueur éliminé : Moundy (39e) ; 16 pertes de balle. Les points : Moundy 37, Brahmi 15, Walter 12, Mouget 8, Zaire 3 puis Mayunga 9, Bohley 4, Brocard, Pungier, Rabbe.

4. 2011-2012 : ASSM – Jura Dolois, une victoire sans coup férir.

11 février 2012 : une page s’est tournée à l’ASSM durant l’intersaison avec notamment les départs de son capitaine emblématique Mathieu Gitta et du coach Frédéric Demontoux. Le président Bertrand Taczanowski mise sur les jeunes Quentin Willig, Kévin Marjoulet et Jérémie Scheeck, et le capitanat est confié à l’ex-pro Mourad Boughedir. Après 10 journées et 3 défaites, les « Bleus » ne semblent plus en mesure de lutter pour le titre de la poule K. Mais les deux équipes de tête, Jura Dolois et Autun, connaissent, elles aussi, des ratés et l’ASSM en profite pour revenir à hauteur du leader jurassien avant de l’accueillir pour le compte de la 16e journée. Battus au match aller à Damparis (76-64), les joueurs de Laurent Minnig ont l’opportunité de prendre leur revanche et la tête du classement. Menés 10-18 à la 7e, ils vont passer un cinglant 25-0 à leurs hôtes entre la 19e et la 26e. Le JDB et son artilleur Alban Moundy ne s’en remettront pas et concéderont une nette défaite (91-73). Les Pfastattois termineront la saison par un sans-faute pour retrouver la Nationale-2 quatre ans après l’avoir quittée.

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Jura Dolois Basket  91-73

Les quart-temps: 15-18, 28-14; mi-temps 43-32; 24-13, 24-28.

Arbitres: MM. Achddou et Guironnet.

ASSM: 33 paniers dont 5 à 3 points (Garnier 3), 20 lancers francs sur 29; 20 fautes personnelles. Les points: Boughedir (cap.) 1, Garnier 15, Yatera 13, Schlaeder 13, Invernizzi 13 puis Di Marzio 18, Willig 16, Marjoulet 1, Scheeck, Mutz. Entraineur: Minnig assisté de Bilbeau.

JDB: 27 paniers dont 2 à 3 points (Moundy et Tessier 1), 17 lancers francs sur 18; 22 fautes personnelles, 1 technique (Moundy) et 2 anti-sportives (Renard et Hafaiedh), Cuisant et Moundy éliminés. Les points: Senaillet (cap.) 2, Moundy 10, Renard 8, Kharrat 8, Diakité 4 puis Cuisant 12, Tessier 12, Hafaiedh 9, Charrier 8. Non entré en jeu: Ahovi. Entraineur: Poussin assisté de Clavelin.

5. 2013-2014 : ASSM – Saint-Priest, les « Bleus » ratent le coche.

1er février 2014 : reléguée de Nationale-2, l’ASSM a connu une intersaison mouvementée. Son artilleur patenté Cédric Garnier ainsi que Julien Invernizzi, Bateko Francisco, Pathé Yatera et le coach Laurent Minnig sont partis. Pourtant, Pierre Bilbeau, qui a pris les rênes de l’équipe, dispose d’un effectif capable de jouer les premiers rôles. 4 équipes, Saint-Priest, Lons-le-Saunier, Besançon AC et l’ASSM, se disputent le titre de la poule K lorsque les « Bleus » accueillent le leader san-priot dans le cadre de la 16e journée. Défaits à l’aller dans la banlieue lyonnaise (87-75), Arnaud Schlaeder et ses coéquipiers se doivent absolument de l’emporter. Hélas, leurs supporters vont assister au pire des scénarios. Devant tout au long de la rencontre et ayant eu maintes occasions de tuer le match, les locaux sont rejoints par leurs adversaires dans les tous derniers instants de la partie. Ils ont une dernière opportunité de l’emporter en obtenant deux lancers francs à 3/10e de seconde de la fin. Mais aucun n’est transformé et les deux équipes vont en prolongation. Le Saint-Priest de Bruno Pierre est le plus lucide et remporte la mise (86-79). C’en est fini des chances de l’ASSM qui se classera 2e, à égalité de points avec l’ALSP.

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – AL Saint-Priest 79-86.

Les quart-temps: 23-20, 20-18; mi-temps 43-38; 17-17, 12-17; fin du tps réglementaire 72-72; 7-14.

Arbitres: MM. Dos Santos et Sery.

ASSM : 27 paniers sur 67 tirs dont 9 sur 23 à trois points, 16 lancers francs sur 29, 43 rebonds (Diop 16) dont 11 offensifs (Diop 6), 16 passes (Molongo 6), 24 pertes de balle (Days 7), 6 interceptions (Schlaeder 2), 4 contres (Di Marzio 2), 26 fautes provoquées (Days 8), 28 fautes personnelles et une technique (Diop), Schlaeder éliminé. Evaluation collective: 81. Les points: Schlaeder (cap.) 21 (21),  Days 20 (16), Molongo 11 (13), Diop 7 (11), Di Marzio 9 (15) puis Marjoulet 2 (-2), Thierry 3 (6), Willig 4 (-2), Mutz 2 (3). Entraîneur: Bilbeau assisté de Cariani.

ALSP : 28 paniers sur 83 tirs dont 5 sur 24 à trois points, 25 lancers francs sur 33, 42 rebonds (Ruz 10) dont 12 offensifs (Dyonissopoulos 7), 9 passes (Domenech 3), 11 pertes de balle (Ruz 4), 14 interceptions (Dyonissopoulos et Domenech 4), 28 fautes provoquées (Aranda 8), 26 fautes personnelles, Coffy éliminé. Evaluation collective: 83. Les points: Ben Kassaoui 13 (14), Aranda 20 (29), Gilles 4 (1), Ruz (cap.) 3 (7), Dyonissopoulos 23 (17) puis Beal 7 (-2), Coffy 3 (-4), Domenech 13 (21), Martinez 0 (0). Entraîneur: Pierre.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

JL-S

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir l’article paru ce jour dans le journal “Vosges Matin” sous la plume de Philippe Nicolle.

Pfastatt-Mirecourt: à qui le choc ?

Les U17 battus à Mulhouse

25 février 2016    Catégorie(s) : U17 Imprimer. Imprimer.

Découvrez le commentaire et la fiche technique de la rencontre perdue par nos U17 à Mulhouse face au FCM. Le tout signé de leur coach Santo Rottura.

Après un premier quart-temps  catastrophique, nous avons su réagir mais le retard était trop important pour remporter le match. Maintenant  nous avons trois déplacements dans le Bas-Rhin avec, je l’espère, autant de victoires !!

FCM2-PFASTATT 69-60

(24-10)(15-24)

(14-11)(16-15)

Arbitres:Driss&Metzger

FCM 2:3 paniers à 3points; 25 fautes;5/11 au LF

Loisel 14

Gogic 0

Henriques 11

Bellemare 12

Mungedi 0

puis

Miftah 18

Lauber 4

Diaw 2

Jacquey 2

Luttenbacher 6

Pfastatt:12 fautes;3 paniers à 3 points;21/26 au LF

Rottura 6

Kubler 16

Weber 6

Lopetrone 10

Brachemi 2

puis

Meyer 4

Peter 4

Gutfreund 12

Kielwasser 0

Besson non entré en jeu.

Santo

Choc au sommet à la « Poly »

24 février 2016    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

xdm-dadolleL’ASSM Pfastatt accueille son seul rival pour le titre, l’EB Mirecourt, samedi soir (19h) à la salle polyvalente.

Notre photo: absent pour cause de blessure au match aller, Xavier Di Marzio apportera une rotation précieuse dans la raquette face aux imposants intérieurs mirecurtiens Thomas Malanda et Yohann Jacques. (photo Jean-Laurent Soltner)

L’heure de vérité a sonné !  Les deux coleaders de la poule K de Nationale-3, Pfastatt et Mirecourt, se rencontrent dans le fief du premier nommé dans un choc entre candidats au titre. Dadolle Dijon et la Vogesia Holtzheim définitivement rentrés dans le rang, la lutte pour l’accession au niveau supérieur se résume au duel entre la formation de Jean-Luc Monschau et sa rivale vosgienne.

Les deux formations présentent un bilan identique de 15 victoires et une défaite. Battus à Dijon lors de l’ouverture du championnat, les Mirecurtiens l’ont ensuite toujours emporté. Quant aux Pfastattois, qui possèdent la meilleure attaque et la meilleure défense de la poule, ils n’ont concédé qu’un seul revers, lors du match aller à Mirecourt justement (83-79). Puisqu’il ne restera que cinq journées à disputer après ce sommet, les calculs sont simples. Parmi les trois scénarios possibles, un seul pourrait ne pas être décisif, celui d’une victoire de Pfastatt de moins de 4 points qui permettrait à Mirecourt de conserver un meilleur point-average particulier et de rester ainsi en embuscade. Dans les deux autres cas, victoire de Mirecourt ou de Pfastatt par plus de 4 points d’écart, le vainqueur aura un pied en Nationale-2. « Eh bien voilà, c’est le choc au sommet » lance le technicien pfastattois. « C’est une partie déterminante pour l’attribution des places un et deux. Il s’agit pour nous de profiter de ce qu’on ait un effectif différent du match aller [ l’ASSM avait évolué sans Xavier Di Marzio, avec un Arnaud Schlaeder amoindri par des adducteurs douloureux et Mario Porter était sorti blessé après 5 minutes de jeu, NDLR ] pour reprendre les quelques points perdus là-bas. On s’est préparés depuis deux semaines, notamment à avoir une bonne connaissance de ce qui peut se produire ».

Cinquième de son championnat la saison dernière avec 13 victoires et 9 défaites, l’Effort Basket Mirecourt s’est considérablement renforcé à l’intersaison. L’ex-pro passé par le FCM Mouhamadou « Doudou » M’Bodji (ex-Saint-Dié, 1,93m, 35 ans), l’impressionnant pivot Yohann Jacques (GET Vosges, 2,05m, 26 ans) et Hadrien Martin-Kellie (SLUC Nancy, 1,93m, 24 ans) ont rejoint les rangs des « Luthiers ». Et comme l’équipe dirigée par Geoffroy Seltzer a conservé l’ossature de son effectif de la saison passée, son excellent parcours est tout sauf une surprise.

Pour ce tournant de la saison, il est difficile d’établir un pronostic. Les deux équipes sont proches sur le papier et de nombreux paramètres, comme l’adresse mais aussi l’énergie et les composantes mentales, entreront en ligne de compte. Léger avantage toutefois aux Pfastattois, invaincus à la « Poly » depuis le 1er février 2014 (défaite face à Saint-Priest) et qui pourront s’appuyer sur le soutien sans faille de leurs supporters, bien décidés à jouer à fond leur rôle de sixième homme.

Les effectifs :

ASSM : Schlaeder (cap.), Marjoulet, Banholzer, Diehl, Grebongo, Diebold, Willig, Thibedore, Spinali, Meyer, Porter, Di Marzio, Taczanowski. Entraîneur : Monschau assisté de Etienne.

EBM : Meité, Dollinger, Bourgeois, Duvoid, Tornoczky, Martin-Kellie, M’Bodji, Tayayi, Bakala (cap.), Jacques, Malanda. Entraîneur : Seltzer.

ASSM Pfastatt – Effort Basket Mirecourt, samedi (19h), salle polyvalente. Arbitres : MM. Schmitt et Dos Santos.

JL-S