La «Deux» proche du titre!

11 mai 2016    Catégorie(s) : Compte-rendu Imprimer. Imprimer.

Grebongo-MolsheimIls l’ont fait! En venant à bout du leader Molsheim (90-73) hier soir à la «Poly» tout en récupérant le point-average, les seniors-2 du tandem Laurent Etienne/Julien Bruder ont pris le commandement du championnat de Promotion d’excellence régionale à deux journées de la fin.

Notre photo: auteur de 23 points, omniprésent et dominateur dans les airs, Johan Grebongo a pesé de tout son poids sur la rencontre. (photo Jean-Laurent Soltner)

Le choc au sommet entre les deux formations déjà assurées de monter en Prénationale a tenu toutes ses promesses. Adroits de près comme de loin et déroulant un collectif léché, les Bas-Rhinois imposent leur rythme en début de partie. A l’image de la passe décisive aveugle et en arrière de Baechtel, ils présentent un visage séduisant en première mi-temps. Recadrés par leur coach, les «Bleus» accélèrent pour revenir au score et provoquer de nombreuses fautes avec notamment un Johan Grebongo intenable dans la raquette. Une réussite derrière l’arc de Robin Diebold suivie de 5 points consécutifs de Maxime Taczanowski leur permettent d’atteindre la pause nantis du plus petit des avantages, 37-36.

Défaits de 6 points à l’aller par leurs hôtes (79-73) et avec un point de retard au classement, Mathieu Dadolle et ses coéquipiers n’ont plus d’autre choix que de se livrer au maximum pour atteindre leur objectif. Grebongo provoque l’élimination du Molsheimois Klotz, qui venait à peine de revenir en jeu (25e). Plutôt malheureux en attaque, Jérôme Lentz effectue un énorme travail défensif et réalise plusieurs interceptions. Gilles Banholzer, qui trouve la mire en périphérie, Edouard Calvayrac et l’étonnant Lucas Hourlier permettent aux «Bleus» de franchir la barrière des 7 points d’écart avant la troisième sirène (61-53). La défense des visiteurs prend l’eau et leur collectif s’étiole au fil des minutes. Calvayrac et Banholzer en profitent pour inscrire 8 points chacun et le break est fait (77-61 à la 36e). Dans la foulée, Anthony Spinali ajoute deux paniers qui scellent le sort de la partie (81-61 à la 37e). La réduction du score par Kaes est anecdotique et le public peut applaudir à tout rompre ses favoris dans la dernière minute.

Pour décrocher le titre, nos seniors-2 devront remporter leurs deux dernières rencontres, à Eguisheim le 21 mai, puis face à Strasbourg-Electricité à la «Poly» le 28.

« C’est une belle victoire face à un adversaire de qualité » déclare Laurent Etienne. « Je suis d’autant plus content que tous les joueurs ont apporté leur pierre à l’édifice. La difficulté à gérer un groupe de 11 garçons réside dans le fait qu’il faut impliquer tout le monde pour que chacun donne le meilleur de lui-même lorsqu’il entre sur le parquet. Ça a été le cas ce soir et je suis satisfait. Maintenant il ne faut pas se relâcher et gagner les deux derniers matchs ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt-2 – CSTG Molsheim  90-73.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps: 17-17, 20-19; mi-temps 37-36; 24-17, 29-20.

Arbitres: MM. Sengsouli et Deininger.

ASSM-2:  33 paniers dont 8 à trois points (Banholzer 4), 16/23 LF, 13 fautes personnelles. Les points: Calvayrac 14  Hourlier 7  Spinali 10  Grebongo 23  Dadolle (cap.)  Diebold 9  Lentz 4  Nesci Taczanowski 5  Banholzer 18. Entraîneur: Etienne assisté de Bruder.

CSTG:  30 paniers sont 10 à trois points (Latuner 3), 3/4 LF,  18 fautes personnelles, Klotz éliminé (25e). Les points: Latuner 15  Staebler 11  Cabut 14  Minier 12  Morgenthaler 7  Kaes (cap.) 6  Klotz 6  Baechtel 2. Entraîneur: Gendre.

JL-S