Une défaite rageante

24 septembre 2016    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Minte-SOPCCLes « Bleus » se sont inclinés dans les dernières secondes face à Pont-de-Chéruy ce soir à la « Poly » sur le score de 85-87. Une défaite rageante tant Quentin Diehl et ses coéquipiers avaient le match en main, comptant jusqu’à 15 points d’avance (70-55 à la 30e).

Notre photo: à l’instar de ses coéquipiers, Bacasso Minté a montré de belles choses. Mais ça n’a, hélas, pas suffi… (photo Jean-Laurent Soltner)

Le président Bertrand Taczanowski est resté prostré de longues minutes après le coup de sifflet final. Mais comment son équipe a-t-elle pu perdre ce match qu’elle a dominé pendant 39 minutes ? Pour le coach Jean-Luc Monschau, la raison est simple : « On perd sur un seul critère, les pertes de balles dans le dernier quart-temps (au nombre de dix). Avec une dernière à 10 secondes de la fin alors qu’il suffit de la garder pour gagner le match ».

Après deux minutes de rodage, les « Bleus » prennent la direction des opérations. Adroits de près comme de loin, ils dynamitent la défense de leurs adversaires pour mener 27-20 à la première sirène. Si les Isérois résistent et restent dans la partie, Quentin Diehl (4/5 à trois points en première mi-temps) et compagnie alignent les réussites et dominent au rebond. Malgré quelques pertes de balle évitables sur des remises en jeu, ils rejoignent les vestiaires à la pause nantis d’un avantage de 6 unités (48-42).

« On leur donne le match »

Nos joueurs repartent sur le même tempo et distancent leurs hôtes, 61-49 à la 25e, après un panier d’un Johan Grebongo dont la prestation aurait pu être qualifiée d’excellente sans ses cinq ballons perdus. Le temps-mort demandé par le coach visiteur ne change rien. Au contraire, Fabien Daure dégaine un missile longue distance et l’écart culmine à 15 longueurs, 70-55 à la 30e. Alixio Da Silveira limite la casse avant l’entame du money time (70-60). Le spectacle est de qualité et l’intensité élevée des deux côtés du parquet. Les Isérois ne lâchent pas l’affaire et reviennent au contact après un panier primé d’Alixio Da Silveira, 76-72 à la 35e. Mario Porter marque avec la faute et redonne de l’air aux siens (79-72). Deux pertes de balle plus tard sanctionnées par des réussites derrière l’arc des Pontois et tout est à refaire (79-78). Le suspense est insoutenable. Notre équipe est devant (82-80) lorsque la balle de Quentin Willig fait le tour de l’anneau et ressort. En face, Octavio Da Silveira écrase un dunk (82-82). Damien Thibedore, entré en jeu après le temps-mort demandé par son coach, pense délivrer l’assistance, 85-82 à la 40e. Mais Gurgey réduit le score (85-84). Fébrile, Fabien Daure se fait voler le ballon de la gagne à 10 secondes du buzzer avant de faire faute derrière. Octavio Da Silveira ne se fait pas prier pour accepter l’offrande. L’ultime tentative de Mario Porter échoue de peu et la délégation visiteuse exulte dans un silence de cathédrale. « C’est une défaite rageante car on fait un très bon match » conclut Jean-Luc Monschau. « On a la balle pour gagner et on leur donne le match ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – SO Pont-de-Chéruy 85-87.

Pfastatt, salle polyvalente. 200 spectateurs.

Les quart-temps : 27-20, 21-22 ; mi-temps 48-42 ; 22-18, 15-27.

Arbitres : MM. Paulus et Pignolet.

ASSM: 30 paniers dont 9 à trois points (Diehl 5), 16 lancers francs sur 18 ; 37 rebonds (Willig 7) dont 12 offensifs (Porter 4), 15 passes (Grebongo 4), 21 pertes de balle (Grebongo 5), 8 interceptions (Porter 3), 1 contre (Minté), 20 fautes provoquées (Daure-Saada 7), 18 fautes personnelles; évaluation collective: 87. Les points: Diehl (cap.) 19, Grebongo 15, Daure-Saada 22, Thibedore 5, Porter 15 puis Soussi, Bah 2, Willig 1, Minté 6. Non entré en jeu : Taczanowski. Entraîneur: Monschau assisté de Etienne.

SOPCC: 33 paniers dont 8 à trois points (Coffey, Dahak et A. Da Silveira 2), 13 lancers francs sur 18 ; 31 rebonds (O. Da Silveira 6) dont 14 offensifs (A. et O. Da Silveira 3), 15 passes (Basse 4), 14 pertes de balle (Masci 4), 10 interceptions (Gurgey 4), 4 contres (O. Da Silveira 2), 17 fautes provoquées (O. Da Silveira 4), 20 fautes personnelles; évaluation collective 87. Les points: Coffey 12, Dahak 9, Ngaloro 6, Borval 13, O. Da Silveira 18 puis Gurgey 2, A. Da Silveira 13, Masci (cap.) 4, Basse 10. Entraîneur : Dumortier assisté de Nania.

JL-S

bas-radio-ecn

Les résultats de la 2e journée:

MONTBRISON MASCULINS BC OUEST LYONNAIS BASKET 79 – 69
ASM BASKET LE PUY EN VELAY 43 IE – OULLINS STE FOY BASKET BALL 74 – 75
AUBENAS US BESANCON AVENIR COMTOIS 83 – 87
FC MULHOUSE BASKET JL BOURG – 2 52 – 64
PFASTATT AS SAINT MAURICE SO PONT DE CHERUY CHARVIEU CHAVANOZ 85 – 87
BEAUJOLAIS BASKET CLERMONT BASKET BALL 89 – 84
FEURS EF ES PRISSE MACON 93 – 75

Le classement après la 2e journée:

1 BESANCON AVENIR COMTOIS 4 2 2 0 162 133 29
2 JL BOURG – 2 4 2 2 0 128 111 17
3 IE – OULLINS STE FOY BASKET BALL 4 2 2 0 154 148 6
4 MONTBRISON MASCULINS BC 3 2 1 1 142 134 8
4 PFASTATT AS SAINT MAURICE 3 2 1 1 177 169 8
6 FEURS EF 3 2 1 1 160 153 7
7 OUEST LYONNAIS BASKET 3 2 1 1 147 146 1
8 BEAUJOLAIS BASKET 3 2 1 1 163 163 0
9 SO PONT DE CHERUY CHARVIEU CHAVANOZ 3 2 1 1 148 149 -1
10 FC MULHOUSE BASKET 3 2 1 1 116 125 -9
11 ES PRISSE MACON 3 2 1 1 140 156 -16
12 AUBENAS US 2 2 0 2 142 151 -9
13 CLERMONT BASKET BALL 2 2 0 2 166 181 -15
14 ASM BASKET LE PUY EN VELAY 43 AUVERGNE 2 2 0 2 124 150 -26