Les « Bleus » veulent renouer avec la victoire

6 octobre 2016    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

affiche-asmlpAprès deux défaites consécutives, les « Bleus » veulent renouer avec la victoire face à l’ASM Le Puy-en-Velay samedi soir (20h) au Cosec de Kingersheim.

Quentin Diehl et ses coéquipiers ont connu un jour sans samedi dernier à Bourg-en-Bresse où ils n’ont jamais été en mesure de l’emporter. « C’est notre moins bon match depuis le début de la saison, les garçons n’étaient pas dans un bon jour » résume le coach Jean-Luc Monschau. Nul doute que ses hommes voudront redorer leur blason dès samedi à l’occasion de la réception de l’Amicale Saint-Michel Le-Puy-en-Velay. Une rencontre qui se disputera exceptionnellement au Cosec de Kingersheim, la salle polyvalente étant réservée à la manifestation « Pfastatt Art ». « On ne joue pas dans notre salle et c’est agaçant pour un match de cette importance. Mais il faut faire avec » regrette le technicien pfastattois, qui ajoute: « On remercie le BC Kingersheim de nous accueillir et de nous avoir accordé deux créneaux d’entraînement durant la semaine ».

C’est un hôte inédit que notre équipe va accueillir ce samedi soir. L’ASM Le-Puy-en-Velay 43 Auvergne, qui avait sauvé in extremis sa place en N2 en 2015, a réalisé un très bon parcours la saison dernière en terminant cinquième de la poule A (à égalité de points avec le quatrième, Feurs) avec un bilan de 16 victoires et 6 défaites. Il n’en fallait pas plus pour que les objectifs du staff vellave soient revus à la hausse, le président Pierre-Marie Cazaux et le coach Nicolas Grégoire affichant clairement l’ambition d’un classement dans les quatre premiers. Pour pallier aux départs de Sébastien Ruiz, Modibo Niakaté, Sébastien Salvis et Abdel Hamid Selmani, le club a recruté les meneurs Hicham Fekkak (29 ans, ex-Aubenas, N2) et Colin Provost (28 ans, ex-Martigues, N3) ainsi que l’arrière-ailier Mickaël Benhamed (25 ans, ex-Bourbourg/Grande Synthe, N2). Pour la petite histoire, ce dernier n’est autre que le beau-frère de Nando de Colo. Malheureusement pour eux, les Ponots ont complètement raté leur départ en s’inclinant nettement à Besançon (75-50) puis sur le fil à domicile face à Oullins (74-75). Samedi dernier, ils ont concédé une nouvelle défaite dans leur salle face à Aubenas (66-78). Résultat, ils occupent, seuls, la lanterne rouge du classement après trois journées.

« Gagner pour rester à l’équilibre »

Comme prévu, l’apprentissage de la N2 est difficile pour nos néo-promus pfastattois. Après une victoire à Clermont (82-92), ils ont raté le coche à la salle polyvalente face à Pont-de-Chéruy (85-87) avant de s’incliner sans discussion aucune à Bourg-en-Bresse face à la réserve de la JLB (75-62). « Il faut gagner pour rester à l’équilibre au niveau du bilan victoires-défaites » souligne Jean-Luc Monschau. Qui prévient: « Nos adversaires sont physiques, percutants et vifs. Après un faux départ dû à un calendrier difficile, ils viendront avec la volonté de décrocher une première victoire ».

Même si le championnat ne fait que commencer, une deuxième défaite de rang à domicile mettrait l’ASSM dans une situation déjà délicate puisqu’elle prendrait alors place dans le wagon de queue de la poule.

ASSM Pfastatt – ASM Le-Puy-en-Velay, samedi 8 octobre (20h) au Cosec de Kingersheim. Arbitres: MM. Grand et Obernesser.

Les effectifs :

ASSM Pfastatt: Soussi, Marjoulet, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Daure-Saada, Willig, Thibedore, Spinali, Minté, Porter, Taczanowski. Entraîneur : Monschau assisté de Etienne.

ASM Le-Puy-en-Velay: Vincent, Girma, Gauthier, Pothion, Williams, Fekkak, Benhamed, Belghazi, Provost. Entraîneur: Grégoire.

JL-S