TCF: les « Bleus » déroulent

21 octobre 2016    Catégorie(s) : Coupes Imprimer. Imprimer.

spinali-richwillerSérieux et disciplinés, nos Pfastattois n’ont pas laissé planer l’ombre d’un suspense jeudi soir à Richwiller où ils se sont imposés 61-138 pour le compte du premier tour du Trophée Coupe de France.

Notre photo: à l’instar de ses jeunes coéquipiers Ismaïl Soussi et Maxime Taczanowski, Anthony Spinali a profité d’un temps de jeu plus conséquent pour s’illustrer. (photo Jean-Laurent Soltner)

Pour cet intermède Coupe de France, Jean-Luc Monschau décide de laisser Fabien Daure au repos et est privé de Zaïnoul Bah, blessé lors du dernier entraînement. Côté richwillerois, Guillaume Paulick, blessé, est remplacé par Mouiz Ferjani, muté après la date limite mais autorisé à jouer en coupe. Le signal du staff visiteur est clair : place aux jeunes. Du cinq de base habituel, seul Mario Porter débute la rencontre. Dans le sillage de Bacasso Minté, les « Bleus » mettent cinq minutes à combler leur débours initial de 14 points (20-19). La messe est déjà dite et le match s’annonce long pour les sociétaires de Prénationale. Les jeunes Ismaïl Soussi, Anthony Spinali et Maxime Taczanowski (47 points à eux trois au final soit le total des points marqués par Richwiller) profitent de leur temps de jeu pour exprimer un potentiel intéressant. Le troisième quart-temps est un calvaire pour les locaux, qui ne trouvent pas de solution à la zone press tout terrain imposée par notre équipe et encaissent un 0-27 en cinq minutes. Seul le vétéran Ferjani (39 ans) surnage en inscrivant 9 points de rang. Kévin Marjoulet inscrit le 100e à la 27e avant de s’offrir un beau triplé derrière l’arc en une minute et demie dans la dernière période pour finir meilleur marqueur de la rencontre avec 27 unités. Nos joueurs récitent leur partition jusqu’au bout même si un relâchement défensif permet à Guillaume Paulick et ses coéquipiers d’alimenter leur compteur points. Jean-Luc Monschau aime à le rappeler : « Respecter l’adversaire, c’est essayer de jouer le mieux possible contre lui ». Le contrat est rempli, ses hommes affronteront la SIG-2 dans le cadre du deuxième tour.

La fiche technique :

US Richwiller (+14) – ASSM Pfastatt 61-138.

Richwiller, salle Pfeffer.

Les quart-temps: 22(+14)-38, 10-27 ; mi-temps 32-65 ; 12-40, 17-33.

Arbitres: MM. Sengsouli et Zobrist.

USR: 17 paniers dont 7 à trois points (Paulick W., Zaïd El Khil et Ferjani 2), 6 lancers francs sur 7, 19 fautes personnelles et une technique (Paulick W.). Les points: Schlaeder, Paulick W. (cap.) 9, Zaïd El Khil 8, Ferjani 20, Dupont 2 puis Flory 2, Piccardi, Hadded 6. Non entré en jeu : Steinmetz. Entraîneur Steinmetz assisté de Paulick G.

ASSM: 55 paniers dont 11 à trois points (Marjoulet 7), 17 lancers francs sur 21, 13 fautes personnelles. Les points: Marjoulet 27, Willig 18, Minté 15, Porter 3, Taczanowski 8 puis Soussi 21, Diehl (cap.) 6, Grebongo 12, Thibedore 10, Spinali 18. Entraîneur: Monschau assisté de Etienne.

JL-S