Une lourde défaite à Pont-de-Chéruy

4 février 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les « Bleus » n’ont pas eu l’ombre d’une chance samedi soir à Pont-de-Chéruy où ils ont été battus sur le score sans appel de 103-67.

Notre photo: auteurs d’un hold-up au match aller à la « Poly », Steeve Borval et ses coéquipiers pontois ont remporté une victoire qui ne souffre d’aucune discussion. (photo archives Jean-Laurent Soltner)

Quarante secondes: c’est le temps durant lequel ils auront mené au score (0-1). Les Pontois, coleaders du classement, prennent l’avantage (2-1 à la 2e) par O. Da Silveira. L’ASSM est dans le dur mais reste au contact jusqu’à la 8e grâce notamment à un Johan Grebongo au four et au moulin (17-13). L’artilleur américain Coffey fait parler la poudre et permet aux Isérois de prendre le large à la première sirène (26-13). Sous l’impulsion de Borval et Basse, Pont-de-Chéruy ne s’arrête pas en si bon chemin et l’écart enfle (34-15 à la 14e). Le temps mort pris par son coach et le retour de Quentin Willig sur le parquet redonnent vie à notre équipe. Petit à petit, elle grignote son retard par Zaïnoul Bah et Mario Porter. D’un missile derrière l’arc, le capitaine Quentin Diehl limite les dégâts à la pause (42-34).

« Pas dans la même catégorie »

Si nos Pfastattois font preuve de la même adresse que leurs adversaires, ils sont dominés dans tous les autres secteurs du jeu. Johan Grebongo se bat courageusement sous les paniers et maintient les siens dans le match (54-43 à la 25e). Mais dans le sillage de Masci et des frères Da Silveira, l’équipe locale enclenche la surmultipliée. L’écart passe à vingt points (67-47 à la 28e) puis dépasse les trente (82-48 à la 32e). La messe est dite. Le dernier quart-temps est anecdotique et Jean-Luc Monschau ouvre son banc. Les Pontois ont encore faim et Basse leur permet d’atteindre les cent points et les quarante points d’écart (101-61 à la 39e). Après cinq victoires de rang, l’ASSM doit s’avouer vaincue et concède sa plus lourde défaite sous l’ère Monschau.

« On n’a pas si mal joué » souligne Jean-Luc Monschau. « Simplement, il faut reconnaître que notre adversaire est taillé pour la N1 voire la ProB. Il dispose de dix joueurs interchangeables de qualité et de très grande taille. On a été dominés physiquement à tous les postes. Affaibli par une blessure, Johan Grebongo a été courageux. Quant à Bacasso Minté, les arbitres lui ont trouvé cinq fautes en sept minutes de jeu. Avec un secteur intérieur décimé et face à la meilleure équipe de la poule, un écart de vingt points aurait été logique. Le surplus s’explique par un arbitrage défavorable. En plus de leurs qualités physiques, les Pontois pratiquent un basket de qualité, construit et cohérent. Je dis bravo. Avec six joueurs pro, ils se préparent à la division au-dessus. J’avais annoncé que cette rencontre serait le vrai révélateur : je n’ai aucun regret, on ne joue pas dans la même catégorie. Une fois le match plié, j’ai donné du temps de jeu aux joueurs du banc qui n’ont pas démérité ». Et de conclure : « L’objectif est d’aborder les matchs suivants avec notre effectif au complet ».

La fiche technique:

SO Pont-de-Chéruy – ASSM Pfastatt 103-67.

Pont-de-Chéruy, salle Stéphane.

Les quart-temps: 26-13, 16-21; mi-temps 42-34; 35-14, 26-19.

Arbitres: M. T. Bissuel et Mme S. Bello.

SOPCC: 39 paniers sur 72 tirs dont 7 sur 14 à trois points (Coffey 3), 18 lancers francs sur 23; 38 rebonds (Ngaloro 10) dont 14 offensifs (Ngaloro 6), 28 passes (Masci 10), 8 interceptions (Coffey,Masci et Basse 2), 7 balles perdues (Ngaloro 2), 20 fautes provoquées (Basse 9); 20 fautes personnelles et une technique (Borval). Les points: Coffey 17, Dahak 3,  Masci (cap.) 8, Borval 17, O. Da Silveira 18 puis A. Da Silveira 13, Ngaloro 6, Basse 17, Domenech 4. Entraîneur: Dumortier assisté de Coudour.

ASSM: 25 paniers sur 57 tirs dont 5 sur 14 à trois points (Diehl 2), 12 lancers francs sur 16; 25 rebonds (Grebongo 7) dont 8 offensifs (Willig 3), 15 passes (Marjoulet 4), 3 interceptions (Porter 2), 18 balles perdues (Thibedore 4), 19 fautes provoquées (Bah, Grebongo et Porter 4); 20 fautes personnelles et une technique (Daure Saada), Minté éliminé. Les points: Diehl (cap.) 6, Grebongo 13, Daure Saada 6, Willig 10, Porter 12 puis Marjoulet 3, Bah 12, Thibedore, Spinali 3, Minté 2. Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

JL-S

Les résultats de la 15e journée:

OUEST LYONNAIS BASKET MONTBRISON MASCULINS BC 75 – 55
IE – OULLINS STE FOY ASM BASKET LE PUY EN VELAY 80 – 61
BESANCON AVENIR COMTOIS AUBENAS US 79 – 88
JL BOURG – 2 FC MULHOUSE BASKET 81 – 49
SO PONT DE CHERUY PFASTATT AS SAINT MAURICE 103 – 67
CLERMONT BASKET BALL BEAUJOLAIS BASKET 72 – 79
ES PRISSE MACON FEURS EF 74 – 77

Le classement après 15 journées:

1 AUBENAS US 26 15 11 4 1168 1032 1.131783
2 SO PONT DE CHERUY 26 15 11 4 1226 1052 1.165399
3 IE – OULLINS STE FOY 26 15 11 4 1213 1132 1.071555
4 PFASTATT AS SAINT MAURICE 24 15 9 6 1211 1120 1.081250
5 BESANCON AVENIR COMTOIS 24 15 9 6 1138 1109 1.026149
6 OUEST LYONNAIS BASKET 23 15 8 7 1129 1067 1.058107
7 FEURS EF 23 15 8 7 1143 1100 1.039091
8 BEAUJOLAIS BASKET 23 15 8 7 1190 1170 1.017094
9 ES PRISSE MACON 22 15 7 8 1113 1137 0.978892
10 JL BOURG – 2 22 15 7 8 989 1041 0.950048
11 MONTBRISON MASCULINS BC 21 15 6 9 1092 1190 0.917647
12 FC MULHOUSE BASKET 20 15 5 10 984 1096 0.897810
13 ASM BASKET LE PUY EN VELAY 19 15 4 11 1036 1137 0.911170
14 CLERMONT BASKET BALL 16 15 1 14 1011 1260 0.802381