Les « Bleus » veulent se refaire

10 février 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Après sa lourde défaite à Pont-de-Chéruy, notre équipe fanion accueille la réserve de la Jeunesse Laïque Bourg-en-Bresse, samedi soir (20h) à la salle polyvalente, pour le compte de la seizième journée.

L’entraîneur Jean-Luc Monschau ne s’attarde pas sur la rencontre en Isère : «  Il n’y a pas de regrets à avoir, on ne joue pas dans la même catégorie. On a laissé courir à la fin en pensant déjà au match suivant ». Son équipe a l’occasion de se refaire la cerise en recevant les jeunes du centre de formation de la JL Bourg. Montée en N2 comme l’ASSM à l’issue de la saison dernière, la formation burgienne occupe la dixième place du classement avec un bilan de sept victoires et huit défaites. Au match aller dans l’Ain, Quentin Diehl et ses coéquipiers ont concédé une défaite qui ne souffre d’aucune discussion (75-62). « On a joué là-bas notre plus mauvais match de la phase aller » se souvient le technicien pfastattois avant d’évoquer la partie de samedi : « C’est l’occasion de montrer comment on a progressé. Si on veut effectuer un cycle retour de la même veine que notre première moitié de parcours, on doit gagner des matchs comme celui-ci ».

« Des jeunes qui en veulent »

Première de la poule L de N3 la saison dernière avec un bilan de 18 victoires et 4 défaites, la JL Bourg-2, uniquement constituée de jeunes joueurs (20 ans de moyenne d’âge), est la seule équipe réserve d’un club de Pro B à évoluer au niveau N2. Dans le sillage de son intérieur ivoirien Bali Coulibaly et de son artilleur passé par les minimes France du FC Mulhouse Constantin Minla’a Voundi (15,27 points/match), la formation dirigée par Jean-Luc Tissot a pris un départ canon en remportant ses trois premiers matches. L’une des raisons de cette entrée en matière réussie est la cohésion d’un groupe n’ayant subi que peu de changements à l’intersaison. Après avoir enregistré deux autres succès en novembre, les temps sont devenus plus difficiles. Au point qu’après une série de cinq défaites en six matchs, le spectre de la relégation a pointé le bout du nez. Les Bressans se sont donnés de l’air samedi dernier en venant à bout du FC Mulhouse (81-49). « Ce sont des jeunes qui en veulent et qui se donnent à fond. Ils sont disciplinés et bien dirigés par un jeune entraîneur qui a déjà beaucoup œuvré au club (Jean-Luc Tissot a été joueur, capitaine, directeur sportif et président avant de devenir responsable du centre de formation et entraîneur) ».

Les deux formations se sont affrontées en play-offs de N3 en avril dernier. Dominés au rebond et incapables de contenir Coulibaly (29 points) lors du match aller dans l’Ain, les « Bleus » avaient fini par arracher la victoire (66-71) avant de sceller leur qualification une semaine plus tard à la salle polyvalente (71-58). Pour cette quatrième confrontation en neuf mois, Jean-Luc Monschau espère pouvoir compter sur Johan Grebongo, victime d’une béquille à Pont-de-Chéruy et mis au repos cette semaine, et Fabien Daure, malade.

JL-S

ASSM Pfastatt – JL Bourg-en-Bresse-2, samedi 11 février (20h), Salle polyvalente. Arbitres: Mme L. Ouardad et M. J. Thomas.

Les effectifs :

ASSM: Soussi, Marjoulet, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Daure Saada, Willig, Thibedore, Spinali, Minté, Porter, Taczanowski. Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

JLB-2: Gourbeyre, Plasse, Minla’a Voundi, Blain, Daroux, Coulibaly (cap.), Causse, Eonga, Emmanuel, Collin, Bibollet Ruche, Rey. Entraîneur: Tissot assisté de Chaventon.