Deux points précieux

11 février 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Menés 38-48 à la mi-temps par la JL Bourg-2, les « Bleus » ont renversé le match après la pause pour s’imposer sur le score de 66-63 ce soir à la salle polyvalente.

Notre photo: le Burgien Kévin Eonga, meilleure évaluation de la rencontre avec une note de 19, attaque le panier face à Johan Grebongo. Mais ce sont bel et bien Mario Porter (à terre), meilleur marqueur avec 18 points, et les Pfastattois qui auront le dernier mot. (photo Jean-Laurent Soltner) 

Si Kévin Marjoulet (entorse) manque à l’appel, Johan Grebongo (béquille), Fabien Daure (malade) et Damien Thibedore (doigt retourné) tiennent leur place dans les rangs de notre équipe. Plus présents physiquement et dans l’envie, les Bressans prennent un départ canon en marquant sur chaque possession (5-12 à la 3e), forçant Jean-Luc Monschau à demander un temps mort. Dans le sillage de Minla’a Voundi (11 points dans le premier quart-temps), ils continuent leur festival (7-17 à la 4e). L’entrée en jeu de Zaïnoul Bah fait du bien aux nôtres, qui retrouvent des couleurs avant la première sirène (19-25). Fabien Daure réduit le score (21-25) et l’espoir renaît dans les travées de la salle polyvalente. Mais les jeunes Burgiens sont adroits (16/26 au tir dont 5/6 à trois points en première mi-temps) et s’échappent à nouveau (22-32 à la 13e). Les « Bleus », qui ratent cinq lancers francs durant la deuxième période, sont logiquement distancés à la pause (38-48).

« Serrer les fesses »

La mise au point de leur coach porte ses fruits à la reprise. S’ils déplorent le forfait sur blessure de Zaïnoul Bah, nos joueurs font preuve de détermination et cadenassent l’accès à leur panier. Damien Thibedore et ses coéquipiers provoquent de nombreuses pertes de balle de leurs adversaires et réduisent le score minute après minute. Après l’égalisation de Fabien Daure à la 25e (48-48), Mario Porter permet aux siens de passer devant (50-48). Les visiteurs débloquent enfin leur compteur de points par Paris après 8’45″ de disette. L’ultime période donne lieu à une bataille défensive acharnée. A ce jeu-là, les Pfastattois se montrent plus réalistes et se détachent. A la 39e, Quentin Willig prend le rebond offensif et scelle la victoire de son équipe (65-58). Auteurs de seulement 10 points en 18 minutes, les Burgiens reviennent au contact dans les dernières secondes mais il est trop tard: l’ASSM remporte sa dixième victoire de la saison et engrange deux points précieux.

« Nos adversaires étaient brillants en première mi-temps » commente Jean-Luc Monschau. « Ils ont réussi des tirs impossibles en fin de possession par des joueurs improbables. En faisant preuve de plus d’agressivité défensive et de plus de contestation dans leur relation de passes dans le troisième quart-temps, on les a perturbés au point qu’ils n’ont pas marqué de panier pendant près de neuf minutes. On a poursuivi sur notre lancée dans la dernière période. N’encaisser que 15 points en seconde mi-temps était la clé. Trop de précipitations en attaque nous empêchent de développer un score plus important mais récupérer la victoire en comptant dix points de retard à la mi-temps, c’est bien ». Et de conclure : « Cette victoire compte. On accumule les blessures et ça fait deux semaines qu’on n’arrive plus à être dix à l’entraînement, ce qui nous empêche d’évoluer à notre meilleur niveau. On ne sait pas quand les blessés rejoueront. En attendant, il faut serrer les fesses et essayer de gagner les matchs quand même ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – JL Bourg-2 66-63.

Pfastatt, polyvalente. 120 spectateurs.

Les quart-temps: 19-25, 19-23; mi-temps 38-48; 16-4, 12-11.

Arbitres: Mme L. Ouardad et M. J. Thomas.

ASSM: 24 paniers sur 59 tirs dont 3 sur 16 à trois points (Daure Saada 2), 15 lancers francs sur 22, 43 rebonds (Porter 9) dont 11 offensifs (Grebongo, Willig, Minté et Porter 2), 14 passes (Diehl et Grebongo 3), 17 balles perdues (Porter 6), 7 interceptions (Bah 3); 20 fautes provoquées (Grebongo 6), 19 fautes personnelles. Evaluation collective: 69. Les points: Diehl (cap.) 8 (4), Grebongo 8 (14), Daure Saada 17 (15), Willig 2 (3), Porter 18 (14) puis Bah 7 (14), Thibedore 2 (-1), Minté 4 (1). Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

JLB2: 23 paniers sur 59 tirs dont 6 sur 15 à trois points (Gourbeyre et Minla’a Voundi 2), 11 lancers francs sur 16, 32 rebonds (Eonga 9) dont 5 offensifs (Collin 2), 11 passes (Blain et Coulibaly 3), 14 balles perdues (Gourbeyre 6), 7 interceptions (Gourbeyre, Blain et Paris 2), 3 contres (Daroux 2); 19 fautes provoquées (Paris 6), 20 fautes personnelles. Evaluation collective: 60. Les points: Gourbeyre 8 (-3), Paris (cap.) 14 (16), Minla’a Voundi 13 (11), Coulibaly 6 (4), Collin 8 (7) puis Plasse (-2), Blain 5 (6), Emmanuel (2), Eonga 9 (19), Daroux (-2). Entraîneur: Tissot assisté de Chaventon.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

JL-S

Les résultats de la 16e journée:

FEURS EF BESANCON AVENIR COMTOIS 80 – 60
AUBENAS US ASM BASKET LE PUY EN VELAY 88 – 65
ES PRISSE MACON OUEST LYONNAIS BASKET 64 – 63
MONTBRISON MASCULINS BC CLERMONT BASKET BALL 94 – 79
BEAUJOLAIS BASKET SO PONT DE CHERUY 84 – 88
PFASTATT AS SAINT MAURICE JL BOURG – 2 66 – 63
FC MULHOUSE BASKET IE – OULLINS STE FOY 76 – 61

Le classement après 16 journées:

1 AUBENAS US 28 16 12 4 1256 1097 1.144941
2 SO PONT DE CHERUY 28 16 12 4 1314 1136 1.156690
3 IE – OULLINS STE FOY 27 16 11 5 1274 1208 1.054636
4 PFASTATT AS SAINT MAURICE 26 16 10 6 1277 1183 1.079459
5 FEURS EF 25 16 9 7 1223 1160 1.054310
6 BESANCON AVENIR COMTOIS 25 16 9 7 1198 1189 1.007569
7 OUEST LYONNAIS BASKET 24 16 8 8 1192 1131 1.053935
8 ES PRISSE MACON 24 16 8 8 1177 1200 0.980833
9 BEAUJOLAIS BASKET 24 16 8 8 1274 1258 1.012719
10 MONTBRISON MASCULINS BC 23 16 7 9 1186 1269 0.934594
11 JL BOURG – 2 23 16 7 9 1052 1107 0.950316
12 FC MULHOUSE BASKET 22 16 6 10 1060 1157 0.916162
13 ASM BASKET LE PUY EN VELAY 20 16 4 12 1101 1225 0.898776
14 CLERMONT BASKET BALL 17 16 1 15 1090 1354 0.805022