Les « Bleus » ne s’arrêtent plus

4 mars 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les « Bleus » ont remporté une superbe victoire face à Besançon (87-65) ce soir à la « Poly ».

Notre photo: le duel sous le cercle entre l’ex-espoir du SLUC Nancy Vincent Pourchot et Bacasso Minté a été acharné. A son avantage en première mi-temps, le Bisontin a faibli au fil des minutes à l’image de son équipe au contraire du Pfastattois, dominateur dans la dernière période. (photo Jean-Laurent Soltner)

C’est le géant bisontin Pourchot (2,22m) qui ouvre les hostilités en inscrivant le premier panier. Daure et Diehl lui répondent aussitôt derrière l’arc (6-2). Les visiteurs sont présents au rebond (15 prises durant la période) et reprennent le commandement de la partie (6-8) pour virer en tête à la première sirène (14-16). Minté, entré en jeu pour contrer Pourchot, trouve ses marques dans la raquette. En deux minutes et demie, les « Bleus » infligent un 11-0, signé Quentin Diehl, Johan Grebongo, Mario Porter, Bacasso Minté et Damien Thibedore, à leurs hôtes (29-20). Dans le sillage de Pourchot (12 points, 8 rebonds en première mi-temps), les Doubiens recollent avant la pause (37-33).

« Une alternance de jeu rapide et de tirs à trois points »

Les deux formations se livrent un mano a mano à la reprise. Muet en première mi-temps, Quentin Willig sonne la charge (44-39 à la 24e). Mais le BesAC réplique par son capitaine Weber puis par Bole, à trois points (46-48 à la 28e). Le vétéran bisontin s’énerve après une faute offensive et est sanctionné d’une faute technique (29e). Quentin Diehl et ses coéquipiers profitent du temps faible de leurs adversaires pour faire le break avant le money time (55-48). Les dernières réductions du score par Pourchot puis Bole (57-52 à la 31e) sont le chant du cygne de la formation de Nicolas Faure. Si Jo Grebongo, blessé, a quitté le parquet, Quentin Diehl, Quentin Willig, Zaïnoul Bah et Mario Porter enchaînent les réussites. La messe est dite (68-52 à la 35e). Les visiteurs n’y sont plus et la rencontre tourne à la démonstration pour les Pfastattois. Comme un symbole, l’ex-artilleur bisontin Fabien Daure inscrit le panier avec la faute (80-56 à la 37e) qui permet à Jean-Luc Monschau d’ouvrir son banc. Après le 6e panier primé de Quentin Diehl établissant le plus grand écart de la partie (83-57), Anthony Spinali et Kévin Marjoulet ne se font pas prier pour rejoindre tous leurs coéquipiers au rang des marqueurs pour la plus grande joie de leurs supporters.

Cette victoire, la 8e lors des 9 derniers matches, conjuguée à la défaite de LyonSO à Feurs permet à l’ASSM de prendre place sur la troisième marche du podium de la poule.

« C’est une belle victoire » se réjouit Jean-Luc Monschau. « On a fait la décision quand on a réussi à faire des stops et à gérer le rebond défensif, ce qui était difficile au regard des joueurs en face. On a alors pu alterner du jeu rapide et des tirs à trois points. En perdant seulement huit ballons, les garçons ont compensé le débours de sept rebonds offensifs sur leurs adversaires. On a joué juste et été adroits. C’est une très bonne performance contre une équipe de qualité qui ne méritait pas cet écart final ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – Besançon AC 87-65.

Pfastatt, salle polyvalente. Environ 250 spectateurs.

Les quart-temps: 14-16, 23-17; mi-temps 37-33; 18-15, 32-17.

Arbitres: MM. G. Laffaire et B. Schmitt.

ASSM: 34 paniers sur 66 tirs dont 9 sur 23 à trois points (Diehl 6), 10 lancers francs sur 12, 31 rebonds (Minté 8) dont 7 offensifs (Willig et Minté 2), 18 passes (Bah et Willig 5), 8 balles perdues (Diehl, Grebongo et Porter 2), 6 interceptions (Bah et Thibedore 2), 1 contre (Daure Saada); 18 fautes provoquées (Willig 5), 19 fautes personnelles. Evaluation collective: 99. Les points: Diehl (cap.) 19 (20), Grebongo 10 (13), Daure Saada 6 (3), Willig 13 (15), Porter 16 (17) puis Marjoulet 2 (0), Bah 6 (9), Thibedore 3 (5), Spinali 2 (1), Minté 10 (15). Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

BESAC: 27 paniers sur 65 tirs dont 2 sur 10 à trois points (Benfatah et Bole), 9 lancers francs sur 13, 38 rebonds (Schreiber 10) dont 14 offensifs (Schreiber 6), 12 passes (Pehoua 3), 16 balles perdues (Schreiber 5), 3 interceptions (Weber 2), 1 contre (Pourchot); 19 fautes provoquées (Weber 6), 18 fautes personnelles et une technique (Bole). Evaluation collective: 60. Les points: Benfatah 12 (1), Guerrier 4 (2), Weber (cap.) 6 (11), Schreiber 10 (10), Pourchot 16 (17) puis Martin 2 (1), Tribout (0), Bole 9 (5), Pehoua 6 (8). Entraîneur: Faure.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

JL-S

Les résultats de la 18e journée:

PFASTATT AS SAINT MAURICE BESANCON AVENIR COMTOIS 87 – 65
FC MULHOUSE BASKET ASM BASKET LE PUY EN VELAY 76 – 83
BEAUJOLAIS BASKET AUBENAS US 84 – 90
OUEST LYONNAIS BASKET CLERMONT BASKET BALL 73 – 71
ES PRISSE MACON SO PONT DE CHERUY 64 – 63
MONTBRISON MASCULINS BC JL BOURG – 2 56 – 64
FEURS EF IE – OULLINS STE FOY 102 – 74

Le classement après 18 journées:

1 AUBENAS US 33 18 14 4 1423 1256
2 SO PONT DE CHERUY 31 18 13 5 1470 1291
3 PFASTATT AS SAINT MAURICE 30 18 12 6 1439 1310
4 IE – OULLINS STE FOY 29 18 11 7 1423 1387
5 FEURS EF 28 18 10 8 1376 1306
6 OUEST LYONNAIS BASKET 28 18 10 8 1361 1280
7 ES PRISSE MACON 27 18 9 9 1315 1340
8 BESANCON AVENIR COMTOIS 27 18 9 9 1336 1353
9 JL BOURG – 2 27 18 9 9 1188 1214
10 BEAUJOLAIS BASKET 26 18 8 10 1436 1444
11 MONTBRISON MASCULINS BC 25 18 7 11 1333 1426
12 FC MULHOUSE BASKET 25 18 7 11 1213 1313
13 ASM BASKET LE PUY EN VELAY 23 18 5 13 1246 1376
14 CLERMONT BASKET BALL 20 18 2 16 1238 1501