Un match à quatre points

9 mars 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Installés sur la troisième marche du podium, les « Bleus » ont l’occasion d’asseoir leur place face à un concurrent direct, LyonSO, samedi soir (20h) à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Notre photo: Mario Porter, qui tourne à 19 points de moyenne lors des 7 matchs de championnat disputés en 2017, sera l’un des atouts majeurs de notre équipe. (photo archives Jean-Laurent Soltner)

Victorieux de 8 de leurs 9 derniers matchs, les hommes de Jean-Luc Monschau n’en finissent pas de surprendre. Sauf cataclysme, l’objectif initial du maintien est atteint. L’optimisme est de mise sur les bords de la Doller et les supporters se mettent à rêver que leurs favoris conservent leur place sur le podium. Un débat qui n’intéresse pas outre mesure le technicien pfastattois : « l’objectif est de gagner le prochain match. On verra à la fin de la saison à quel moment on s’est maintenu et à quel rang on sera classé ». La rencontre de samedi est à quatre points : en cas de victoire à Lyon, notre équipe fanion compterait deux victoires d’avance sur son adversaire tandis qu’une défaite la rétrograderait à la quatrième place. Au match aller, les Lyonnais avaient fait forte impression et s’étaient imposés d’une possession (73-75) à la salle polyvalente.

La saison dernière, le club d’Oullins Sainte-Foy s’est lancé dans l’aventure de la Coopération territoriale de clubs avec l’USM Pierre-Bénite et le BALE Saint-Genis-Laval. L’entité regroupant les quatre communes du Sud-Ouest de la métropole lyonnaise a été baptisée « LYONSO Basket Territoire ». Les Rhodaniens ont réussi leur entame de championnat au point d’occuper, seuls, le fauteuil de leader au soir de la 11e journée. Après la trêve des confiseurs, les choses se sont gâtées pour les hommes de Pierre-Olivier Croizat, qui se sont inclinés à 5 reprises en 7 matchs. En concédant trois défaites de rang à Mulhouse (76-61), face à Aubenas (75-77) et à Feurs samedi dernier (102-71), ils ont lourdement hypothéqué leurs chances de disputer les play-offs d’accession. Ces mauvais résultats s’expliquent en grande partie par une succession de blessures, notamment celle du meneur international camérounais Sama Taku. Le renfort début décembre de l’ailier fort Philippe Haquet (2m, 30 ans, ex-Vichy-Clermont, ProB) n’a pas suffi à pallier les absences.

L’ASSM, où Johan Grebongo est incertain, s’attend à une opposition musclée de la part d’une formation en quête de rachat après sa déroute à Feurs. «  Sans Johan, ce serait très difficile mais on essaiera quand même » promet Jean-Luc Monschau. Avec dans ses rangs des joueurs athlétiques et talentueux, tels Yannick Zachée, Pierre Hild, Philippe Haquet et Namori Meité, LyonSO partira avec les faveurs du pronostic. Une chose est sûre, Quentin Diehl et compagnie, déjà victorieux à 5 reprises à l’extérieur, vendront chèrement leur peau.

JL-S

LyonSO – ASSM Pfastatt, samedi 11/03 à 20h00, gymnase Sainte-Barbe à Sainte-Foy-lès-Lyon. Arbitres: MM.M. Dabert et V. Perret.

Les effectifs :

LyonSO: Ollier, Colas, Hild, Bagou, Cornud, Masse, Bacconnier, Nartz, Pegon (cap.), Zachée, Haquet, Miguel, Meité, Luse. Entraîneur : Croizat assisté de Miguel.

ASSM: Soussi, Marjoulet, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Daure Saada, Willig, Thibedore, Spinali, Minté, Porter, Taczanowski. Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.