Notre équipe fanion accueille Beaujolais Basket, samedi soir (20h) à la salle polyvalente, pour le compte de la 23e journée.

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont concédé leur neuvième défaite de la saison dans des circonstances particulières samedi dernier à Feurs. Un revers que la délégation pfastattoise impute essentiellement à un arbitrage défavorable. « Les garçons avaient fait ce qu’il fallait pour gagner » résume le coach. A quatre journées de la fin du championnat, l’ASSM a rétrogradé à la cinquième place derrière les quatre équipes à l’avoir battue deux fois cette saison. Inutile de ressasser des regrets, les Bleus ont tourné la page et se concentrent sur la prochaine rencontre. L’occasion de renouer avec la victoire se présente samedi soir à la salle polyvalente face à Beaujolais Basket, classé sixième avec un bilan de 12 victoires et 10 défaites.

Septièmes de la poule A la saison dernière, les Beaujolais s’étaient fixé l’objectif de faire au moins aussi bien. Le coach Franck Macaire n’a pas eu à déplorer de bouleversement dans l’effectif à l’intersaison. Les trois départs (Dadie, Durillon et Manicord) ont été compensés par les arrivées des ailiers Kevin Tshefu (1,95m, 27 ans, ex-Luçon N2) et Benjamin Coste (1,98m, 29 ans, ex-Tain-Tournon N3) ainsi que du pivot Miroslav Radenkovic (2,03m, 33 ans, ex-Trebinje Superligue de Bosnie-Herzégovine). En conservant tous les autres joueurs dont l’Américain Andrew Young (19 points/match depuis le début de la saison) et l’ex-Mulhousien formé à Strasbourg Boudjema Yaïci, le Beaujolais Basket, né en 2007 de la fusion des trois clubs Brouilly Sport, BC Quincié-en-Beaujolais et ES Régnié-Durette, s’était donné les moyens de ses ambitions. Mais la première moitié de championnat des Vignerons n’a pas été à la hauteur des attentes. La faute principalement aux blessures qui ont d’abord touché les recrues Tshefu et Radenkovic puis les éléments clés Garguet, Simon et Aujogues. Résultat, Beaujolais occupait une place de relégable au soir de la 10e journée avec 6 défaites au compteur. Avec les retours des cadres, notamment celui de Matthieu Simon (meilleur marqueur de la poule avec une moyenne de 19,2 pts/match), sa situation s’est nettement améliorée. Victorieux du FCM samedi dernier (99-91), Thomas Rousset et ses coéquipiers sont invaincus depuis quatre rencontres (malgré l’absence sur blessure de Young) et ont pris place dans la première moitié du tableau.

Autant dire que les Rhodaniens regardent désormais vers le haut et lorgnent sur la place des Pfastattois. Vainqueurs du match aller à Quincié-en-Beaujolais (71-84), Quentin Diehl et compagnie ne l’entendent évidemment pas de cette oreille. En cas de victoire, ils relégueraient leurs adversaires à deux longueurs, l’avantage particulier en prime, et feraient un grand pas vers un top 5 final.

JL-S

ASSM Pfastatt – Beaujolais Basket, samedi 15/04 (20h), salle polyvalente. Arbitres: MM. F. Dos Santos et B. Schmitt.

Les effectifs :

ASSM: Soussi, Marjoulet, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Daure Saada, Willig, Thibedore, Spinali, Minté, Porter, Taczanowski. Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

BB: Aujogues, Young, Rousset (cap.), Coste, Yaïci, Simon, Tshefu, Garguet, Radenkovic, Diatta, Madinier, Rave, Verchère. Entraîneur: Macaire assisté de Tasoniero.