Paris – Pfastatt, duel des extrêmes

29 septembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau se déplacent dans le 13e arrondissement de la capitale pour y affronter le Paris Basket Avenir, samedi soir (20h) à la halle Georges Carpentier, pour le compte de la quatrième journée.

Victorieux en ouverture face à Jœuf Homécourt (78-57) puis dans le fief du WOSB (73-75), Quentin Diehl et ses coéquipiers ont réalisé la passe de trois en venant à bout de Recy Saint-Martin (74-68) samedi dernier à la salle polyvalente. Résultat, ils occupent la tête du classement en compagnie de Kaysersberg et Tourcoing, et ce malgré les blessures successives de Mario Porter, Gherick Uneau, Ismaïl Soussi et Zaïnoul Bah. Le prochain obstacle à se dresser sur la route des Bleus est le Paris Basket Avenir samedi dans la mythique halle Carpentier (4800 places).

Retrouvailles entre champions de France

Issu de la coopération territoriale des clubs du ministère des Finances, de Ménilmontant et La Domremy, le Paris Basket Avenir affiche de grandes ambitions. Si le champion de France en titre de N3 entend assurer un maintien tranquille pour sa première saison en N2, il est destiné à porter haut les couleurs d’un basket parisien privé de représentant au niveau professionnel depuis 2016. Le recrutement de deux joueurs emblématiques du basket hexagonal, Mamoutou Diarra (37 ans, 46 sélections en équipe de France) et Victor Samnick (38 ans, 13 saisons entre Pro A et Pro B), et la mise à disposition par la Mairie de la halle Carpentier (où évoluait le Paris-Levallois il y a deux saisons) sont des signaux forts d’une volonté de hisser à terme le PBA au plus haut niveau. Les premiers résultats ne sont pas la hauteur des attentes puisque la troupe dirigée depuis cette saison par Bienvenu Kindoki n’a connu que la défaite, à Sainte-Marie Metz (59-52), face à Tourcoing (84-90) et au WOSB (64-62).

En raison d’un secteur intérieur décimé, l’ASSM ne partira pas favori dans ce duel des extrêmes. Son adversaire francilien est dos au mur. Une deuxième défaite à domicile le plongerait dans le doute et en toute fin de classement. La rencontre sera l’occasion de retrouvailles entre Jean-Luc Monschau et Victor Samnick, qui ont fêté ensemble leurs deux titres de champion de France de Pro A. C’était avec le SLUC Nancy en 2008 et 2011. Deux autres joueurs parisiens ne sont pas inconnus du public haut-rhinois : Tom Brunet a affronté les Pfastattois avec Charenton en 2007-2008 et 2012-2013, et Benjamin Obouh Fegue a porté les couleurs du FCM de 2006 à 2008.

JL-S

CTC Paris Basket Avenir – ASSM Pfastatt, samedi 30 septembre (20h), Halle Georges Carpentier. Arbitres: MM. A. Jacquier et H. Hafidi.

Les effectifs :

PBA: Brunet, Rouyre (cap.), Tomasevic, Seydi, Orengue, Toti, Diarra, Samnick, Damjanovic, Obouh Fegue. Entraîneur: Kindoki.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Ekembé. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.