Retour en Île-de-France pour les Bleus

13 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau se rendent dans le Val d’Oise, samedi soir (20h), pour y affronter Cergy-Pontoise dans le cadre de la sixième journée.

Notre photo: l’ASSM comptera notamment sur un Bacasso Minté en plein boum depuis le début de la saison pour ramener un bon résultat d’Île-de-France. (photo Jean-Laurent Soltner)

Tous les feux sont au vert pour Quentin Diehl et ses coéquipiers, qui ont survolé le derby de la M2A samedi dernier à la salle polyvalente (87-69), enregistrant ainsi une quatrième victoire en cinq rencontres après celles remportées face à Jœuf Homécourt (78-57), au WOSB (73-75) et contre Recy Saint-Martin (74-68). Résultat, les Bleus occupent la deuxième place du classement, uniquement devancés au panier-average par le leader Kaysersberg. Un bilan optimal puisqu’ils ont dû composer avec les blessures successives de Mario Porter, Gherick Uneau, Ismaïl Soussi et Zaïnoul Bah.

Mario Porter de retour

Le premier nommé a été le dernier à quitter l’infirmerie et notre délégation devrait gagner l’Île-de-France au complet. Même en manque de rythme, le Franco-Américain offrira une rotation précieuse à l’intérieur. L’adversaire que notre équipe s’apprête à affronter, Cergy-Pontoise Basket Ball, est une grosse écurie du championnat. Première de la poule C la saison dernière avec 22 victoires en 26 matches à son actif, la formation francilienne a trébuché sur la dernière marche menant à la N1 en s’inclinant deux fois à domicile en play-offs face à Brissac Aubance. A l’aube du nouvel exercice, la troupe dirigée de Philippe Da Silva était à nouveau citée parmi les prétendants aux deux premières places puisqu’elle s’est attaché les services des meneurs Sébastien Michineau (26 ans, ex-Vitré, N1) et Corentin Desnos (22 ans, ex-Calais, N2) tout en conservant la grande majorité de ses cadres. La claque mémorable prise lors de l’ouverture à Kaysersberg (77-46) a conduit les dirigeants à recruter l’intérieur australien Harrison Goodrick (23 ans, 2,03m, ex-Nova Southeastern, NCAA-2). Si les Cergy-Pontains ont ensuite été intraitables dans leur salle face à Tremblay (80-77) et au WOSB (75-68), ils ont concédé deux nouvelles défaites à Sainte-Marie Metz (79-74) et Tourcoing (78-66). Autant dire qu’une défaite à domicile face à Pfastatt hypothéquerait déjà leurs ambitions.

L’état d’esprit est tout autre dans le clan haut-rhinois, qui prépare sereinement ce déplacement en terre francilienne avec pour objectif de ne pas rentrer bredouille, comme ce fut le cas il y a 15 jours après son unique défaite en championnat à Paris (82-77). Une victoire à Cergy ne serait pas une première pour l’ASSM. En décembre 2007, la troupe de Frédéric Demontoux, alors dans les profondeurs du classement, avait créé la surprise en dominant la formation locale encore dénommée Entente Cergy Osny Pontoise.

JL-S

Cergy-Pontoise BB – ASSM Pfastatt, samedi 14 octobre (20h), complexe sportif des Maradas à Pontoise. Arbitres: Mme J. Boitière et M. B. Sissoko.

Les effectifs :

CPBB: Niakaté (cap.), Goodrick, Wilson, Desnos, Filet, Cosaque, Jovovic, Durand, Michineau, N’Kembé. Entraîneur: Da Silva assisté de Soudkéo.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.