Les Bleus veulent renouer avec la victoire

17 novembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau se déplacent dans les Hauts-de-Seine pour y affronter Gennevilliers, samedi soir (20h), dans le cadre de la dixième journée.

Notre photo: battus au métier par Kaysersberg samedi dernier, Zaïnoul Bah et ses partenaires veulent rebondir en Île-de-France pour conserver leur place de coleaders avant une trêve de deux semaines. (photo Jean-Laurent Soltner)

Malgré leur courage et leur volonté, Quentin Diehl et ses coéquipiers ont dû déposer les armes face à l’ogre kaysersbergeois samedi dernier à la salle polyvalente (60-68), cédant par la même occasion le fauteuil de leader à leur rival victorieux. « Mes joueurs étaient un peu nerveux et fébriles. Ils ont eu du déchet dans l’exécution et manqué d’adresse près du cercle. C’est une équipe jeune qui a les défauts de ses qualités » résume Jean-Luc Monschau. Le technicien pfastattois mobilise ses troupes : « Les garçons se sont battus jusqu’au bout. C’est dommage mais on ne relâche pas notre effort et on ne se décourage pas ». Les Bleus ont l’occasion de renouer avec la victoire puisqu’ils rendent visite à l’avant-dernier de la poule, le Gennevilliers Basket Club, samedi soir pour le compte de la dixième journée.

Une affiche inédite

Dans l’ombre des deux géants du département, Levallois et Nanterre, le GBC a décroché une montée historique en N2 la saison dernière après 6 années passées à l’étage inférieur. Le jeune coach Nenad Papic (32 ans), qui décrit son équipe de « parisienne avec un état d’esprit de province », se fixe pour seul objectif le maintien. Pour l’obtenir, le club a recruté l’ailier Rudy Zulémie (25 ans, 1,91m, ex-Rueil N1) et les deux intérieurs, Quentin Bordin (27 ans, 2,02m, ex-Charenton N3) et Yannis Irid (25 ans, 2,06m, ex-Poissy N3). Battus à domicile par le FCM lors de l’ouverture (85-92) puis à Maubeuge (79-62), l’expérimenté meneur Kévin Vaccarin (34 ans) et ses coéquipiers ont signé leur première victoire face à Holtzheim (78-61). Dans le rouge après deux défaites honorables à Jœuf (84-77) et Kaysersberg (72-65), ils ont remporté le match qu’il ne fallait pas perdre face à Tremblay (74-72). Trois revers successifs, à Sainte-Marie Metz (80-57), face à Tourcoing (70-73) et au WOSB (75-61), les ont ensuite relégués à l’avant-dernière place du classement à égalité de points avec la lanterne rouge Tremblay.

Autant dire que les Altoséquanais veulent mettre à profit la réception de l’ASSM pour se refaire et ne pas se retrouver à deux victoires de la ligne de flottaison. L’objectif est similaire pour les Pfastattois mais à l’opposé du tableau puisque Mario Porter et compagnie défendent leur place de coleaders. L’affiche est inédite, les deux formations s’affrontant pour la première fois de leur histoire en compétition officielle.

JL-S

Gennevilliers Basket Club – ASSM Pfastatt, samedi 18 novembre (20h), Gymnase Joliot Curie. Arbitres: MM. S. Hortet et H. Hafidi.

Les effectifs :

GBC: Vaccarin, Zulémie, Brisson, Bordin, Zora, Monteiro Semedo, Irid, Gabsi, Freire Cabral, Vinson, Garcon, Biganzoli. Entraîneur: Papic assisté d’Alard.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi, Ekembé, Bertrand. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.