Les Bleus battus à Gennevilliers

18 novembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les Bleus se sont inclinés ce soir à Gennevilliers sur le score de 62-52.

Dans le sillage de Johan Grebongo, auteur de 5 points, l’ASSM prend les devants (1-5 à la 3e). Les Altoséquanais réagissent par Brisson, qui inscrit 7 points de rang (8-5 à la 4e). Constantin Minla’a Voundi égalise et les deux formations se rendent coup pour coup. Menés 14-15 à la 9e, les joueurs locaux finissent fort le premier acte et Vaccarin transforme le lancer franc consécutif à une faute technique infligée à Jean-Luc Monschau (18-15). A la 13e, Zaïnoul Bah, dont la blessure au genou s’est réveillée, est contraint d’abandonner ses coéquipiers. Sous l’impulsion de Bordin (7 points), Gennevilliers atteint la barre des dix points (27-17 à la 13e). Auteur d’un bon relai, Quentin Willig ramène les nôtres au contact deux minutes plus tard (27-22). Si les Franciliens font la course en tête jusqu’à prendre 12 longueurs d’avance (34-22 à la 16e), les Bleus ne se désunissent pas. Un 0-10, avec notamment deux paniers primés de Quentin Diehl, leur permet de revenir (34-32) avant que Gabsi puis Zulémie, au buzzer, ne scellent le score à la mi-temps (38-32).

« Une moins bonne passe  »

Le scénario se répète après la pause. Biganzoli, Brisson et Vaccarin marquent à trois points, imités par Diehl et Willig (49-44 à la 28e). Sous le cercle, Grebongo et Bacasso Minté réduisent l’écart à une unité (49-48) avant que Bordin, derrière l’arc, n’inscrive le dernier panier de la troisième période. Minté ajoute deux points dès l’entame du money time (52-50). Les Bleus ont alors trois occasions d’égaliser ou de passer devant, sur deux lancers francs ou à trois points. Las, ils ratent le coche et les locaux reprennent le large par Vaccarin et Irid (56-50). C’est le tournant du match. Malgré le temps mort pris par leur coach, nos joueurs ne trouvent plus le chemin du panier. Maladroits et privés de ballons en raison des rebonds offensifs gobés par leurs adversaires, ils ne marqueront en tout et pour tout que quatre points dont deux lancers francs durant le dernier acte. Dans les ultimes minutes, les Gennevillois ne tremblent pas derrière la ligne de réparation et empochent deux points précieux. Malgré sa défaite, la deuxième de rang, l’ASSM occupe la deuxième place de la poule avant d’aborder une période de deux semaines sans compétition.

« Gennevilliers a fait un bon match, sans doute au-dessus de sa moyenne » résume Jean-Luc Monschau. « Défensivement, on a tenu le choc et, comme face à Kaysersberg, les garçons se sont battus. Simplement, on traverse une moins bonne passe au niveau de la réussite. Globalement, nos adversaires ont été plus adroits, en particulier dans le tir à trois points déclenché par plusieurs joueurs. L’autre raison essentielle de notre défaite réside dans le secteur du rebond offensif. On a été physiquement laminés par nos adversaires, qui ont récupéré 20 ballons, soit à peu près deux fois plus que nous, et donc eu autant de deuxièmes chances. On ajoute une pincée d’arbitrage défavorable et le renversement du match, réussi au WOSB et à Maubeuge, devient impossible ». Et de conclure : « 7 victoires en 10 matchs, ce n’est pas si mal compte tenu de toutes les blessures accumulées. Tant qu’on défend bien, on reste dans le coup. Il n’y a pas péril en la demeure ».

JL-S

La fiche technique:

Gennevilliers BC – ASSM Pfastatt 62-52.

Gennevilliers, gymnase Joliot Curie.

Les quart-temps : 18-15, 20-17 ; mi-temps 38-32 ; 14-16, 10-4.

Arbitres: MM. S. Hortet et H. Hafidi.

GBC: 23 paniers dont 7 à trois points (Brisson et Bordin 2), 9 lancers francs sur 12, 17 fautes personnelles. Les points: Brisson 16, Zora (cap.) 5, Irid 4, Vinson, Biganzoli 3 puis Vaccarin 6, Zulémie 4, Bordin 10, Gabsi 11, Freire Cabral 3. Entraîneur: Papic.

ASSM: 19 paniers dont 5 à trois points (Diehl 3), 9 lancers francs sur 14, 8 fautes personnelles, une antisportive (Minla’a Voundi) et une technique au coach. Les points: Plasse, Diehl (cap.) 14, Grebongo 9, Minla’a Voundi 7, Minté 8 puis Uneau, Bah, Willig 14, Porter. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

JL-S

Les résultats de la 10e journée:

UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET 75 – 85
HOLTZHEIM VOGESIA UNION STE MARIE METZ BASKET 81 – 74
GENNEVILLIERS BASKET CLUB PFASTATT AS SAINT MAURICE 62 – 52
AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA TOURCOING S M 84 – 61
TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB W.O.S.B. 77 – 79
JOEUF HOMECOURT BASKET CERGY-PONTOISE BB 81 – 64
FC MULHOUSE BASKET IE – CTC PARIS BASKET AVENIR 80 – 85

Le classement après 10 journées:

1 AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA 18 10 8 2 750 633 117
2 PFASTATT AS SAINT MAURICE 17 10 7 3 751 696 55
3 EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET 17 10 7 3 772 718 54
4 W.O.S.B. 16 10 6 4 722 682 40
5 TOURCOING S M 16 10 6 4 756 739 17
6 UNION STE MARIE METZ BASKET 16 10 6 4 656 643 13
7 HOLTZHEIM VOGESIA 15 10 5 5 695 717 -22
8 JOEUF HOMECOURT BASKET 15 10 5 5 693 774 -81
9 IE – CTC PARIS BASKET AVENIR 14 10 4 6 737 738 -1
10 UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB 14 10 4 6 748 754 -6
11 CERGY-PONTOISE BB 14 10 4 6 681 748 -67
12 FC MULHOUSE BASKET 13 10 3 7 705 747 -42
13 GENNEVILLIERS BASKET CLUB 13 10 3 7 691 740 -49
14 TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 12 10 2 8 763 791 -28