Un match piège à Tremblay

8 décembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau se déplacent en Seine-Saint-Denis pour y affronter Tremblay, samedi soir (20h), dans le cadre de la douzième journée.

Notre photo: Jean-Luc Monschau l’avait remarqué aux entraînements et cela s’est confirmé: Mario Porter, qui tardait à revenir après sa blessure au pied, a retrouvé son meilleur niveau face à l’Union Sainte-Marie Metz. Son apport ne sera pas de trop à Tremblay-en-France. (photo Jean-Laurent Soltner)  

Quentin Diehl et ses coéquipiers se sont sortis du piège face à l’Union Sainte-Marie Metz samedi dernier à la salle polyvalente et ont ainsi conservé leur place de dauphin au classement. Malgré les apparences, leur déplacement à Tremblay-en-France, lanterne rouge de la poule, s’annonce tout aussi périlleux. « Il nous reste deux matches à disputer avant la trêve, les deux fois à l’extérieur. Si on parvient à en remporter un, on aura réussi notre première partie de saison » affirme Jean-Luc Monschau. Le retour à son meilleur niveau de Mario Porter (20 points à 10/16 au tir) est arrivé à point nommé pour pallier l’absence de Bacasso Minté, blessé. La tour pfastattoise devrait reprendre sa place dans la raquette en Île-de-France où notre formation aura besoin de tous ses atouts pour ramener un bon résultat. En effet, si les Tremblaysiens ont concédé trois défaites à domicile, toutes l’ont été par deux points d’écart ou moins. Et on se souvient surtout que le leader Kaysersberg a mordu la poussière à Jean-Guimier en octobre dernier.

Un nouveau match piège

Repêché après une saison difficile en poule C (12e avec 8 victoires en 26 matches), le Tremblay Athlétique Club a connu une intersaison agitée. Dans l’optique de vivre un exercice plus serein, l’équipe dirigée par l’entraîneur emblématique Yacouba Traoré a notamment vu arriver dans ses rangs l’arrière américain Alan-Michael Thompson (26 ans, 1,88m, sans club), qui fut meilleur marqueur de la poule A en 2014-2015 avec Prissé-Mâcon, l’intérieur serbe Bojan Davidovac (27 ans, 2,05m, ex-Pornic N2), l’ailier Yanick Nadjilem Ngali (24 ans, 2m, ex-Tourcoing N2) et le meneur-arrière international marocain Sophiane Rafaï (31 ans, 1,93m, ex-Rueil N1). Avec en son sein l’expérimenté meneur de poche Charly Pleux-Decollogne, brièvement apparu à Mulhouse en 2014, et l’ancien intérieur kaysersbergeois Freddy Benjamin, le groupe tremblaysien a fière allure sur le papier. Pourtant, un départ complètement raté avec quatre défaites de rang (88,5 points encaissés en moyenne) l’a plongé dans les profondeurs du classement. Les victoires face à Kaysersberg fin octobre (81-77) et à Tourcoing samedi dernier (68-82) sont le signe d’une nette amélioration qui laisse espérer des jours meilleurs. Lanterne rouge au classement avec 3 victoires et 8 défaites, le TAC n’est qu’à une brassée de la ligne de flottaison.

Autant dire que les Séquano-Dionysiens voudront confirmer leur bonne dynamique face à l’ASSM et empocher les précieux points de la victoire pour leur dernière apparition de l’année à domicile. Battus chez un autre mal classé, Gennevilliers, il y a trois semaines, les Bleus s’attendent à un nouveau match piège en Île-de-France.

JL-S

Tremblay Athlétique Club – ASSM Pfastatt, samedi 9 décembre (20h), Cosec Jean Guimier. Arbitres: Mme C. Béglot et M. M. Slama.

Les effectifs :

TAC: Rafaï, Pleux-Decollogne, Macura, Jammeh, Benjamin, Diombera, Nadjilem, Thompson, Touré, Davidovac, Vernois, Situlala, Soutient. Entraîneur: Traoré.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi, Ekembé, Bertrand. Entraîneur: Monschau.