Les U11 au Mondial de Bourbourg

28 mars 2018    Catégorie(s) : Compte rendu Imprimer. Imprimer.

Ça y est, ils sont maintenant au pied du mur! C’est en effet le weekend prochain que nos U11/1 vont tenter de gravir leur Everest: le prestigieux Mondial de Bourbourg dans le Nord près de Gravelines. (pour mémoire, il s’agit du tournoi U11 le plus relevé du nord de l’Europe).

Pour s’y préparer, ils ont évidemment beaucoup travaillé: outre les 3 entraînements hebdomadaires (une quatrième séance est proposée, mais elle est facultative…), les poussins ont fait des stages dans la salle du BC Carspach lors de toutes les vacances scolaires. Ce gros volume de travail a porté ses fruits et c’est logiquement qu’à ce jour ils sont leaders invaincus de leur championnat qui regroupe l’élite départementale. Leur bilan provisoire est édifiant:

  • 16 victoires en championnat pour 0 défaite
  • score moyen: 67 à 21
  • victoire avec le plus gros écart: 101 à 2 (+99)
  • victoire avec le plus petit écart: 39 à 45 (+6) c’était à Dessenheim en tout début de saison

En outre, ils sont allés chercher des adversaires plus âgés lors de leur préparation, afin de s’habituer à la dureté qu’ils rencontreront lors du tournoi; c’est ainsi qu’ils ont affronté deux fois une sélection des U13 de la CTC Basket Nord Sundgau, une fois une sélection de nos propres U13 et une fois les U13 de la CTC des Trois Pays (merci à toutes ces équipes de s’être prêtées au jeu et d’avoir accepté d’affronter des poussins).
Certes, ces quatre rencontres se sont soldées par autant de défaites (certaines de très peu), mais l’essentiel n’était évidemment pas là! À chaque fois, ils ont joué les yeux dans les yeux et ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont fait sur le terrain. En tout cas, maintenant, ils savent ce que monter la balle sous la pression veut dire. Gageons que cette expérience leur sera précieuse à Bourbourg!

Voilà, maintenant ils ont un programme allégé cette semaine afin de recharger les batteries et ils pourront partir pour le Nord avec la satisfaction d’avoir mis tous les atouts de leur côté.

Comme dirait l’autre, y’a plus qu’à… Mais cela est une autre histoire!

Georges Aunis