Les Bleus sans coup férir

9 avril 2018    Catégorie(s) : A La Une Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont rapidement tué tout suspense avant de remporter une large victoire face à Gennevilliers (88-57), samedi à la salle polyvalente.

Notre photo: l’adresse à trois points de Lucas Plasse dans le premier quart-temps (3/5) a mis l’ASSM sur la voie du succès. (photo Jean-Laurent Soltner)

Privée de son capitaine Quentin Diehl et de Gherick Uneau, blessés, ainsi que de Zaïnoul Bah, la formation pfastattoise démarre la partie tambour battant. Lucas Plasse trouve la mire en périphérie tandis que Johan Grebongo domine sous le cercle. Les Franciliens sont complètement dépassés et l’écart enfle pour franchir la barre des 20 unités à la première sirène, 33-12. L’orage passé, les joueurs visiteurs parviennent à davantage rivaliser. Mais Jo Grebongo et Bacasso Minté poursuivent leur moisson de rebonds (25 à eux deux au final) et les Bleus gèrent la rencontre avec maîtrise. Entré en jeu, le jeune Mathieu Bertrand (18 ans) inscrit un panier primé avant que Minté ne crée le plus gros écart de la première mi-temps (48-23 à la 20e). Nos joueurs rentrent au vestiaire avec une confortable avance de 24 unités, 49-25.

« Un premier quart-temps parfait »

Si les Altoséquanais regagnent le parquet avec la ferme intention de revenir dans le match, ils ne trouvent pas la clé pour arrêter la marche en avant de Grebongo (13 points dans le 3e acte, 25 points et 38 d’évaluation au final) et consorts. La messe est dite et Constantin Minla’a Voundi, à trois points, donne au score des allures de triomphe (73-38 à la 30e). Jean-Luc Monschau ouvre son banc, permettant à Mathieu Bertrand, Anthony Spinali et Ismaïl Soussi de démontrer leurs qualités. Minté est intenable dans la raquette et l’écart culmine à 37 points après une nouvelle réussite en périphérie de Minla’a Voundi (82-45 à la 34e). Les Pfastattois desserrent leur étreinte dans les cinq dernières minutes. Dans le sillage de Monteiro Semedo, 13 points, Gennevilliers en profite pour livrer un baroud d’honneur et faire jeu égal. Grâce à cette victoire, la 13e en 22 matches, les Bleus restent à la lutte avec le WOSB et Cergy-Pontoise pour une place sur le podium final.

« On a dû se passer de Gherick Uneau, qui s’est blessé lors du match précédent avec les seniors2, et de Quentin Diehl, pour qui on n’a pas voulu prendre le risque d’aggraver sa blessure au doigt » commente Jean-Luc Monschau. « Le premier quart-temps était parfait avec une seule perte de balle à déplorer. Les garçons ont bien lancé le match par du jeu rapide, de l’adresse et des stops défensifs. On a globalement bien défendu pour consolider notre avance durant le reste de la rencontre face à des adversaires qui se sont battus pour essayer de revenir. J’ai apprécié les bons relais des joueurs qui ont joué le match avec l’équipe 2 ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Gennevilliers BC 88-57.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps : 33-12, 16-13 ; mi-temps 49-25 ; 24-15 (73-40), 15-17.

Arbitres: MM. P Grand et K. Ros.

ASSM: 32 paniers sur 61 tirs dont 11 sur 23 à trois points (Plasse et Minla’a Voundi 4), 13 lancers francs sur 21 ; 45 rebonds (Grebongo 15) dont 11 offensifs (Grebongo 5), 25 passes (Plasse et Minla’a Voundi 7), 16 balles perdues (Minla’a Voundi 5), 6 interceptions (Plasse 3), 4 contres (Minté), 20 fautes provoquées (Minté 6), 15 fautes personnelles. Evaluation collective: 119. Les points: Plasse 14 (13), Grebongo 25 (38), Minla’a Voundi 20 (24), Willig 8 (12), Minté 17 (31) puis Bertrand 4 (5), Soussi (2), Spinali (-5), Porter (-4). Entraîneur: Monschau, assisté de Minnig.

GBC: 22 paniers sur 66 tirs dont 4 sur 25 à trois points (Brisson, Bordin, Zora et Freire Cabral), 9 lancers francs sur 16; 36 rebonds (Irid 7) dont 14 offensifs (Brisson 3), 11 passes (Zora 4), 17 balles perdues (Zulémie, Bordin et Freire Cabral 3), 11 interceptions (Biganzoli 4), 15 fautes provoquées (Vinson 4), 19 fautes personnelles et une antisportive (Vaccarin). Evaluation collective: 39. Les points: Zulémie 2 (-2), Brisson 7 (5), Zora (cap.) 7 (3), Monteiro Semedo 17 (11), Irid 4 (6) puis Vaccarin 2 (9), Bordin 5 (2), Freire Cabral 10 (4), Vinson 3 (-5), Biganzoli (6). Entraîneur: Papic.

Entre parenthèses la note d’évaluation

Les résultats de la 23e journée:

EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB 80 – 57
UNION STE MARIE METZ BASKET HOLTZHEIM VOGESIA 79 – 53
PFASTATT AS SAINT MAURICE GENNEVILLIERS BASKET CLUB 88 – 57
TOURCOING S M AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA 68 – 75
W.O.S.B. TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 81 – 55
CERGY-PONTOISE BB JOEUF HOMECOURT BASKET 87 – 79
IE – CTC PARIS BASKET AVENIR FC MULHOUSE BASKET 74 – 62

Le classement après 23 journées:

1 AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA 43 23 18 5 2 1756 1509 247
2 EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET 39 23 16 7 0 1713 1525 188
3 CERGY-PONTOISE BB 37 23 14 9 0 1728 1712 16
4 W.O.S.B. 37 23 14 9 0 1717 1598 119
5 IE – CTC PARIS BASKET AVENIR 36 23 13 10 0 1718 1684 34
6 PFASTATT AS SAINT MAURICE 35 22 13 9 0 1684 1600 84
7 UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB 34 23 11 12 0 1716 1701 15
8 HOLTZHEIM VOGESIA 34 23 11 12 0 1675 1722 -47
9 JOEUF HOMECOURT BASKET 32 23 9 14 0 1639 1803 -164
10 TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 32 23 9 14 0 1691 1736 -45
11 UNION STE MARIE METZ BASKET 32 22 10 12 0 1469 1440 29
12 TOURCOING S M 31 22 9 13 0 1572 1661 -89
13 GENNEVILLIERS BASKET CLUB 31 23 8 15 0 1674 1820 -146
14 FC MULHOUSE BASKET 23 20 3 17 0 1338 1579 -241