Les Bleus défendent leur rang

27 avril 2018    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Affiche Jean-Laurent Soltner

Les joueurs de Jean-Luc Monschau accueillent Tremblay-en-France, samedi soir (20h) à la salle polyvalente, dans le cadre de l’avant-dernière journée de N2D.

Lucas Plasse, promu capitaine en l’absence sur blessure de Quentin Diehl, et ses coéquipiers ont fait le job en remportant leur match en retard à Mulhouse. A deux journées de la fin du championnat, ils pointent, seuls, à la troisième place du classement avec 15 victoires en 24 matches à leur actif et un point d’avance sur leurs deux premiers poursuivants, Cergy-Pontoise et le WOSB. Quels que soient les résultats des dernières rencontres, programmées à domicile, les Bleus sont assurés de faire aussi bien que la saison dernière (cinquième avec 15 victoires et 11 défaites). Insuffisant pour Jean-Luc Monschau, qui martèle depuis plusieurs semaines: « On se fixe la troisième place pour objectif. C’est le meilleur classement que peut espérer le club en l’état actuel des choses ». Sa troupe a l’occasion de remporter une quatrième victoire de rang et de consolider sa place sur le podium en accueillant, samedi soir à la salle polyvalente, une formation classée dans la deuxième moitié de tableau, Tremblay-en-France. « C’est la meilleure équipe de la poule au nombre de tirs à trois points réussis » souligne le technicien pfastattois. « L’un de ses atouts est d’être capable de jouer vite et de trouver des opportunités pour tirer de loin. Lorsque les shooteurs sont en réussite, la victoire est souvent au bout. Il va falloir défendre pour ne pas en concéder de trop ». Au match aller, l’ASSM l’avait nettement emporté en Seine-Saint-Denis dans le sillage d’un excellent Johan Grebongo (68-89).

Repêché la saison dernière (12e de la poule C), le Tremblay Athlétique Club affichait l’ambition de vivre un parcours plus serein. Dans cette optique, l’équipe dirigée par l’entraîneur emblématique Yacouba Traoré a été renforcée par l’arrière américain Alan-Michael Thompson (27 ans, 1,88m, sans club), qui fut meilleur marqueur de la poule A en 2014-2015 avec Prissé-Mâcon, l’intérieur serbe Bojan Davidovac (28 ans, 2,05m, ex-Pornic N2), l’ailier Yanick Nadjilem Ngali (25 ans, 2m, ex-Tourcoing N2) et le meneur-arrière international marocain Sophiane Rafaï (32 ans, 1,93m, ex-Rueil N1). Avec notamment dans ses rangs l’expérimenté meneur de poche Charly Pleux-Decollogne, brièvement apparu à Mulhouse en 2014, et l’ancien intérieur kaysersbergeois Freddy Benjamin, le groupe avait plutôt fière allure sur le papier. Plombé par un départ raté avec quatre défaites de rang, le TAC n’a pas réussi à atteindre son objectif puisque seuls le changement de règlement (une seule équipe reléguée au lieu de trois) et les déboires du FC Mulhouse lui permettent de terminer son championnat sans pression avec 10 victoires et 14 défaites.

Quentin Diehl : retour possible

Les Séquano-Dionysiens sont néanmoins redoutables lorsqu’ils évoluent au complet. Ainsi, ils ont accroché à leur tableau de chasse le champion Kaysersberg et sont revenus en vainqueurs de leur déplacement chez le deuxième, Recy Saint-Martin. Ils restent sur une victoire face à Tourcoing (88-81). Du côté pfastattois, Jean-Luc Monschau enregistre le retour de maladie d’Anthony Spinali et espère aligner le capitaine Quentin Diehl, qui se remet d’une entorse à la cheville.

JL-S

ASSM Pfastatt – Tremblay Athlétique Club, samedi 28 avril (20h), salle polyvalente. Arbitres: MM. J. Thomas et B. Schmitt.

Les effectifs :

ASSM: Plasse, Uneau, Bertrand, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau.

TAC: Rafaï, Pleux-Decollogne (cap.), Macura, Jammeh, Benjamin, Diombera, Nadjilem Ngali, Thompson, Touré, Davidovac, Vernois, Situtala Lusievenzo, Soutient. Entraîneur: Traoré.