Les Bleus sans trembler

28 avril 2018    Catégorie(s) : A La Une Imprimer. Imprimer.

En dominant Tremblay (95-73), samedi à la salle polyvalente, les hommes de Jean-Luc Monschau ont remporté leur quatrième victoire de rang et consolidé leur troisième place au classement à une journée de la fin du championnat.

Notre photo: Johan Grebongo attaque le cercle face à Yanick Nadjilem Ngali sous les yeux de Freddy Benjamin.  L’international centrafricain a rendu une excellente copie comme en témoigne sa ligne de stats: 20 points à 8/13 tirs dont 1/2 à trois points, 3/3 LF, 13 rebonds, 3 passes, 3 balles perdues, 1 interception, 3 fautes provoquées et 3 commises pour 29 d’évaluation en 26’14 de jeu. (photo Jean-Laurent Soltner)

Privée de son capitaine Quentin Diehl, insuffisamment rétabli de son entorse à la cheville, l’ASSM a du mal à entrer dans la rencontre. Résultat, les Tremblaysiens font la course en tête et comptent jusqu’à 5 longueurs d’avance à la 7e après un dunk de l’ancien kaysersbergeois Freddy Benjamin (9-14). Recadrés par leur coach, les Bleus sont plus agressifs et rétablissent la situation avant la première sirène sous l’impulsion de leur meilleur scoreur Constantin Minla’a Voundi, 22-17. Le deuxième acte est équilibré. Aux réussites de Touré et surtout Thompson (11 points), nos joueurs répondent par celles de Quentin Willig, Lucas Plasse, Johan Grebongo et Constantin Minla’a Voundi. Les paniers primés sont nombreux (4 de chaque côté) et les fautes rares (9 en première mi-temps), contribuant à rendre la partie plaisante. Derrière l’arc, Minla’a Voundi donne un peu d’air à notre équipe avant la mi-temps, sifflée sur le score de 46-39.

« Une rencontre spectaculaire »

Si, au retour des vestiaires, l’Américain Thompson est le premier à alimenter le score (46-42), ce sont les nôtres qui donnent un formidable coup d’accélérateur. Dans le sillage d’un Johan Grebongo intenable (9 points), ils infligent un 18-0 en 4 minutes à leurs adversaires pour s’envoler au tableau d’affichage (70-44 à la 25e). Touré stoppe l’hémorragie mais le mal est fait et Bacasso Minté s’en donne à cœur joie pour martyriser l’arceau de deux dunks rageurs. L’issue de la partie est scellée, 74-48 à la 28e. Impérial sous le cercle (16 rebonds au final), Minté domine son vis-à-vis Nadjilem Ngali (10 prises et un piètre 2/9 au lancer franc). Jean-Luc Monschau ouvre son banc, laissant souffler l’énorme Jo Grebongo (20 points, 13 rebonds, 29 d’évaluation). Entré en jeu, Gherick Uneau en profite pour faire le show en écrasant deux dunks pour le plus grand bonheur de nos supporters.  Lulu Plasse continue de distiller des caviars (12 passes) et créé le plus gros écart du match (82-55) avant que Tremblay, par Thompson, ne livre un baroud d’honneur en toute fin de match.

« C’était un beau match avec beaucoup d’adresse de part et d’autre, en particulier à trois points, ce qui a rendu la rencontre spectaculaire » commente Jean-Luc Monschau. « On a bien défendu dans le troisième quart-temps pour se mettre à l’abri d’une série à trois points de notre adversaire, lequel comptait dans ses rangs des joueurs de talent. Lucas Plasse, qui a beaucoup progressé dans la gestion du jeu depuis le début de la saison, a bien utilisé les intérieurs et décalé les extérieurs. Johan Grebongo et Bacasso Minté ont assuré au rebond et on est au-dessus de notre moyenne à trois points malgré l’absence de notre meilleur tireur Quentin Diehl, qu’on espère récupérer samedi prochain contre Tourcoing ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – Tremblay AC 95-73.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps : 22-17, 24-22 ; mi-temps 46-39 ; 30-13 (76-52), 19-21.

Arbitres: MM. J. Thomas et B. Schmitt.

ASSM: 38 paniers sur 73 tirs dont 10 sur 25 à trois points (Plasse 4), 9 lancers francs sur 11; 45 rebonds (Minté 16) dont 13 offensifs (Grebongo 5), 22 passes (Plasse 12), 18 balles perdues (Minla’a Voundi 5), 6 interceptions (Minla’a Voundi et Willig 2), 3 contres (Minla’a Voundi, Minté, Uneau) ; 14 fautes provoquées (Minla’a Voundi 4), 8 fautes personnelles. Les points: Plasse (cap.) 14, Grebongo 20, Minla’a Voundi 28, Willig 15, Minté 9 puis Uneau 8, Bertrand 1, Taczanowski, Soussi, Porter. Entraîneur: Monschau.

TAC: 30 paniers sur 70 tirs dont 11 sur 30 à trois points (Thompson 5), 2 lancers francs sur 11; 32 rebonds (Nadjilem Ngali 10) dont 12 offensifs (Nadjilem Ngali 5), 15 passes (Pleux-Decollogne 5), 18 balles perdues (Nadjilem Ngali 4), 9 interceptions (Rafaï 4), 1 contre (Benjamin) ; 8 fautes provoquées (Nadjilem Ngali 6), 13 fautes personnelles et une antisportive (Rafaï). Les points: Rafaï (cap.) 5, Pleux-Decollogne 14, Benjamin 4, Nadjilem Ngali 7, Thompson 25 puis Davidovac 3, Jammeh, Vernois, Diombera, Touré 15. Entraîneur: Traoré.

JL-S

Les résultats de la 25e journée:

JOEUF HOMECOURT BASKET UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB 84 – 77
CERGY-PONTOISE BB HOLTZHEIM VOGESIA 94 – 91
EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET GENNEVILLIERS BASKET CLUB 95 – 53
IE – CTC PARIS BASKET AVENIR AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA 71 – 77
PFASTATT AS SAINT MAURICE TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 95 – 73
TOURCOING S M UNION STE MARIE METZ BASKET 62 – 67
W.O.S.B. FC MULHOUSE BASKET 78 – 69

Le classement après 25 journées:

1 AS KAYSERSBERG AMMERSCHWIHR BCA 47 25 20 5 2 1801 1579 222
2 EVEIL RECY SAINT MARTIN BASKET 43 25 18 7 0 1866 1629 237
3 PFASTATT AS SAINT MAURICE 41 25 16 9 0 1950 1802 148
4 CERGY-PONTOISE BB 40 25 15 10 0 1909 1895 14
5 W.O.S.B. 40 25 15 10 0 1851 1731 120
6 IE – CTC PARIS BASKET AVENIR 38 25 13 12 0 1850 1843 7
7 UNION SPORTIVE MAUBEUGE BB 37 25 12 13 0 1885 1872 13
8 JOEUF HOMECOURT BASKET 36 25 11 14 0 1794 1949 -155
9 HOLTZHEIM VOGESIA 36 25 11 14 0 1817 1874 -57
10 UNION STE MARIE METZ BASKET 35 24 11 13 0 1589 1567 22
11 TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 35 25 10 15 0 1852 1912 -60
12 TOURCOING S M 34 25 9 16 0 1784 1899 -115
13 GENNEVILLIERS BASKET CLUB 34 25 9 16 0 1809 1976 -167
14 FC MULHOUSE BASKET 27 24 4 19 0 1578 1807 -229