La soirée des poussines

23 avril 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Guillaume Scheer nous a fait parvenir un reportage photos sur la soirée des poussines organisé par Michel, le coach de cette équipe. Une excellente initiative et une belle soirée. Et félicitations à Guillaume pour son excellent travail.

CLIQUEZ ICI

Poussines : fin d’une bonne saison

20 avril 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Poussines

ASSM            40

SIERENTZ      29

Grâce à une ultime victoire ce samedi à la poly, nos “bleuettes” finissent premières de leur poule.

Après leur dernière sortie ratée sous tous points lors du derby à Richwiller, nos poussines se devaient de se racheter. Et, n’allons pas faire la fine bouche, elles l’ont fait et ont très facilement remporté ce dernier match face, il est vrai, à une équipe un peu plus faible.

C’est d’ailleurs un 1er QT à sens unique qui a mis notre équipe hors d’atteinte dès sa deuxième moitié. En effet, après 3 minutes de jeu le score n’était encore que de 4-0, les “bleues” dominaient, mais les “rouges” de Sierentz étaient très rapides dans leurs déplacements. Par la suite, nos petites ont enchaîné les paniers alors que l’adresse n’était pas du côté des visiteuses… C’est ainsi sans le moindre point au compteur que les petites de Sierentz sont arrivées à la 1ère pause: 14-0.

Etant donnée la grande différence de niveau entre les deux équipes, même si on n’a pas vu beaucoup de belles actions de basket de notre côté non plus, le coach a donné du temps de jeu aux débutantes qui en avaient été privées la fois dernière. Alors rien d’étonnant qu’avec parfois 3 débutantes bleues en même temps sur le terrain, les “rouges” aient pu commencer à marquer, remportant même de justesse les 2 QT suivants. Mais comme le montrent les scores, Michel a su faire tourner l’effectif tout en faisant les bons changements pour maintenir l’écart. A noter aussi que malgré un temps de jeu plus réduit qu’à l’accoutumée, Selin a une fois de plus marqué une belle série de paniers. En tout cas, merci pour les petites coach, ça leur a fait du bien.

C’est ainsi que s’est déroulée cette fin de petit match gentillet, sans gros soucis, mais sans gros éclats non plus, et d’ailleurs sans grosse ambiance non plus… Et pour cause, on ne voyait pas nos adversaires en mesure de revenir au score. Et sur le buzzer final, ni explosion de joie, ni chansons, alors que cette fois-ci on l’aurait compris, 1ères de la poule c’est quand même pas mal !!

Alors bravo les filles et chapeau le coach. Alors n’allons pas nous lancer dans de grandes conclusions, mais malgré les petits accros, et Michel, ne te fais pas de bile pour les “histoires de filles” qui sont venues un peu ternir l’ambiance dans ta petite troupe, on peut dire que cette équipe féminine à l’ASSM est une réussite.

Souhaitons donc que cela continue, même si on ne sait pas encore exactement avec qui, je pense que l’aventure féminine doit se poursuivre, et qu’il y a un bon groupe pour le faire. A côté de 4-5 joueuses de niveau très correct (et pour cause, elles ont commencé avec les garçons, ce qui les a bien aguerries) on trouve un petit groupe de débutantes qui ont fait de beaux progrès cette saison, chacune à son rythme. Merci aux entraîneurs Mathieu, Pascal et Michel… qui se sont bien occupé de nos filles. Alors je dis vive l’équipe de filles !!! Et qu’elles nous apportent la saison prochaine, encore plus de victoires !

Les scores: 14-0 / 5-7 / 11-12 / 10-10, Final 40-29

Les points: Selin (26), Justine (8), Camille (5), Ines (1), Cinzia , Laurine, Emeline, Mélanie, Camilla, Stéphanie, Lucie.

Derby perdu par les poussines…

Eh oui, c’est chez leurs voisines de Richwiller que nos “bleues” sont allées perdre leur invincibilité en phase 2 ce samedi. Match redouté par certains, match que l’on imaginait serré en repensant à la rencontre “aller”, match attendu par tous, mais match qui n’a finalement tenu ses promesses que dans la tension liée au panier-average en fin de rencontre, match décevant sur tout le reste. Ceci n’étant que l’expression de mon humble ressenti personnel.

Le match a été entamé sur les chapeaux de roues par les locales en blanc, qui voulaient prendre leur revanche. Vives et rapides, elles étouffaient le jeu de nos petites, qui avant même avoir entamé leur dribble se faisaient déjà chipper le ballon, qui avant même d’avoir atteint le milieu de terrain trouvaient déjà la défense adverse sur leur chemin. Après 3’ de jeu et déjà 8-4 au tableau, 1er TM pour Pfastatt. Dans les rangs des supporteurs de nos petites, on sentait que le match s’annonçait très difficile. Ce 1er QT perdu 10-6 n’était que le début d’un long calvaire.

Le 2ème QT n’a pas montré un meilleur visage, nos “bleues” battues sur les rebonds, battues dans les duels, bafouillant leur basket sous une très forte pression des Richwilleroises. Les “blanches” étaient partout, parvenant à être à 2 ou 3 sur la porteuse du ballon, mais revenant plus vite en défense, bondissant plus vite en interception, nos petites étaient absentes !!! Le coach en perdait sa voix, n’en croyant pas ses yeux, ayant même oublié de sortir sa sucette… Notre équipe était méconnaissable…. Petit score à la mi-temps, mais écart important, 19-9. On se disait à ce moment là que le plus difficile allait être de ne pas prendre plus de 15 points d’écart.

Au retour du vestiaire, le coach semblait confiant, dans le public nous l’étions moins tant ce que nous avions vu de nos petites nous avait déçus. Pourtant, ce début de 3ème QT a failli nous faire changer d’avis, et nous a permis de croire en leur retour quelques courts instants. Les “bleues” se battaient enfin, ne se laissaient plus étouffer sous la pression. Mais cette étincelle fut de courte durée, les locales reprenant vite la partie à leur compte. Nos petites ont pourtant gagné ce QT qui s’est terminé sur le score de 26-19.

Dernier QT enfin, plein de tension, des deux côtés, dans les tribunes, sur les bancs, et même à la table. Des erreurs comme un chrono qui ne redémarre pas, ou avec du retard, qui auraient presque pu « servir » l’équipe locale qui avait besoin de gagner avec de l’écart. Erreurs qui, si on était chauvin, pourraient presque nous sembler « faites exprès ». Nombreuses erreurs d’arbitrage aussi, heureusement partiellement atténuées par notre arbitre de qualité Jordan, toujours très équitable, lui. Erreurs d’arbitrage qui si elles nous apparaissaient tournées contre nous (c’est toujours ainsi lorsque l’on perd), m’ont semblé finalement réparties équitablement. Cela ne les rend pas moins dommageable au bon esprit du jeu, mais au moins elles ne peuvent pas mettre une défaite tout à fait méritée sur le seul compte de l’arbitrage.

En effet, si les erreurs précédentes avaient fait sourire la charmante coach de Richwiller (Eh oui Mesdames de Pfastatt, désolé, c’est comme ça !), considérant les vives remarques de nos supporteurs les plus virulents comme infondées et inutiles, celle-ci a perdu son sourire sur la toute fin de rencontre. Se fâchant même lorsque l’arbitre local a sifflé de manière un peu rapide un entre-deux et une faute pas flagrante qui ont redonné la balle à nos “bleues.” Ceci alors que peut-être deux attaques de Richwiller auraient pu permettre aux “blanches” de creuser l’écart nécessaire à leur panier-average. Mais la partie s’est terminée à temps pour nous, nos petites aillant limité la casse à -10, 38-28. Première défaite, mais 1ère place sauvée…

Ecart tenu aussi sans doute grâce au sacrifice fait par le coach qui n’a pas fait entrer les 4 filles moins fortes qui sont restées sagement sur le banc sans trop l’embêter pour entrer sur le terrain. Petite pensée pour vous, les petites pour qui le match a sans doute été bien long, Emeline, Mélanie, Cinzia et Lucie.

En résumé ce match a suivi le chemin du duel des deux  n°9, chacune fer de lance de son équipe. Malheureusement la #9 de Richwiller, plus rapide que notre Selin, extrêmement vive sur les interceptions, combative, pratiquant un basket très explosif a été la meilleure, largement. Dommage que sa manière peu sympathique de ne pas accepter les décisions arbitrales à son encontre, alors que nombre de ses fautes n’ont même pas été sifflées, ternissent son image de joueuse de bonne qualité. Nos voisins tiennent là une perle à qui ils devraient apprendre juste deux trois choses pour la faire briller et forcer l’admiration de tous.

Mais on peut me dire, et j’en suis conscient, que ce n’est pas après un tel match que je peux m’autoriser à faire des remarques sur le respect et sur l’humilité. En effet, je vous aime bien les petites, mais là j’ai été déçu. Déçu par le jeu en premier lieu, certes. Mais où étaient passées les joueuses cadres ? Etouffées par les “blanches”, à la traîne dans les remontées comme dans les retours, nombreuses pertes de balle de l’une, défense inexistante de l’autre, manque de combativité de toutes ! D’habitude cela arrive à l’une ou à l’autre, mais là ce sont toutes qui ont été en dessous en même temps, et face à une équipe comme Richwiller cela ne pardonne pas.

Mais cela n’aurait été rien si il n’y avait eu ces rires, ces chants du vestiaire et ses amusements lors des TM. Déçu aussi donc par le comportement. Manque de concentration, manque de sérieux, manque de respect. Je sais bien qu’en poussin le plaisir du jeu, la joie de l’amusement en équipe doivent exister avant toute chose, et que les règles, la rigueur et l’apprentissage ne se font que si le plaisir est là. Mais là, je pense que vous êtes assez grandes pour apprendre aussi que l’adversaire se respecte, même s’il vous inflige la défaite, que le public se respecte, même s’il est acquis à votre cause, que le coach se respecte, même si’l est gentil avec vous, que l’arbitre se respecte, même s’il n’est pas toujours bon. Crier comme après une victoire de finale, et chanter « c’est qui les premières ?», ce n’est pas respecter vos adversaires, surtout après avoir montré un si pauvre basket, surtout après avoir bâclé votre match. Rigoler et s’amuser au TM ce n’est pas respecter votre coach, qui est là pour vous aider vous, et qui en connaît bien plus sur le basket que vous toutes ensemble. Chanter « on est là pour gagner » en riant, à -10 et 3’ de la fin, ce n’est pas respecter votre public qui vous aime et qui en est d’autant plus touché lorsque vous jouez ainsi.

Je n’ai rien dit sur « Respecter l’arbitre quand il n’est pas bon » ? Ah oui, mais non, ça je n’arrive pas à le dire J (Jojo, je précise que je ne parle pas de toi, j’apprécie toujours ta façon de siffler, même si parfois des petites choses t’échappent, reste rigoureux et équitable tu es un bon arbitre).

Bref, je peux comprendre la joie de rester premières, mais pas l’exubérance exagérée après une défaite aussi décevante quant au jeu produit ! Oui, j’ai été déçu. Arrêtez de vous occuper de vos chevilles, vous n’êtes pas imbattables, alors concentrez-vous, battez-vous, vous en êtes capables, chacune d’entre vous et toutes ensembles.

Désolé, je sais que c’est plus facile à écrire pour moi dont la fille était sur le banc tout le match, mais ceux qui me connaissent savent que je le dis des petites comme je l’aurais dit de la mienne. Et pour finir, je pense que ce n’est pas l’arbitrage qui nous a fait perdre aujourd’hui, c’est notre jeu. Bravo à vous, nos voisines en blanc, vous avez mérité cette victoire, vous étiez vraiment plus fortes ce samedi. Match à oublier très vite pour nous, et nous serons à nouveau derrière vous les filles, moi le premier, pour une prochaine rencontre qu’on souhaite plus combative, plus construite, plus jolie à regarder, qui nous laissera une bonne impression de la saison et nous fera vous dire que vous méritez votre 1ère place.

A vous de jouer les filles ! Les scores : 10-6 / 9-3 / 7-10 / 12-9, finale 38 – 28 Les points : Selin (12), Laurine (6), Justine  (6), Camille  (4), Laurine T, Camilla, Ines et sur la banc Cinzia , Emeline, Lucie, Mélanie.

PHILIPPE

Huit sur huit pour les poussines

23 mars 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

POUSSINES

ASSM                     50

WALDIGHOFFEN      35

Et une victoire de plus pour les poussines !

Nos petites, en blanc pour l’occasion, recevaient les “bleues” de Waldighofen ce samedi, avec la ferme intention de rajouter une victoire dans leur escarcelle. Ce match a pourtant commencé dans une certaine mollesse, les “blanches” n’arrivant pas entrer dans la partie. Débuts difficiles et échanges serrés, un peu stressant pour les spectateurs, mais les Pfastattoises ont, malgré un jeu hésitant et pas très beau, quand même réussi à mener très vite au score en laissant les bleues sur place. 9-1 et 1er temps mort pour Waldighofen.

Temps mort efficace pour les “bleues”, car, dès le retour, les visiteuses se mettent à mettre des paniers pour revenir à 9-6. Heureusement, c’est à ce moment là que Laurine a décidé de lancer sa 1ère remontée de terrain en solo, alternant pointe de vitesse et changement de main, pour finir par un double-pas réussi juste avant le buzzer du QT.

Le deuxième QT perdu par nos “blanches” n’a pas vraiment été plus rassurant, d’autant que les adversaires lorsqu’elles avaient l’occasion de construire leur jeu, développaient de belles phases de passes. Elles ont d’ailleurs gagné ce QT, ce qui leur a permis par la même occasion de revenir à 2 points seulement à la pause.

On sentait à ce moment là qu’avec ce manque de mordant nos petites allaient avoir du mal à remporter une nouvelle victoire. Et c’est Michel, le coach, qui a profité de cette pause pour les secouer et les réveiller un peu. Au retour sur le terrain, on a enfin pu voir plus de combativité et plus de vitesse. Le 3e QT a commencé par un échange de paniers, équilibré, avant de voir les “bleues” lâcher prise sous la pression des “blanches” qui les empêchèrent enfin de développer leur jeu. La tactique du coach de mettre Camilla sur la meilleure joueuse adverse, la n°7, a payé. Camilla très bonne en défense ne la lâchait pas et lui mettait une bonne pression, comme le prouvent bien ses 4 fautes. Ceci a par ailleurs libéré les espaces pour les autres joueuses, et notamment Selin auteur d’une très belle sortie avec ses 30 points tout rond. Grâce à cette pression, nos petites ont réussi à gagner le 3ème QT sur le score de 20-5 !

Les adversaires ne s’en sont pas remises, et leur staff l’a bien senti. Une fois l’avance creusée le coach a pu faire rentrer ses remplaçantes, en faisant tourner son banc. Ce dernier QT où l ’on a senti que les adversaires baissaient un peu les bras, nos petites ont eu juste à gérer leur avance, en faisant jeu égal avec les “bleues”. Et même nos tout petits poids plume ont montré qu’elles pouvaient aussi se battre et courir après le ballon.

A l’arrivée, un score final bien plus large qu’on aurait pu le penser à la mi-temps, mais tout a fait mérité. Bravo les filles, toujours invaincues en 2ème phase… pourvu que ça dure !

Prochain match : le 04.04 avec un difficile déplacement chez le second de la poule, Richwiller pour un derby qui sera sans doute très chaud.

Les scores: 11-6 / 9-12 / 20-5 / 10-12, final 50-35 Les points: Selin (30), Camille (8), Justine (8), Laurine (4), Emeline, Elsa, Mélanie, Camilla 10, Lucie 11, Inès 13

PHILIPPE

A SUIVRE : LE REPORTAGE PHOTOS DE PHILIPPE PELZ

Découvrez le reportage photos de Philippe Pelz sur le dernier match des poussines à Moernach.

CLIQUEZ ICI

POUSSINES

MOERNACH   34

ASSM            53

Nos poussines toujours invaincues en phase 2. Vainqueur facile de Moernach ce samedi, notre équipe de poussines survole cette deuxième phase de championnat d’une belle manière. Après une victoire éblouissante pour ne pas dire écrasante sur Altkirch lors du dernier match à domicile (Pas de compte-rendu du 21.02, mais de source sûre il parait que la supériorité des Pfastattoises était telle que les supporters en sont presque arrivés à s’ennuyer. Elles ont étouffé leurs adversaires, ne les laissant marquer que 17 points, en alignant les paniers pour finir à 60 points (score officiel arrêté à +30, soit 38-7) et une petite pause pour les vacances, nos petites “bleues” sont revenues plus fortes que jamais.

Ce samedi, en « lointain » déplacement dans une belle petite salle du Sundgau, elles étrennaient à cette occasion leur nouveau surmaillot qui fait vraiment très pro, merci Yannick. Et nos petites ont une fois de plus été au-dessus. Après avoir encaissé le 1er panier, nos “bleues” omniprésentes dans tous les secteurs du jeu ont profité d’un manque de réussite certain des blanches pour tuer le match et creuser un écart de +17 en fin de 1er QT. Ecart qu’elles garderont plus ou moins tout au long du match. Michel le coach ayant très vite compris que ses petites protégées n’allaient pas avoir trop de difficultés pour gagner ce match a fait jouer tout le monde. Ceci avec aussi la petite arrière-pensée de ne pas faire stopper le score aux +30 (règlement au niveau poussin que l’on trouve un peu inutile quand on porte le maillot des plus forts, mais qui a sans doute déjà prouvé son effet anti-découragement chez les petits).

Les “blanches” n’étant plus aussi maladroites qu’en début de rencontre en ont alors profité pour revenir légèrement et parvenir à la mi-temps en gagnant le 2ème QT. La 2ème mi-temps n’a pas apporté de changement à la physionomie du match et nos petites en sont arrivées au bout sans être vraiment inquiétées. Même si sous les paniers ont voyait bien plus les bras levés des blanches, les “bleues” se sont défait de la pression défensive pour maintenir leur avance. Ce que l’ont peut dire, c’est que le jeu de nos petites évolue, certaines phases sont jolies à voir lorsque les passent arrivent, lorsque les joueuses évoluent ensemble. Et même si c’est presque dommage parfois de remplacer un double-pas facile par une passe, c’est aussi vraiment génial de voir Selin envoyer le ballon à sa coéquipière et copine Justine quand on connaît son envie de marquer et son attirance irrésistible vers le panier. On a l’impression de voir vraiment naître une équipe. Lorsque les individualités se mettent au service du groupe, et même si ce n’en sont que les prémices, on a envie d’en voir plus, et pourvu que les coachs continuent à s’occuper ainsi de nos petites pour forger une bonne équipe de féminines dans les années qui viennent. Autour de Selin et son double-pas, de Justine et ses contres, de Laurine et ses chippages de balles et de Camille et son efficacité défensive, quelques autres joueuses ne demandent qu’à venir apporter leur aide au groupe des « cadres »…

On en arrive a ne même plus parler de Selin alors qu’elle marque encore discrètement ses 20 à 30 points par match, pour remarquer les qualités des autres joueuses. Et ce match là, c’est sans doute Justine qui a été la plus présente, avec de nombreux contres, des remontées de balles efficaces, et qui a même talonné Selin au classement des scoreuses.

Bravo les filles, vous êtes les dernières invaincues de cette deuxième moitié de championnat.

Les scores: 2-19 / 14-10 / 8-14 / 10-10, final 34-53

Les points: Selin 22, Justine 18, Camille 6, Laurine 5, Inès 2, Cinzia, Lucie, Camilla, Elise.

Les points du 21.02 : Selin 28, Justine 16, Laurine 14 et Inès 2.

Large victoire des poussines

17 février 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Large victoire des poussines à l’extérieur ce samedi à Sierentz (27-50). Contrairement à ce que l’on a pu lire par ailleurs, les poussines, elles aussi effectuent un sans faute lors de cette 2ème phase, certes pas comme les benjamins en « Excellence », mais au niveau « Perfectionnement », ce qui n’enlève rien à leur mérite.

Déplacement à Sierentz, et 5ème victoire en 5 matches donc pour nos “bleues”, avec un joli panier-average total pour cette phase : 226 marqués contre 152 encaissés. Cette victoire a un parfum tout particulier, en ce sens qu’elles ont sans doute toutes eu, au moment d’entrer sur le terrain, une petite pensée pour leur coach Michel, hospitalisé la veille, à qui nous souhaitons tous un prompt rétablissement. Et c’est en notre dévoué Yannick que les filles ont découvert un coach-adjoint de qualité, qui a pris sa tâche à cœur et a su les mener à une victoire large même si longuement disputée.

En effet, si les 1er et 3e QT se sont finis sur le même score légèrement à l’avantage des Pfastattoises 10-11, et même si elles menaient déjà à la mi-temps, ce n’est qu’au 4e QT qu’elles ont creusé un écart impressionnant en infligeant un 16-2 aux locales. Le total des points a été marqué par les 4 joueuses désormais considérées comme cadres, de manière assez homogène, entamé en début de match par les 3 anciennes Justine, Laurine H. et Selin, rattrapées par une Camille super efficace au dernier QT avec 10 points. A noter aussi que Justine confirme sa bonne dernière sortie en marquant 12 points, et que Selin a transformé 5 LF, ce qui pourtant est d’habitude son petit point faible.

Encore bravo les filles, continuez comme ça.

Les points : Selin (19), Justine (12), Camille (11), Laurine (8), Cinzia, Elsa, Laurine T., Turconi M., Stephanie, Lucie.

Les Scores : 10-11 / 5-12 / 10-11 / 2-16, final 27 – 50

Poussines : enfin les photos du derby !

8 février 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Vous avez dû patienter longtemps, mais ne dit-on pas mieux vaut tard que jamais ? Voici enfin les photos du derby des poussines ASSM – Richwiller que Philippe PELZ m’avait fait parvenir depuis longtemps mais que je n’avais pas pris le temps de mettre en ligne. C’est fait. Avec toutes mes excuses pour ce long retard.

CLIQUEZ ICI


Poussines : un derby gagné avec les tripes

2 février 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Les poussines poursuivent leur série de victoires. Cette fois c’est Richwiller qui a dû reconnaître la supériorité des protégées de Michel FAESCH. Voici le compte-rendu de Philippe PELZ. A déguster.

Nos petites recevaient leurs voisines de Richwiller ce samedi à la Poly pour un match tout en bleu et blanc.

Les “bleues” entament ce match un peu à la légère, comme nous l’avons déjà observé à plusieurs reprises. Et comme en face il y avait une bonne équipe, ça fait mal. Nos adversaires  sont plutôt de grande taille (à une sympathique toute petite exception près), avec principalement une numéro 9 très rapide et de surcroît très adroite. Après 3 minutes et déjà 1-6, temps mort demandé par notre coach, qui allait donner de la voix tout au long de ce match.

Après 4 minutes, temps-mort Richwiller menant pourtant alors 1-10, mais sentant sans doute la révolte Pfastattoise va arriver. Score en fin de ce 1er QT, 5-10, dur dur.

Le principal souci des “bleues” est la véloce n°9 qui empêche notre scoreuse Selin de partir et qui, par contre, part si vite qu’elle est difficile à suivre. Selin, qui du coup fera l’un de ses plus petits totaux de la saison avec 14 pts « seulement ». Comme à côté de cela, 2-3 grandes blanches récupèrent les rebonds, la partie est très difficile. Il faut attendre la 8ème minute pour voir nos petites passer pour la 1ère fois devant au score, et encore pas longtemps car les adversaires continuent à marquer pour arriver en tête à la mi-temps 13-18. Une première moitié de match ardue où nos “bleues”, souvent dépassées, ont mis leur coach et leurs supporters sous pression.

Heureusement que les filles comprennent que jouer sur Selin n’est cette fois pas une bonne idée, empêchée qu’elle était par son chaperon blanc… Et si Camille toujours bien présente a un peu moins marqué, c’est Justine qui a ce samedi pris la relève, boostée sans doute par les remontrances du coach lors du dernier match, ou par ses parents qui ont su la motiver. Auteur d’un super match, efficace et volontaire en attaque, et bien là aussi en défense, elle a marqué 6 paniers et un lancer-franc, n’étant devancée aux points que suite à un dernier panier de Selin. Et ce sont d’ailleurs les trois « anciennes », Selin, Justine et Laurine signent tous les points du 3ème QT, que nos “bleues” remportent 10-0 !

La machine est enfin lancée, alors que Michel lui est déjà enroué d’avoir houspillé ses filles. Elles ont ensuite pour finir signé un beau 17-8 lors du 4ème QT, en se battant de belle manière.

Et l’arbitrage de nos jeunes, s’il n’est pas parfait, a été de qualité, juste et équilibré, quoi qu’en puissent penser certains (qui ont d’ailleurs grâce à la gentillesse de notre coach évité une technique). Je dis cela parce que c’est quand même lorsque les « grandes » blanches sont sorties sur leur 5ème faute que l’on a senti que les “bleues” avaient enfin le match en main et que la victoire ne pouvait plus leur échapper.

On a pu noter cette fois encore des progrès dans le jeu collectif, avec plus de passes et moins de raids solitaires, ce qui avec leur rage de vaincre, a permis a nos petites d’enlever une nouvelle victoire qui les confirme dans leur place de leader de la poule,.

Bravo les filles.

Les points: Selin (14), Justine (13), Camille (7), Laurine (6), Elsa, Emeline, Camilla, Stéphanie, Inès, Lucie.

Les scores: 5-10; 8-8; 10-0; 17-8, final : 40-26.

PHILIPPE PELZ

A SUIVRE: LE REPORTAGE PHOTOS

Nouvelle victoire des poussines

27 janvier 2009    Catégorie(s) : EQ Poussines Imprimer. Imprimer.

Nouvelle victoire des poussines, à l’extérieur cette fois. En déplacement ce samedi, nos petites ont signé une bien belle victoire face à la bonne équipe de Waldighoffen.

Ce match a été très disputé, les “blanches” n’ayant jamais laissé trop d’avance à nos poussines. Le 1er QT a d’ailleurs tout de suite donné le goût de la rencontre, plein de combativité de part et d’autre, de paniers rendus coup sur coup, nous faisant d’ailleurs jusqu’à la fin du match éprouver un peu de stress sur nos chaises.

Les Pfastattoises ont cependant tout de suite collé au score, en ce début de match pourtant entamé sur les chapeaux de roue par les locales, menant même d’un tout petit point à l’arrivée de la première pause. Les “blanches” étaient rapides et démarraient si vite que nos “bleues” ne savaient trop comment défendre, et débordées sur les côtés, elles n’avait d’autre choix que de laisser traîner leurs bras pour les arrêter, ce qui nous a valu pas mal de fautes.

Nos petites ont quand même creusé un écart lors du 2ème QT qui nous a fait croire un court instant que le match allait définitivement tourner à notre avantage. Mais c’était sans compter en la combativité et la vitesse des locales qui sont remontées, en nous laissant malgré tout toujours un léger avantage à la mi-temps.

Suivirent deux QT du même acabit, comme le montrent les scores serrés, mais qui se sont quand même tous finis en notre faveur. Les “blanches” en se battant jusqu’au bout ont contribué au spectacle en nous offrant un beau basket, notamment grâce aux actions menées par leur numéro 7, rapide et efficace. Mais si au début du match, les fautes avaient été la seule riposte trouvée aux débordements des blanches, Michel notre coach a d’une part demandé aux filles de défendre en se mettant devant les adversaires, les empêchant de partir sur les ailes, et d’autre part trouvé un moyen de les gêner en faisant rentrer une débutante, Laurine T. , dont il avait noté la vitesse de déplacement. Elle se repliait si vite qu’elle en surprenait les locales qui la trouvaient sur leur route au bout de leur attaques.

A noter une fois encore la bonne rencontre de Camille, dont les progrès sont remarquables. Un peu timide en début de saison, elle a pris confiance, et se bat vraiment bien. Solide en défense, et souvent bien placée en attaque, elle marque désormais plusieurs paniers par match (11 points cette fois), bien servie par Selin qui, non contente de marquer ses 20 points minimum, se met en plus a faire des bonnes passes décisives. Avec Laurine toujours prête aussi à nous gratifier de paniers souvent aériens (8 points ce samedi), et Justine, qui même si elle a cette fois eu un petit creux marque d’habitude aussi ses quelques paniers, nous disposons là d’une belle petite attaque.

L’équipe évolue, on le voit match après match, les individualités s’affirment et bien plus encourageant encore, les actions collectives commencent à voir le jour. Bravo au coach, mais aussi à Mathieu et Pascal qui s’occupent aussi de nos petites aux entraînements. Et bravo bien sur à vous les filles, beau match, continuez comme ça…

Et juste une petite remarque encore en passant. Que pensez vous d’un arbitrage “à la tête”? Sous prétexte de son niveau supérieur une joueuse doit-elle, peut-elle, être sanctionnée plus sévèrement ? Les fautes à siffler ne sont-elles pas dépendantes du niveau où évolue l’équipe, peut-on siffler les “portés” de l’une seule des filles sur le terrain, uniquement parce que c’est la plus forte ? Poussée plus loin, cette pratique ferait que si 5 filles d’une équipe étaient plus fortes que leurs adversaires, l’arbitrage deviendrait partial, non ? Mais peut-être y a-t-il à cela un intérêt éducatif ou sportif que je ne vois pas…

Pour ma part je trouve que chacun doit rester dans son rôle, nos entraîneurs apprennent déjà aux jeunes à bien jouer au basket, en respectant les règles, alors les arbitres appliquez-vous de les faire respecter de manière équitable (ce qui je l’avoue est un exercice bien difficile déjà) en les expliquant aux jeunes (chose que j’apprécie de la part de nombreux arbitres). Un peu forte cette remarque quand même “Elle a un meilleur niveau, on lui passe moins de fautes”, mais bravo Selin de ne pas t’être laissée troubler et d’avoir continué a asséner tes “double-pas” gagnants…

Les scores: 11-12 / 8-12 / 6-8 / 13-14, final 38-46

Les points: Selin (27), Camille (11), Laurine H. (8), Emilie  Stéphanie, Justine, Inès, Lucie, Camilla et Laurine T.

PHILIPPE PELZ

CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR LES PHOTOS DE PHILIPPE PELZ