Pour conclure notre feuilleton sur la sage des ASSM – ALL, nous nous sommes amusés à établir une série de statistiques. Voici donc plusieurs classements.

LE NOMBRE DE MATCHES JOUES

1. M. Gitta (P) 16, 2. M. Jacob (L) 15, 3. M. Jeanguiot (L) 13, 4. F. Pelser (P) 12, 5. B. Hanser (P) et Vuillaume (L) 11, 7. Ph. Scholastique (P) 9, 8. P. Fidèle (L), Paput (L) et Lacroix (L) 8, 11. F. Naas (P) et G. Zaegel (P) 7, 13. R. Abisur (P), C. Garnier (P), D. Schoenacker (P), R. Wolf (P), A. Drugeon (L), Gauthier (L), Pladys (L) 6, 20. M. Boughedir (P), C. Haas (P), P. Iuliano (P), A. Schlaeder (P), F. Schneider (P), Ph. Thierry (P), Q. Willig (P), Sacco (L), Agnès (L), A. Hyenne (L), S. Cramer (L), Janod (L) 4, 32.  B. Boulhadid (P), V. Jovicic (P), L. Minnig (P), X. Werner (P), F. Wurtz (P), JA Martin (L), J. Badian (L), B. Levêque (L), S. Bossart (L), Bourgeois (L), Launay (L) 3, 43. W. Boudjeddou (P), A. Ciss (P), E. Debeule (P), X. Di Marzio (P), D. Gal (P), C. Halm (P), Z. Paradzik (P), S. Schaerer (P), B. Stuber (P), M. Sturm (P), Guivanna (L), A. Moundy (L), V. Germain (L), Y. Moureaux (L), Perrard (L), Perrod (L) 2, 60. P. Ahissou (P), J. Delers (P), V. Fontanelle (P), M. Garcia (P), Ph. Hanser (P), F. Hoffmann (P), JM Montabord (P), Y. Mostefaoui (P), N. Ramel (P), L. Reinhardt (P), N. Winterhalter (P), N. Zobrist (P), Beaudinet (L), Lucas (L), S. Fountain (L), Ginestet (L), Moulis (L), Nagau (L), Richard (L), V. Bossart (L), Sall (L), Diop (L), D. Samé (L), Soubré (L) 1.

LE NOMBRE DE POINTS MARQUES

1. M. Gitta 295, 2. F. Pelser 216, 3. M. Jacob 166, 4. M. Jeanguiot 129, 5. P. Fidèle 97, 6. Sacco 88, 7. G. Zaegel 79, 8. B. Hanser 77, 9. Ph. Scholastique et L. Agnès 76, 11. Vuillaume 73, 12. Paput 71, 13. C. Garnier 70, 14. A. Hyenne 55, 15. Ph. Thierry 52, 16. JA Martin 50, 16. A. Drugeon 49, 17. F. Naas et J. Badian 47, 19. Lacroix 43, 20. Gauthier 42, 21. M. Sturm 38, 22. A. Schlaeder 36, 23. R. Wolf 35, 24. Pladys 34, 25. M. Boughedir 31, 26. B. Levêque et E. Debeule 30, 28. S. Bossart 29, 29. L. Minnig et Guinvanna 28, 31. C. Haas 25, 32. R. Abisur et Beaudinet 24, 34. X. Di Marzio 23, 35. F. Wurtz 21, 36. Z. Paradzik et A. Moundy 20, 38. D. Schoenacker 19, 39. D. Gal et V. Germain 18, 41. F. Schneider 17, 42. S. Cramer 16, 43. A. Ciss 15, 44. B. Boulhadid et V. Fontanelle 13, 46. P. Iuliano, Bourgeois, C. Halm et Lucas 12, 50. Y. Moureaux, P. Ahissou, Y. Mostefaoui, S. Fountain 11, 54. V. Jovicic et JM Montabord 10, 56. S. Schaerer et Ginestet 9, 58. Vuillmey, N. Ramel, Moulis 8, 61. B. Stuber 7, 62. Perrard et Nagau, 6, 64. Janod, N. Winterhalter et Richard 5, 67. Q. Willig, W. Boudjeddou, V. Bossart 4, 70. X. Werner 3, 71. Launay, J. Delers, M. Garcia, Sall 2.

CLASSEMENT A LA MOYENNE

1. Beaudinet 24,00, 2. Sacco 22,00, 3. Agnès et Sturm 19,00, 5. Gitta 18,44, 6. Pelser 18,00, 7. Martin 16,67, 8. Badian 15,67, 9. E. Debeule 15,00, 10. Guivanna 14,00, 11. A. Hyenne 13,75, 12. Ph. Thierry et V. Fontanelle 13,00, 14. P. Fidèle 12,13, 15. Lucas 12,00, 16. C. Garnier 11,67, 17. X. Di Marzio 11,50, 18. G. Zaegel 11,29, 19. M. Jacob 11,07, 20. P. Ahissou, Y. Mostefaoui, S. Fountain 11,00, 23. B. Levêque, Z. Paradzik, JM Montabord , A. Moundy 10,00, 27. M. Jeanguiot 9,92, 28. S. Bossart 9,67, 29. L. Minnig 9,33, 30. A. Schlaeder, D. Gal, V. Germain, Gintest 9,00, 34. Paput 8,88, 35. Ph. Scholastique 8,44, 36. A. Drugeon 8,17, 37. N. Ramel et Moulis 8,00, 39. M. Boughedir 7,75, 40. B. Hanser, Gauthier, F. Wurtz 7,00, 43. F. Naas 6,71, 44. Vuillaume 6,64, 45. C. Haas 6,25, 46. C. Halm, Nagau 6,00, 48. R. Wolf 5,83, 49. Pladys 5,67, 50. Y. Moureaux 5,50, 51. Lacroix 5,38, 52. N. Winterhalter, Richard 5,00, 54. S. Schaerer 4,50, 55. B. Boulhadid 4,33, 56. F. Schneider 4,25, 57. R. Abisur, S. Cramer, Bourgeois, Vuillemey, W. Boudjeddou, V. Bossart 4,00, 63. B. Stuber 3,50, 64. V. Jovicic 3,33, 65. D. Schoenacker 3,17, 66. P. Iuliano, Perrard 3,00, 68. J. Delers, M. Garcia, Sall 2,00,  71. Janod 1,25, 72. Q. Willig, X. Werner 1,00, 74. Launay 0,67.

2009/10 : une saison “noire” pour les deux clubs. Avec six défaites à son passif, dont quelques-unes très lourdes, l’ASSM n’a pas répondu à l’attente. Mais que dire de l’ALL ? Huit revers de rang d’entrée et la saison lédonienne, entamée avec beaucoup d’ambitions, se trouva plombée. Les “bleus” s’imposèrent dès l’ouverture dans le Jura mais au retour Lons signa , à la poly, un inattendu exploit aux conséquences doubles : il permettait aux “rouges” d’assurer leur… maintien (!) et il enlevait leurs dernières illusions aux Pfastattois.

Ci-contre : une photo significative, le “face à face” des deux capitaines Mathias Jacob – Mathieu Gitta. (merci jls). D’abord, ces deux joueurs comptent 15 et 16 (sur les 17) matches à leur actif. Ensuite, le “bleu” a été l’homme de la victoire à Lons et le “rouge” celui de l’exploit lédonien à la poly. Chapeau Messieurs pour l’ensemble de votre oeuvre… qui n’est pas finie ! (Photo Jean-Laurent SOLTNER)

Lire la suite »

Deux saisons ont passé – l’ASSM en N2 – et voilà que les deux clubs se retrouvent. Avec les mêmes ambitions. L’ALL, renforcée par Badian et Martin, les “bleus”, avec l’ossature de leur effectif aligné à l’étage supérieur, entendent à nouveau jouer les premiers rôles. Ce sera le cas des Pfastattois, pas des Jurassiens au bilan final (10/12) décevant.

Notre photo : Zvoni Paradzik (14) – face à Jeanguiot et Pladys (4) – jouera un rôle déterminant dans le nouveau succès de l’ASSM à Lons. (Photo Claudine Henck) Lire la suite »

Nous voilà en 2005/06. La saison de tous les bonheurs pour les “bleus”. L’AL Lons et l’ASSM dominent la poule J et seul Kaysersberg rivalisera, un certain temps, avec ces deux équipes. Les deux confrontations directes seront évidemment deux moments particulièrement attendus. Suivez le guide…

Notre photo : l’ex-pro Mathieu Sturm sera le parfait guide des “bleus” vers la Nationale 2. Une accession acquise au terme d’un match d’anthologie contre… Lons. La “poly” en tremble encore ! Lire la suite »

2003/04 : en recrutant Mostefaoui et Fontanelle, deux excellents renforts, l’ASSM pense enfin posséder l’effectif pour toucher au but. Mais, souffrant du dos, Laurent Minnig ne jouera qu’en fin de saison. Trop tard, les “bleus” ont une nouvelle fois raté le coche. En revanche, ils ont, à deux reprises, dominé leur rival lédonien, signant ainsi une 12e victoire, en treize matches, aux dépens de leur “adversaire préféré”.

Notre photo: en marquant 28 points, Frédéric Pelser fut le grand artisan de la nette victoire à Lons (72-96).

Lire la suite »

Avec l’arrivée de Laurent Minnig et David Schoenacker, l’ASSM nourrit une nouvelle fois de grandes ambitions dans ce championnat 2002/03. Mais il faudra vite déchanter. Trois défaites de rang – dont une à domicile contre Souffel – écarteront très vite les “bleus” de la course au titre. Quant aux Lédoniens, renforcés par la venue de l’Américain Fountain, ils se montreront, eux aussi, assez décevants avec 10 défaites en 22 matches. On allait l’oublier, le duel ASSM – ALL tourna une nouvelle fois à l’avantage des “bleus”‘ vainqueurs à deux reprises.

Notre photo : Laurent Minnig fut déterminant lors de la victoire à Lons. (Photo Philip Anstett “DNA”).

Lire la suite »

Nous voilà lors de la saison 2001/02. Avec Fred Halbwachs aux commandes, l’ASSM, renforcée par les venues de Gilles Zaegel, Emmanuel Debeule et Raphaël Wolf mais sans Philippe Thierry qui a pris sa retraite, ambitionne la montée en N2. Au terme d’une lutte longtemps indécise avec Mirecourt et Troyes, les “bleus” échoueront de peu. La faute à une “finale” perdue sur le fil dans une poly bondée contre les Vosgiens de l’EBM. Quant aux confrontations avec Lons, elles ont repris le court normal, à savoir deux succès pour l’ASSM.

Notre photo ci-contre : Gilles Zaegel – et ses paniers à trois points – fut décisif lors du succès sur Lons en octobre 2001 à la poly. (Photo Philip Anstett “DNA”).

Lire la suite »

En 2000, l’ASSM aborde sa 2e saison en N3 avec sérénité. Mais, rapidement, les résultats ne répondent pas à l’attente. La faute à la blessure de Mathieu Gitta, absent depuis plusieurs mois, et à un recrutement raté. Du coup, il ne faut pas s’étonner si les “bleus” concèdent à Lons la première défaite de leurs “face à face” avec l’ALL. Pire qu’une défaite, ce sera une raclée (102-80) !

Notre photo : les 21 points de Philippe Scholastique n’ont pas suffi aux “bleus” pour éviter une déroute à Lons. (Photo archives)

Lire la suite »

Deuxième volet de notre saga sur les confrontations ASSM – ALL. Avec l’accession en N3, les “bleus” retrouvent cette équipe qu’ils avaient, un an auparavant, éliminée en Coupe de France. Très rapidement, on se rend compte que Lons réussit fort bien à notre équipe. Les deux premiers matches de championnat seront, en effet, remportés par l’ASSM. Mais, il est vrai qu’à deux reprises la malchance a plutôt accablé les Jurassiens.

Notre photo ci-contre : Philippe Thierry, l’ex-pro du FCM, prit une part prépondérante dans les premiers succès de l’ASSM sur Lons. (Photo archives)

Lire la suite »

La série des confrontations entre Pfastattois et Lédoniens a commencé en décembre 1998. Avec une rencontre de Coupe de France. Retour sur cette première entre l’ASSM et l’ALL.

Notre photo : Franck Wurtz, un excellent défenseur, fut l’un des artisans de la victoire de l’ASSM sur Lons en Coupe de France. (Photo archives).

Lire la suite »