Les Bleus dominés à Souffel

1 septembre 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Privés de Johan Grebongo et Zaïnoul Bah, les hommes de Jean-Luc Monschau ont terminé leur cycle de matches de préparation par une nette défaite face au BCS (76-56), hier soir à Souffelweyersheim.

La fiche technique :

BC Souffelweyersheim (N1) – ASSM Pfastatt (N2) 76-56.

Souffelweyersheim, gymnase des Sept Arpents.

Les quart-temps : 20-14, 23-14 ; mi-temps 43-28 ; 15-15, 18-13.

BCS: 31 paniers dont 6 paniers à trois points (Labanca 5), 8 lancers francs sur 13 ; 11 fautes personnelles. Les points : Awich 4, Staniulis 15, Labanca 18, Correia 1, Harris 5 puis Diemer 2, Diehl 8, Lamadji, El Ghazi 11, Mendy 12. Entraîneur: Eberlin.

ASSM: 22 paniers dont 4 à trois points (Plasse, Diehl, Minla’a Voundi, Soussi), 8 lancers francs sur 9 ; 12 fautes personnelles. Les points : Plasse 5, Uneau 4, Minla’a Voundi 5, Willig 10, Minté 5 puis Diehl (cap.) 9, Taczanowski, Spinali, Porter 13, Soussi 5. Entraîneur: Monschau.

JL-S

Les Bleus sans ressort

28 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Sans ressort, les Bleus n’ont jamais été en mesure d’inquiéter Kaysersberg et se sont inclinés (73-84) en petite finale du tournoi AB Camps, hier à la salle polyvalente de Flaxlanden.

Notre photo: Quentin Willig, ici à l’attaque du panier face à Kevin Walter sous les yeux de Sreten Cabarkapa et Laurian Tarris, a maintenu le navire bleu à flot en première mi-temps. (photo Jean-Laurent Soltner)

Dirigés par Laurent Minnig en l’absence de Jean-Luc Monschau, nos joueurs prennent les commandes de la partie par Bacasso Minté (4-2 à la 3e). Ce n’est qu’un feu de paille car les Vignerons imposent rapidement leur jeu dans le sillage de Tarris et Diagne. Le break est fait à la première sirène (11-17). Multipliant les pertes de balle (11 en première mi-temps) et sans adresse en périphérie (0/8 à trois points), Quentin Diehl et ses coéquipiers sont à la peine malgré les efforts de Quentin Willig (13 points), et l’écart enfle pour atteindre 15 longueurs à la pause (24-39).

La situation ne s’arrange pas pour les Bleus au retour des vestiaires. Ils balbutient leurs gammes tandis que les hommes de Fabien Drago sont plus agressifs et développent un jeu structuré et efficace. Tarris convertit deux lancers francs et l’écart prend des proportions considérables (28-50 à la 25e). Les joueurs sont fatigués et le KABCA opte pour la défense en zone. Après avoir compté 23 points de retard à la 27e (35-58), notre équipe se relance enfin sous l’impulsion de Constantin Minla’a Voundi et Mario Porter. Le baroud d’honneur qu’elle livre dans le dernier acte donne au score final une allure moins sévère.

« Je ne sais pas si c’était les jambes ou l’envie mais on a rapidement été décrochés » regrette Laurent Minnig. « En attaque, on a eu des tirs propres sur des situations travaillées mais on n’a rien mis. Défensivement, il y a eu des gros trous sur plusieurs systèmes, on a été trop inconstants. On a ensuite eu le mérite de revenir dans la partie pour finir sur un score plus honorable ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Kaysersberg-Ammerschwihr BCA  73-84.

Flaxlanden, salle polyvalente.

Les quart-temps : 11-17, 13-22 ; mi-temps 24-39 ; 24-28, 25-17.

Arbitres : MM. V. Bourquard et J. Le Quilliec.

ASSM: 30 paniers sur 64 tirs dont 3 sur 17 à trois points (Diehl 2), 10 lancers francs sur 17, 27 rebonds (Porter 6) dont offensifs (Plasse, Uneau, Minla’a Voundi, Porter, Minté),  16 passes (Diehl et Minla’a Voundi 3), 13 interceptions (Porter 4), 13 balles perdues (Plasse et Uneau 4), 4 contres (Minté 2); 21 fautes provoquées (Plasse 6), 13 fautes personnelles. Les points : Plasse 9, Diehl (cap.) 8, Minla’a Voundi 13, Porter 12, Minté 9 puis Uneau 5, Bah, Willig 17, Taczanowski, Spinali, Soussi. Entraîneur: Minnig.

KABCA: 35 paniers dont 8 à trois points (Schaal 3), 6 lancers francs sur 10 ; 19 fautes personnelles et une antisportive (Schaal). Les points : Schaal 17, Berquier 6, Cabarkapa 13, Tarris 17, Diagne 12 puis Gelb 3, Cransac 4, Walter 8, N’Diaye 4. Entraîneur: Drago assisté de Bicart.

L’ASSM avec les honneurs

27 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont rivalisé avec Saint-Vallier (N1) avant de rendre logiquement les armes (65-80), hier à la salle polyvalente de Flaxlanden.

Notre photo: virevoltant et efficace, Constantin Minla’a Voundi a été la grosse satisfaction de la rencontre. Sa ligne de stats: 6/8 au tir dont 4/5 à trois points, 5/5 LF, une passe, 3 balles perdues, 8 rebonds, un contre, 6 fautes provoquées et 4 commises pour une évaluation de 28 en 26’30 de jeu. (photo Jean-Laurent Soltner)

Privés de Johan Grebongo, Bacasso Minté et Anthony Spinali, les Bleus sont pris à la gorge dès le coup d’envoi par leurs adversaires drômois. Débordés en défense, ils ne trouvent pas de solution en attaque (2-13 à la 5e). Mario Porter, Quentin Diehl et Quentin Willig stoppent l’hémorragie mais le mal est fait (9-19 à la 10e). Enfin décomplexés, ils trouvent le chemin du panier à la conclusion de belles actions collectives. Porter, qui finira meilleur marqueur de la rencontre avec 23 unités, aligne les réussites et notre équipe empoche le gain du quart-temps. La mi-temps est sifflée sur le score de 32-38.

« Que du positif à retenir »

Au retour des vestiaires, nos joueurs font preuve d’agressivité et grignotent leur retard. L’intenable Constantin Minla’a Voundi (21 points et 8 rebonds au final) égalise (41-41 à la 25e) puis c’est Mario Porter qui leur permet de passer devant (43-41 à la 26e). Piqués au vif, les sociétaires de N1 réagissent et reprennent les commandes avant le money time (50-54) durant lequel ils déroulent en s’appuyant sur leur supériorité physique sous le cercle.

« Les garçons ont livré une partie très courageuse » souligne Jean-Luc Monschau. « Ils ont été surpris par la dureté des contacts et ont pris 10 points dans la vue avant de revenir petit à petit jusqu’à mener au score. Avec trois intérieurs en moins, l’usure physique s’est normalement fait sentir dans le dernier quart-temps. J’ai bien aimé l’engagement et l’intensité et n’ai que du positif à retenir de cette confrontation face à une équipe calibrée pour le niveau supérieur ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Saint-Vallier Drôme Basket 65-80.

Flaxlanden, salle polyvalente.

Les quart-temps : 9-19, 23-19 ; mi-temps 32-38 ; 18-16, 15-26.

Arbitres : MM. H. Bazine et V. Bourquard.

ASSM: 22 paniers sur 63 tirs dont 7 sur 22 à trois points (Minla’a Voundi 4), 14 lancers francs sur 17, 15 fautes personnelles. Les points : Plasse, Uneau 2, Diehl (cap.) 12, Minla’a Voundi 21, Porter 23 puis Bah 2, Willig 3, Taczanowski, Soussi 2. Entraîneur : Monschau assisté de Minnig.

SVDB: 33 paniers dont 5 à trois points (Delhomme, El Amrani, Grégoire, Ateba, Craion), 9 lancers francs sur 14 ; 21 fautes personnelles. Les points : Delhomme (cap.) 9, Gradit 2, Grégoire 3, Ateba 14, Craion 20 puis El Amrani 5, Reed 13, Regina 4, Njiba 4, Christnel 6. Entraîneur: Chardon assisté de Grecksch.

Les Bleus passent l’épaule

24 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Après leur défaite à Besançon, les Bleus ont renoué avec la victoire face à Holtzheim (80-72), hier soir à la salle polyvalente.

Notre photo: en raison de l’absence de Jo Grebongo puis de la blessure de Gherick Uneau en fin de première mi-temps, Mario Porter a tenu un rôle essentiel dans la raquette face aux grands gabarits de la Vogesia. Il s’en est remarquablement sorti avec un 7/12 au tir, 4/4 au lancer franc, 6 rebonds, une passe, une interception et 2 fautes provoquées en 30′ de jeu. (photo Jean-Laurent Soltner)

Johan Grebongo parti avec la sélection centrafricaine disputer la Coupe d’Afrique des Nations, c’est Bacasso Minté qui figure dans le cinq pfastattois au coup d’envoi. Holtzheim prend un départ canon dans le sillage de l’ex-Fécémiste Acker (0-4 à la 2e). Constantin Minla et Bacasso Minté ramènent leur équipe à hauteur et les changements de leader se succèdent. Les Bas-Rhinois virent en tête à la première sirène après une réussite de Spitz (15-19). Acker (12 points en première mi-temps) domine ses adversaires sous le cercle et les hommes d’Eric Zimmer préservent l’écart (27-31 à la 25e). Mais la machine se grippe soudainement tandis que nos joueurs trouvent des solutions dans la raquette avec Mario Porter et en périphérie par Maxime Taczanowski. En 5 minutes, ils passent un 13-0 à leurs hôtes pour mener 40-31. A la 19e, Gherick Uneau est contraint de quitter le parquet sur blessure. Le panier primé de Minet au buzzer, qui met fin à la période de disette des visiteurs, provoque l’ire de Jean-Luc Monschau.

« D’autres atouts pour compenser le rebond »

Holtzheim ne règle pas la mire au retour des vestiaires. De l’autre côté, Quentin Willig et Bacasso Minté ajoutent deux paniers et l’écart atteint son point culminant (45-34 à la 23e). Acker, Blévin et Spitz stoppent l’hémorragie mais Porter, Diehl, Minla et Minté leur répondent (54-43 à la 27e). Les Bas-Rhinois connaissent un temps fort et reviennent au score par Leprêtre, Klaric et surtout Touré (56-55). Ce dernier égalise à la 30e (59-59). Porter, derrière la ligne de réparation, permet aux Bleus de rester devant à l’entame du money time (61-59). Les deux formations se livrent un plaisant mais intense mano a mano. Si Hattemer permet aux siens de prendre un temps l’avantage (63-64 à la 34e), ce sont Quentin Diehl et ses coéquipiers qui font la course en tête. Acker ramène une dernière fois les siens au contact (73-72 à la 39e) avant que Lucas Plasse, à trois points, puis Diehl ne scellent l’issue de la partie.

« On a la confirmation que Holtzheim va être une bonne équipe, particulièrement solide au rebond » souligne Jean-Luc Monschau. « Les promus sont de qualité, la poule promet d’être d’une très grande densité. Globalement, le match a été tout à fait correct. On a souffert au rebond sans Johan Grebongo et après la sortie de Gherick Uneau. On a trouvé d’autres atouts pour compenser ». Et de conclure : « La blessure d’Uneau ne nous arrange pas avec les deux gros matchs qui nous attendent ce weekend au tournoi de Flaxlanden ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Vogesia Holtzheim 80-72.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps : 15-19, 25-15 ; mi-temps 40-34 ; 21-25, 19-13.

Arbitres : MM. Sengsouli et Franck.

ASSM: 30 paniers sur 64 tirs dont 8 sur 23 à trois points (Diehl 3), 12 lancers francs sur 15, 37 rebonds (Minté 10) dont 8 offensifs (Minté 3), 14 passes (Diehl 4), 7 interceptions (Diehl et Minté 2), 7 balles perdues (Bah 3) ; 17 fautes provoquées (Minla’a Voundi 4), 14 fautes personnelles et une antisportive (Willig). Les points : Plasse 8, Diehl (cap.) 14, Minla’a Voundi 14, Minté 10, Porter 16 puis Uneau, Bah 5, Willig 10, Taczanowski 3, Spinali. Entraîneur : Monschau assisté de Minnig.

VH: 29 paniers dont 4 à trois points (Leprêtre, Krauth, Minet, Touré), 10 lancers francs sur 16 ; 16 fautes personnelles et une antisportive (Krauth). Les points : Klaric 5, Hattemer 2, Spitz 8, Minet 3, Acker 21 puis Leprêtre 4, Krauth 3, Touré 12, Blévin 2, Martial 12. Entraîneur: Zimmer assisté de Nérome.

Trois matchs pour les Bleus

23 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Notre équipe fanion poursuit sa préparation en disputant trois matches amicaux cette semaine, face à Holtzheim (N2) ce soir (20h30) à la salle polyvalente, face à Saint-Vallier (N1) samedi (17h30) à Flaxlanden et face à Kaysersberg (N2) ou Souffelweyersheim (N1) dimanche (14h30 ou 17h) à Flaxlanden.

Notre photo: c’est un programme chargé et difficile qui attend Anthony Spinali et ses coéquipiers à partir de ce soir et jusqu’à dimanche. (photo Jean-Laurent Soltner)

Après leurs trois premiers tests, qui se sont soldés par deux courtes défaites face à Besançon (78-77 et 75-71) et une victoire face au WOSB (80-70), les hommes de Jean-Luc Monschau en disputent trois autres en cinq jours. Dès ce soir, ils accueillent la Vogesia Holtzheim à la salle polyvalente. Néo-promue en Nationale-2 grâce à un parcours quasi sans faute (21 victoires en 22 matches), la formation bas-rhinoise dirigée par Eric Zimmer a été versée dans la poule D avec Pfastatt. En conservant son ossature et en recrutant le meneur Frédéric Minet (ex-Souffelweyersheim, N1), le swingman Julien Sauter (ex-Kaysersberg, N2), l’ailier fort Emmanuel Blévin (ex-Rodez, N3) et le pivot David Acker (ex-FCM, N2), elle s’annonce particulièrement redoutable.

Après cette alléchante entrée, le plat de résistance des Bleus est copieux puisqu’ils participent ce weekend au tournoi de Flaxlanden, organisé par l’association AB Camps dans le cadre de son 25e anniversaire. Le président-fondateur Frédéric Halbwachs et ses collaborateurs ont mis les petits plats dans les grands en invitant deux équipes de Nationale-1, Souffelweyersheim et Saint-Vallier, et deux autres de Nationale-2, Kaysersberg et Pfastatt. Quentin Diehl et ses coéquipiers joueront en ouverture face à Saint-Vallier samedi. Les Drômois ne cachent pas leur ambition de retrouver la Pro B quatre ans après l’avoir quittée. Ils s’en sont donné les moyens et disposent d’un effectif riche en individualités, doublé à tous les postes. La rencontre sera l’occasion de retrouvailles entre Mario Porter et ses trois ex-coéquipiers au FC Mulhouse : William Gradit, avec qui il a évolué en Pro B en 2004-2005, et deux autres plus récents en N1, Parfait Njiba et Eric Boateng. Nos Pfastattois joueront ensuite dimanche soit contre Souffelweyersheim, soit contre Kaysersberg, deux équipes qui s’affrontent samedi soir à 20h. Dans tous les cas, ils auront fort à faire face à un adversaire qui a manqué d’une marche l’accession au niveau supérieur la saison dernière (le BCS en finale de playoffs N1, le KABCA en quart de finale N2).

Hormis Johan Grebongo, parti avec la sélection centrafricaine disputer la Coupe d’Afrique des Nations, Jean-Luc Monschau disposera de l’ensemble de son effectif. A l’issue du week-end, il ne restera qu’un seul match de préparation au menu de son équipe, à Souffelweyersheim le 31 août. Le technicien pfastattois est ravi par le programme : « On a commencé par rencontrer des adversaires de N2, on finit par de la N1 ».

JL-S

Le programme:

Mercredi 23/08 à 20h30, salle polyvalente de Pfastatt : ASSM Pfastatt – Vogesia Holtzheim

ASSM Pfastatt: Plasse, Uneau, Bah, Diehl, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Vogesia Holtzheim: Minet, Krauth, Sauter, Hattemer, Leprêtre, Touré, Spitz, Blévin, Martial, Klaric, Acker. Entraîneur: Zimmer.

Tournoi de Flaxlanden :

Samedi 26/08, salle polyvalente de Flaxlanden: ASSM Pfastatt – Saint-Vallier Drôme Basket à 17h30, Kaysersberg-Ammerschwihr BCA-BC Souffelweyersheim à 20h.

Dimanche 27/08: petite finale à 14h30, finale à 17h.

ASSM Pfastatt: Plasse, Uneau, Bah, Diehl, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Saint-Vallier Drôme Basket: Delhomme, El Amrani, Gradit, Reed, Njiba, Regina, Ateba, Craion, Christnel, Grégoire, Boateng. Entraîneur: Chardon.

BC Souffelweyersheim: Harris, Diemer, Labanca, T. Diehl, Lamadji, Correa, Awich, Mendy, Staniulis, El Ghazi. Entraîneur: Eberlin.

Kaysersberg-Ammerschwihr BCA: Schaal, Berquier, Cransac, Walter, Cabarkapa, Diagne, Tarris, Gelb, N’Diaye. Entraîneur: Drago assisté de Bicart et Pinvidic.

Une courte défaite à Besançon

20 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Plombés par un premier quart-temps indigent (26-5!), les Bleus se sont inclinés hier soir à Besançon face au BesAC (75-71).  A l’instar de la première confrontation samedi dernier à la Poly, ils ont compté un débours d’une vingtaine de points avant de se ressaisir et de manquer la victoire de très peu. Sous l’impulsion d’un Quentin Diehl en feu (24 points dont 5 paniers à trois points), l’ASSM a réussi à passer devant en milieu de dernière période. Las, force est restée aux Bisontins grâce notamment à l’adresse de Régnier derrière la ligne de réparation.

JL-S

La fiche technique :

Besançon AC – ASSM Pfastatt 75-71.

Besançon, gymnase des Montboucons.

Les quart-temps : 26-5, 17-29 ; mi-temps 43-34 ; 11-15, 21-22.

BesAC: 6 paniers à trois points (Régnier 3), 22 fautes personnelles. Les points : Ikuesan, Stankovic 15, John 12, Vorotnikovas 8, Régnier 13 puis Martin 2, Guerrier 9, Touré 7, Pineau 9, Ahamadi. Entraîneur: Faure.

ASSM: 21 paniers sur 63 tirs dont 9 sur 25 à trois points (Diehl 5), 20 lancers francs sur 24 ; 21 fautes personnelles, Minla’a Voundi éliminé. Les points : Plasse 3, Uneau 2, Diehl (cap.) 24, Minla’a Voundi 13, Porter 6 puis Bah 7, Willig 2, Taczanowski 3, Spinali 3, Minté 8. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Les Bleus ouvrent leur compteur

17 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Après leur revers initial face à Besançon, les Bleus ont décroché leur première victoire de la saison face au WOSB (80-70), hier soir à la salle polyvalente.

Notre photo: Mario Porter attaque le panier face à Dzenan Kurtic sous les yeux de Constantin Minla’a Voundi, Fabien Kaerlé et Quentin Diehl. Les deux équipes se retrouveront le 16 septembre à Otterswiller dans le cadre du championnat. (photo Jean-Laurent Soltner)

L’ASSM est privée de Johan Grebongo, parti avec la sélection centrafricaine préparer la coupe d’Afrique des Nations, et de Bacasso Minté en première mi-temps pour raisons professionnelles. Le WOSB se présente sans Jérémy Tschamber, Théo Mosser ni ses nouvelles recrues, Alexis Geistel et Cédric Bah. Après un départ canon des visiteurs dans le sillage du vétéran Fabien Kaerlé (0-4), Quentin Diehl et ses coéquipiers connaissent un temps fort et assènent un 15-3 à leurs adversaires en trois minutes, forçant le coach adverse à demander un temps mort (15-7 à la 4e). Gherick Uneau y va de son premier dunk de la soirée et les hommes de Jean-Luc Monschau sont devant à la première sirène (24-18). Ils accentuent leur domination et se procurent de nombreux tirs ouverts au terme de belles actions collectives. Comme l’adresse est au rendez-vous, l’écart croît (37-22 à la 26e). Le nouveau temps mort demandé par leur coach n’y change rien, les joueurs visiteurs ne parviennent pas à hisser la tête hors de l’eau. Après deux réussites en périphérie de Maxime Taczanowski et Constantin Minla’a Voundi, l’écart culmine à 24 longueurs (49-25 à la 19e). La mi-temps arrive à point nommé pour les Bas-Rhinois.

« Globalement satisfaisant »

La formation de François Ladenburger revient des vestiaires avec des intentions. Sous l’impulsion du quatuor Trauttmann-Kurtic-Kaerlé-Grants, elle entreprend de refaire son retard. Comme dans le même temps l’attaque des Bleus est muette, l’écart fond comme neige au soleil. Kaerlé ramène les siens à 8 longueurs (54-46 à la 26e) et c’est un autre match qui commence. Les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à la 39e lorsque Lucas Plasse commet une faute antisportive. Kaerlé transforme les deux lancers francs et ajoute un panier sur la possession (72-67). Sur l’action suivante, Quentin Diehl, derrière l’arc, ne laisse pas le suspense s’installer et scelle l’issue de la partie.

« La première mi-temps était réussie » souligne Jean-Luc Monschau ». «  On a vu des progrès dans la fluidité du jeu par rapport à samedi dernier face à Besançon. On a faibli en défense en seconde mi-temps et donné des points. S’il est normal de connaître des moments plus difficiles durant un match puisque l’adresse fluctue, on doit savoir durcir la défense de façon constante. On va travailler là-dessus ». Et de conclure : « Globalement, c’est un match de préparation satisfaisant ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – WOSB 80-70.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps : 24-18, 27-11 ; mi-temps 51-29 ; 14-26, 15-15.

Arbitres : MM. Sengsouli et Franck.

ASSM: 31 paniers sur 66 tirs dont 9 sur 26 à trois points (Diehl et Minla’a Voundi 3), 9 lancers francs sur 12 ; 12 fautes personnelles et une antisportive (Plasse). Les points : Plasse 8, Uneau 14, Diehl (cap.) 12, Minla’a Voundi 9, Porter 12 puis Bah 2, Willig 4, Taczanowski 3, Spinali 4, Minté 3, Soussi 9. Entraîneur : Monschau assisté de Minnig.

WOSB: 27 paniers dont 6 à trois points (Grants 5), 10 lancers francs sur 11 ; 13 fautes personnelles et une antisportive (Trauttmann). Les points : Kaerlé (cap.) 19, Kurtic 19, Klein, Trauttmann 9, Grants 15 puis Delfour 2, Dietrich 2, Mammosser 4. Entraîneur : Ladenburger assisté de Seidel.

Une belle mais vaine remontée

12 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

L’ASSM a entamé sa saison par une défaite sur le plus petit des écarts face au Besançon AC (77-78), cet après-midi à la salle polyvalente.

Notre photo: auteur de 15 points, le néo-Pfastattois Lucas Plasse a été le meilleur marqueur de son équipe. (photo Jean-Laurent Soltner)

Cinq jours après la reprise de l’entraînement, Quentin Diehl et ses coéquipiers ont alterné le bon et le moins bon face à un adversaire mieux rodé par une préparation démarrée une semaine plus tôt. Cette première joute amicale a permis aux supporters des Bleus de voir évoluer les deux nouvelles recrues en provenance de la réserve de Bourg-en-Bresse, le meneur Lucas Plasse et l’arrière Constantin Minla’a Voundi, ainsi que l’intérieur Gherick Uneau (ex-Tulle Corrèze), lequel pourrait signer la semaine prochaine. Nos joueurs prennent un bon départ dans le sillage de Mario Porter et mènent logiquement à la première sirène. Le changement de décor est radical lors du deuxième acte. Sous l’impulsion d’un Stankovic intenable (14 points), les Bisontins débordent nos garçons dont le basket s’étiole au fil des minutes et qui ne trouvent pas de solution en attaque. Le break est fait à la pause (30-38).

La partie s’équilibre (43-53 à la 28e). La défense visiteuse se montre intransigeante et Guerrier en profite pour creuser l’écart (45-61) avant un ultime panier à trois points d’Anthony Spinali au buzzer. On n’y croit plus guère dans les travées de la Poly lorsque Vorotnikovas inscrit deux points qui donnent 17 longueurs d’avance aux siens (48-65 à la 33e). L’écart culmine à 18 points après une nouvelle réussite de l’intérieur lituanien (56-74). Il reste cinq minutes à jouer et Jean-Luc Monschau demande un temps-mort. Ses joueurs reviennent sur le parquet avec des intentions. Leur pressing met à mal le jeu de leurs adversaires et ils retrouvent de l’adresse, sous le cercle par Johan Grebongo et derrière l’arc par Lucas Plasse. Gherick Uneau écrase un dunk puis est l’auteur d’un contre stratosphérique qui réveille l’assistance. Les Bleus recollent dans la dernière minute et Uneau a la balle d’égalisation après un panier avec la faute. Las, il échoue dans sa tentative de lancer franc et les Bisontins parviennent à conserver le plus minime des avantages.

« Nos adversaires ont mis beaucoup de tirs à trois points tandis que nous longtemps pas grand-chose, ce qui explique l’écart après trois quart-temps » résume Jean-Luc Monschau. «  Lorsqu’on a trouvé la mire de loin, le match s’est rééquilibré. Après un bon départ, on a trop balbutié notre basket en attaque. Notre pressing et notre adresse retrouvée lors du dernier quart-temps ont fait qu’on aurait pu gagner. Globalement, nos nouveaux joueurs s’en sont bien sortis ». Et de conclure : « Besançon est un peu en avance sur nous, on verra dans huit jours lorsqu’on jouera là-bas ».

JL-S

La fiche technique :

ASSM Pfastatt – Besançon AC 77-78.

Pfastatt, salle polyvalente.

Les quart-temps : 17-13, 13-25 ; mi-temps 30-38 ; 18-23, 29-17.

Arbitres : MM. Sengsouli et Franck.

ASSM: 31 paniers dont 7 à trois points (Plasse 3), 8 lancers francs sur 13 ; 18 fautes personnelles, Minla’a Voundi éliminé (36e). Les points : Plasse 15, Diehl (cap.) 6, Minla’a Voundi 11, Minté 7, Porter 8 puis Uneau 13, Bah, Grebongo 14, Taczanowski, Spinali 3. Entraîneur : Monschau assisté de Minnig.

BesAC: 29 paniers dont 8 à trois points (Stankovic 3), 12 lancers francs sur 15 ; 13 fautes personnelles et une antisportive (Vorotnikovas). Les points : Ikuesan 13, Stankovic 21, John 6, Vorotnikovas 18, Régnier 4 puis Martin, Guerrier 16, Touré, Ahamadi, Pineau. Entraîneur : Faure.

Premier test pour les Bleus

11 août 2017    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Notre équipe fanion entame son cycle de matchs de préparation par la réception de Besançon AC, demain samedi après-midi (17h) à la salle polyvalente.

Notre photo: Bacasso Minté et ses coéquipiers ont largement remporté les deux confrontations face au BesAC la saison dernière en championnat. Ils affrontent demain une équipe remaniée à 70 %. (photo Jean-Laurent Soltner)

Cinq jours après la reprise de l’entraînement, Quentin Diehl et ses coéquipiers disputent samedi après-midi leur premier d’une série de sept matchs amicaux en trois semaines. Pour les supporters des Bleus, ce sera l’occasion de voir évoluer les nouvelles recrues en provenance de la réserve de Bourg-en-Bresse, le meneur Lucas Plasse et l’arrière Constantin Minla’a Voundi, au sein d’un groupe conservé à 80 % par rapport à la saison dernière. Le premier sparring-partner des hommes du tandem Jean-Luc Monschau – Laurent Minnig est le Besançon Avenir Comtois. Une vieille connaissance puisque les deux équipes ont souvent croisé le fer en championnat de France, la dernière fois la saison passée en poule D de Nationale-2.

Sixième de la poule D juste derrière l’ASSM à l’issue du dernier exercice, le BesAC a été versé dans la poule A, direction le Sud. Contrairement à celui de notre équipe, son effectif a été bouleversé à l’intersaison. Exit Yohann Benfatah, Mickaël Bole, Sydney Pehoua, le géant Vincent Pourchot, Andreas Schreiber, Adrien Tribout et David Weber. Les seuls restants sont Jawad Dahbi ainsi que les deux recrues de la saison dernière Gerald Guerrier et Clément Martin. Tout le collectif est à reconstruire pour le coach Nicolas Faure puisque ce ne sont pas moins de cinq nouveaux joueurs qui ont rejoint les rangs doubiens: le meneur Benjamin John (ex-Ouest Lyonnais, N2), l’arrière Olushina Ikuesan (non muté), le swingman serbe Nemanja Stankovic (ex-Gries-Oberhoffen, N1) ainsi que les deux pivots Paul-Miguel Régnier (ex-Lorgues, N3) et le Lituanien Henrikas Vorotnikovas (ex-JSA Bordeaux, N2). Les jeunes du club Madjid Ahamadi, Ruben Ignakpelila, Raphaël Pegeot, Yohann Pineau et Ousmane Touré complètent le groupe.

Hormis Quentin Willig, encore en vacances et qui rejoindra le groupe lundi, tous les joueurs pfastattois ont débuté la préparation et seront alignés pour ce premier test. Ils risquent de souffrir physiquement puisque les Bisontins ont démarré une semaine plus tôt et déjà disputé un match amical, à Lons-le-Saunier (N2) où ils ont été défaits (79-66).

Les effectifs:

ASSM Pfastatt: Plasse, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur : Monschau assisté de Minnig.

Besançon AC: Dahbi, Martin, John, Guerrier, Stankovic, Ikuesan, Régnier, Vorotnikovas, Touré, Pineau, Ahamadi, Ignakpelila, Pegeot. Entraîneur : Faure.

JL-S

Des « Bleus » convaincants

11 septembre 2016    Catégorie(s) : Avant-saison Imprimer. Imprimer.

Pour son dernier match de préparation, l’ASSM s’est imposée samedi soir à Holtzheim sur le score de 66-80.

Lire la suite »