Les Bleus veulent renouer avec la victoire

17 novembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau se déplacent dans les Hauts-de-Seine pour y affronter Gennevilliers, samedi soir (20h), dans le cadre de la dixième journée.

Notre photo: battus au métier par Kaysersberg samedi dernier, Zaïnoul Bah et ses partenaires veulent rebondir en Île-de-France pour conserver leur place de coleaders avant une trêve de deux semaines. (photo Jean-Laurent Soltner)

Malgré leur courage et leur volonté, Quentin Diehl et ses coéquipiers ont dû déposer les armes face à l’ogre kaysersbergeois samedi dernier à la salle polyvalente (60-68), cédant par la même occasion le fauteuil de leader à leur rival victorieux. « Mes joueurs étaient un peu nerveux et fébriles. Ils ont eu du déchet dans l’exécution et manqué d’adresse près du cercle. C’est une équipe jeune qui a les défauts de ses qualités » résume Jean-Luc Monschau. Le technicien pfastattois mobilise ses troupes : « Les garçons se sont battus jusqu’au bout. C’est dommage mais on ne relâche pas notre effort et on ne se décourage pas ». Les Bleus ont l’occasion de renouer avec la victoire puisqu’ils rendent visite à l’avant-dernier de la poule, le Gennevilliers Basket Club, samedi soir pour le compte de la dixième journée.

Une affiche inédite

Dans l’ombre des deux géants du département, Levallois et Nanterre, le GBC a décroché une montée historique en N2 la saison dernière après 6 années passées à l’étage inférieur. Le jeune coach Nenad Papic (32 ans), qui décrit son équipe de « parisienne avec un état d’esprit de province », se fixe pour seul objectif le maintien. Pour l’obtenir, le club a recruté l’ailier Rudy Zulémie (25 ans, 1,91m, ex-Rueil N1) et les deux intérieurs, Quentin Bordin (27 ans, 2,02m, ex-Charenton N3) et Yannis Irid (25 ans, 2,06m, ex-Poissy N3). Battus à domicile par le FCM lors de l’ouverture (85-92) puis à Maubeuge (79-62), l’expérimenté meneur Kévin Vaccarin (34 ans) et ses coéquipiers ont signé leur première victoire face à Holtzheim (78-61). Dans le rouge après deux défaites honorables à Jœuf (84-77) et Kaysersberg (72-65), ils ont remporté le match qu’il ne fallait pas perdre face à Tremblay (74-72). Trois revers successifs, à Sainte-Marie Metz (80-57), face à Tourcoing (70-73) et au WOSB (75-61), les ont ensuite relégués à l’avant-dernière place du classement à égalité de points avec la lanterne rouge Tremblay.

Autant dire que les Altoséquanais veulent mettre à profit la réception de l’ASSM pour se refaire et ne pas se retrouver à deux victoires de la ligne de flottaison. L’objectif est similaire pour les Pfastattois mais à l’opposé du tableau puisque Mario Porter et compagnie défendent leur place de coleaders. L’affiche est inédite, les deux formations s’affrontant pour la première fois de leur histoire en compétition officielle.

JL-S

Gennevilliers Basket Club – ASSM Pfastatt, samedi 18 novembre (20h), Gymnase Joliot Curie. Arbitres: MM. S. Hortet et H. Hafidi.

Les effectifs :

GBC: Vaccarin, Zulémie, Brisson, Bordin, Zora, Monteiro Semedo, Irid, Gabsi, Freire Cabral, Vinson, Garcon, Biganzoli. Entraîneur: Papic assisté d’Alard.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi, Ekembé, Bertrand. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Derby au sommet à la Poly

10 novembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau défendent leur première place face à Kaysersberg, samedi soir (20h) à la salle polyvalente.

Notre photo: Quentin Willig attaque le panier face à Kevin Walter sous les yeux de Sreten Cabarkapa (9) et Laurian Tarris (11). C’était en août dernier pendant la rencontre de préparation disputée à Flaxlanden que les Vignerons avaient aisément remportée. La lutte promet d’être plus acharnée samedi soir, enfin on l’espère! (photo Jean-Laurent Soltner)

La pièce est tombée du bon côté samedi dernier à Maubeuge où Quentin Diehl et ses coéquipiers ont arraché la victoire à l’issue de deux prolongations (94-95). Résultat, les Bleus conservent la tête de la poule avec 7 victoires en 8 matches au compteur et un point d’avance sur des Kaysersbergeois, vainqueurs pour leur part de Sainte-Marie Metz (64-55), qu’ils accueillent samedi soir à la salle polyvalente. « C’est un match à quitte ou double » relève Jean-Luc Monschau. « Soit ils nous rejoignent au classement, soit on leur en met deux d’écart ».

Promue en Nationale-2 en 2008, l’AS Kaysersberg-Ammerschwihr BCA a réussi à pérenniser sa place à ce niveau. La troupe dirigée depuis 15 saisons par Fabien Drago a revu ses ambitions à la hausse depuis 2 ans. Après avoir manqué d’un cheveu la qualification pour les play-offs en 2016, elle les a disputés en mai dernier grâce à une deuxième place obtenue dans la poule C. Las, malgré une victoire initiale à la maison, les Vignerons ont raté la dernière marche en cédant à deux reprises à Aubenas. Le club phare du Centre-Alsace ne s’est pas découragé pour autant et présente à nouveau un effectif capable de gagner l’accession en N1. Ainsi, l’expérimenté pivot sénégalais passé par Souffelweyersheim Abdoulaye N’Diaye (33 ans, 2,08m, ex-Chartres N1), l’ailier Laurian Tarris (24 ans, 1,97m, ex-Toulouges N2) et le meneur Tommy Ghezala (25 ans, 1,85m, ex-BCGO N1) ont rejoint un groupe à l’ossature conservée. Deuxième avec 6 victoires et 2 défaites, l’équipe a effectué un début de parcours conforme au plan de route. Selon le président pfastattois Bertrand Taczanowski, Kaysersberg sera le favori logique du derby : « Nous jouons la meilleure équipe de la poule. Je ne suis pas un pro de l’intox et cela ne m’intéresse pas. Le KABCA est depuis dix ans en N2. Fabien Drago a mis tout ce temps à construire son équipe et mérite à présent d’accéder au niveau supérieur. Il sait que je le lui souhaite. Mais pour cela, et c’est cela la magie du sport et de cette compétition, il faudra d’abord venir notamment l’emporter chez nous. Ce match sera superbe avec deux équipes qui vont se livrer totalement. J’ai hâte !».

Un classique du genre

Si au niveau national Pfastattois et Kaysersbergeois ont pris l’ascenseur N2-N3 en sens inverse à l’issue de la saison 2007-2008, ils ont depuis très régulièrement croisé le fer en coupe du Crédit Mutuel et lors du bref retour de l’ASSM en N2 en 2012-2013. Les deux formations se sont affrontées pour la dernière fois en août dernier à l’occasion du tournoi AB Camps à Flaxlanden où le KABCA l’avait emporté plus largement que ne l’indique le score (84-73). C’est donc un classique du genre qui se disputera dans une salle polyvalente très certainement pleine comme un œuf compte tenu du classement et du niveau de jeu proposé par les deux adversaires. Ceux-ci ont le point commun d’avoir eu à faire face à de nombreuses blessures ou absences depuis le coup d’envoi de la saison. Plusieurs joueurs sont encore incertains ou pas au mieux de leur forme, Amadou Diagne à « KB » ainsi que Zaïnoul Bah, Mario Porter et Ismaïl Soussi à Pfastatt.

JL-S

ASSM Pfastatt – AS Kaysersberg-Ammerschwihr BCA, samedi 11 novembre (20h), salle polyvalente. Arbitres: MM. B. Schmitt et S. Dahane.

Les effectifs:

ASSM: 4. Plasse, 5. Uneau, 6. Bah, 7. Diehl (cap.), 8. Grebongo, 9. Minla’a Voundi, 10. Willig, 11. Taczanowski, 12. Spinali, 13. Minté, 14. Porter, 15. Ekembé, 16. Soussi ou Bertrand. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

KABCA: 4. Schaal, 5. Berquier (cap.), 6. Ghezala, 7. Cransac, 8. Walter, 9. Cabarkapa, 11. Di Battista, 12. Diagne, 13. Gelb, 14. Tarris, 15. N’Diaye. Entraîneur: Drago assisté de Bicart.

Ne pas perdre le nord avant Kaysersberg

3 novembre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau se déplacent dans le Nord pour y affronter l’US Maubeuge, samedi soir (20h), dans le cadre de la huitième journée.

Notre photo: tout le groupe d’entraînement pose pour la photo souvenir à la salle polyvalente. En occupant seule le fauteuil de leader après 7 journées, l’équipe dirigée par Jean-Luc Monschau signe le meilleur classement de l’histoire du club en championnat de France. (photo Yannick Heldt)  

Victorieux de 6 des 7 matchs de championnat qu’ils ont disputés, Quentin Diehl et ses coéquipiers se retrouvent seuls en tête de la poule D de N2. Un classement qui entre dans l’histoire de l’ASSM comme étant le meilleur jamais atteint. Pourtant, le début de parcours des Bleus a été tout sauf un fleuve tranquille avec les blessures successives de Mario Porter, Gherick Uneau, Ismaïl Soussi et Zaïnoul Bah. Avant l’alléchant derby haut-rhinois du 11 novembre face à Kaysersberg, un obstacle de taille se dresse sur la route des leaders : l’US Maubeuge, classée cinquième et invaincue dans sa salle.

Deux équipes aux nombreux points communs

Comme Pfastatt, l’Union Sportive Maubeuge a retrouvé la N2, trois ans après l’avoir quittée, à l’issue de la saison 2015-2016. La similitude ne s’arrête pas là puisque les Nordistes ont tranquillement assuré leur maintien la saison dernière en terminant septièmes de la poule C avec un bilan de 14 victoires et 12 défaites. Comme sur ceux de la Doller, l’intersaison a été plutôt sereine sur les bords de la Sambre où les départs de Martin Moreau, Rémi Dussart et Randy George ont été compensés par les arrivées de Borgia M’Bala (arrière-ailier, 28 ans, 1,93m, ex-La Charité N2), Charles Gurgey (meneur-arrière, 22 ans, 1,90m, ex-Pont-de-Chéruy N2) et du colosse Tidiane Badiane (pivot, 22 ans, 2,07m, ex-Saint-Quentin N3). Enfin, à l’instar de celle de Jean-Luc Monschau, la troupe dirigée par Emmanuel Hinfray affiche l’ambition d’effectuer un meilleur parcours que le précédent. Amadou Gacko et ses coéquipiers ont réussi leurs débuts en s’imposant à Holtzheim (72-79) et face à Gennevilliers (79-62). Battus à Kaysersberg (75-69), ils ont enchaîné par une nette victoire face à Tremblay (90-70) avant de perdre le choc au sommet à Sainte-Marie Metz (69-65). Après s’être adjugé le derby face à Tourcoing (76-70), ils ont réalisé une contre-performance au WOSB (75-59).

La trêve de deux semaines a permis aux Pfastattois de recharger les batteries et de soigner les bobos. Ainsi Mario Porter, qui a effectué sa rentrée et marqué ses premiers points face à Holtzheim, travaille à retrouver le rythme qui était le sien avant sa longue indisponibilité. Le Franco-Américain retrouvera dans le Nord son ancien coéquipier au FCM, le meneur Cuneyt Cayir, également passé par Schiltigheim et Kaysersberg. Malgré leurs nombreux points communs, les deux formations s’affronteront pour la première fois de leur histoire en compétition officielle.

JL-S

US Maubeuge Basket – ASSM Pfastatt, samedi 4 novembre (20h), Complexe sportif Genaudet.

Arbitres: MM. A. Vilain et H. Aït Bouya.

Les effectifs :

USMB: Puzic, Adamczyk, Fezzani, Racine, Cayir, M’Bala, Gacko (cap.), Gurgey, Boulogne, Badiane. Entraîneur: Hinfray assisté de Laïdi.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi, Ekembé, Bertrand. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

ASSM – KABCA: prévente de billets

30 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Affiche Jean-Laurent Soltner

Le derby haut-rhinois entre l’ASSM Pfastatt et le Kaysersberg Ammerschwihr BCA se profile déjà à l’horizon! Un événement qui devrait attirer un nombreux public. En conséquence, une prévente de billets est organisée:

  • lundi 6, mercredi 8 et jeudi 9 novembre de 20 à 22h à la salle polyvalente
  • vendredi 10 novembre de 16 à 19h à la salle polyvalente

Tarifs: 7€ adultes, 3€ enfants de 6 à 18 ans, gratuit pour les moins de 6 ans.

Amis supporters, on se réjouit de vous accueillir!

Menés de 14 points à la mi-temps, les Bleus ont opéré un incroyable retournement de situation pour s’imposer face à Holtzheim (74-59) ce soir à la Poly. Le KABCA battu à Tremblay, ils s’installent seuls en tête de la poule. Historique!

Lire la suite »

Les Bleus veulent garder la tête

20 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les Bleus défendent leur place de coleaders face à la Vogesia Holtzheim, samedi soir (20h) à la salle polyvalente.

5 victoires en 6 matchs, tel est le bilan de Quentin Diehl et ses coéquipiers. Ce début de parcours réussi leur permet d’être coleaders du classement en compagnie des Kaysersbergeois, qui les devancent au panier-average.  Pour conserver, voire améliorer leur place, les Bleus doivent empocher les deux points face à Holtzheim samedi soir à la salle polyvalente. Le dernier succès en date obtenu dans le Val d’Oise samedi dernier face à Cergy-Pontoise (64-79), malgré les absences de Quentin Willig et Mario Porter, a confirmé les bonnes dispositions de la troupe de Jean-Luc Monschau. Le technicien pfastattois coupe court à l’évocation de l’éventuel choc au sommet face au KABCA qui se profile à l’horizon. « C’est encore loin. Le prochain match, c’est contre Holtzheim ».

Néo-promue en Nationale-2 grâce à un parcours quasi sans faute (21 victoires en 22 matches), la Vogesia Holtzheim, dirigée par Eric Zimmer, s’est considérablement renforcée à l’intersaison tout en conservant l’essentiel de son ossature. Ainsi, l’expérimenté meneur Frédéric Minet (35 ans, ex-Souffelweyersheim, N1), le swingman Julien Sauter (24 ans, ex-Kaysersberg, N2), l’ailier fort Emmanuel Blevin (36 ans, ex-Rodez, N3) et le pivot David Acker (25 ans, ex-FCM, N2) sont venus grossir ses rangs. De quoi viser un maintien tranquille pour la première saison à ce niveau dans l’histoire du club. Après 6 journées, la formation bas-rhinoise présente le bilan équilibré de 3 victoires et 3 défaites. En y regardant de plus près, on constate que les derbys alsaciens lui réussissent bien, puisqu’après l’avoir emporté à Mulhouse (60-62), elle a ensuite vaincu l’ogre kaysersbergeois (65-64) puis, samedi dernier, le WOSB (68-56).

Un quintette prolifique

L’ASSM n’a accueilli la Vogesia qu’une seule fois en championnat de France. Le 19 mars 2016, les Bleus s’étaient imposés à la salle polyvalente (79-65) pour prendre place dans l’ascenseur vers la N2. En août dernier, les deux formations se sont affrontées dans le cadre de la préparation. Sans Johan Grebongo et après la blessure de Gherick Uneau, notre équipe avait souffert avant de s’imposer en fin de match (80-72). « On a la confirmation qu’Holtzheim va être une bonne équipe, particulièrement solide au rebond » avait alors annoncé Jean-Luc Monschau. En l’absence probable de Mario Porter, dont la blessure au pied met plus de temps que prévu à guérir, l’ASSM s’appuiera notamment sur son jeune quintette Lucas Plasse-Quentin Diehl-Johan Grebongo-Constantin Minla’a Voundi-Bacasso Minté (23 ans de moyenne d’âge) particulièrement prolifique depuis le début du championnat (67 points en moyenne par match).

JL-S

ASSM Pfastatt – Vogesia Holtzheim, samedi 21 octobre (20h), salle polyvalente.

Arbitres : MM. F. Paulus et B. Schmitt.

Les effectifs:

ASSM Pfastatt: 4. Plasse, 5. Uneau, 6. Bah, 7. Diehl (cap.), 8. Grebongo, 9. Minla’a Voundi, 10. Willig, 11. Taczanowski, 12. Spinali, 13. Minté, 14. Porter, 16. Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Vogesia Holtzheim: 1. Blevin, 3. Acker, 4. Minet (cap.), 5. Leprêtre, 6. Klaric, 9. Krauth, 11. Sauter, 12. Hattemer, 13. Spitz, 15. Touré, 18. Martial. Entraîneur: Zimmer assisté de Nérome.

Une grosse victoire à Cergy-Pontoise

14 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

En déplacement ce soir dans le Val d’Oise, les joueurs de Jean-Luc Monschau ont remporté une probante victoire face à Cergy-Pontoise (64-79).

Notre photo: en deçà de ses performances habituelles face au FCM samedi dernier, Constantin Minla’a Voundi a retrouvé le chemin du panier en Île-de-France. Auteur de 19 points, il a terminé meilleur marqueur de son équipe. (photo archives Jean-Laurent Soltner)

Lire la suite »

Retour en Île-de-France pour les Bleus

13 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau se rendent dans le Val d’Oise, samedi soir (20h), pour y affronter Cergy-Pontoise dans le cadre de la sixième journée.

Notre photo: l’ASSM comptera notamment sur un Bacasso Minté en plein boum depuis le début de la saison pour ramener un bon résultat d’Île-de-France. (photo Jean-Laurent Soltner)

Tous les feux sont au vert pour Quentin Diehl et ses coéquipiers, qui ont survolé le derby de la M2A samedi dernier à la salle polyvalente (87-69), enregistrant ainsi une quatrième victoire en cinq rencontres après celles remportées face à Jœuf Homécourt (78-57), au WOSB (73-75) et contre Recy Saint-Martin (74-68). Résultat, les Bleus occupent la deuxième place du classement, uniquement devancés au panier-average par le leader Kaysersberg. Un bilan optimal puisqu’ils ont dû composer avec les blessures successives de Mario Porter, Gherick Uneau, Ismaïl Soussi et Zaïnoul Bah.

Mario Porter de retour

Le premier nommé a été le dernier à quitter l’infirmerie et notre délégation devrait gagner l’Île-de-France au complet. Même en manque de rythme, le Franco-Américain offrira une rotation précieuse à l’intérieur. L’adversaire que notre équipe s’apprête à affronter, Cergy-Pontoise Basket Ball, est une grosse écurie du championnat. Première de la poule C la saison dernière avec 22 victoires en 26 matches à son actif, la formation francilienne a trébuché sur la dernière marche menant à la N1 en s’inclinant deux fois à domicile en play-offs face à Brissac Aubance. A l’aube du nouvel exercice, la troupe dirigée de Philippe Da Silva était à nouveau citée parmi les prétendants aux deux premières places puisqu’elle s’est attaché les services des meneurs Sébastien Michineau (26 ans, ex-Vitré, N1) et Corentin Desnos (22 ans, ex-Calais, N2) tout en conservant la grande majorité de ses cadres. La claque mémorable prise lors de l’ouverture à Kaysersberg (77-46) a conduit les dirigeants à recruter l’intérieur australien Harrison Goodrick (23 ans, 2,03m, ex-Nova Southeastern, NCAA-2). Si les Cergy-Pontains ont ensuite été intraitables dans leur salle face à Tremblay (80-77) et au WOSB (75-68), ils ont concédé deux nouvelles défaites à Sainte-Marie Metz (79-74) et Tourcoing (78-66). Autant dire qu’une défaite à domicile face à Pfastatt hypothéquerait déjà leurs ambitions.

L’état d’esprit est tout autre dans le clan haut-rhinois, qui prépare sereinement ce déplacement en terre francilienne avec pour objectif de ne pas rentrer bredouille, comme ce fut le cas il y a 15 jours après son unique défaite en championnat à Paris (82-77). Une victoire à Cergy ne serait pas une première pour l’ASSM. En décembre 2007, la troupe de Frédéric Demontoux, alors dans les profondeurs du classement, avait créé la surprise en dominant la formation locale encore dénommée Entente Cergy Osny Pontoise.

JL-S

Cergy-Pontoise BB – ASSM Pfastatt, samedi 14 octobre (20h), complexe sportif des Maradas à Pontoise. Arbitres: Mme J. Boitière et M. B. Sissoko.

Les effectifs :

CPBB: Niakaté (cap.), Goodrick, Wilson, Desnos, Filet, Cosaque, Jovovic, Durand, Michineau, N’Kembé. Entraîneur: Da Silva assisté de Soudkéo.

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

Le derby aux Bleus

8 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les Bleus ont dominé de bout en bout le derby face au FCM ce soir à la Poly (87-69).

Notre photo: le capitaine Quentin Diehl donne le tournis aux Fécémistes Steve Coffey et Jonathan Godin pour aller ajouter deux points dans l’escarcelle de son équipe. (photo Jean-Laurent Soltner)

Lire la suite »

Les Bleus à l’heure du derby

6 octobre 2017    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

Les joueurs de Jean-Luc Monschau disputent le derby de la M2A face au FC Mulhouse, samedi soir (20h) à la salle polyvalente, pour le compte de la cinquième journée.

Après trois victoires de rang face à Jœuf Homécourt (78-57), dans le fief du WOSB (73-75) et face à Recy Saint-Martin (74-68), Quentin Diehl et ses coéquipiers ont mordu la poussière dans la capitale face au PBA (82-77) samedi dernier. Petite consolation, ils conservent leur place dans le grand wagon de tête de la poule en compagnie de Kaysersberg, Maubeuge, Tourcoing, Recy Saint-Martin et Sainte-Marie Metz. « On aurait pu gagner à Paris et être seul en tête » souligne Jean-Luc Monschau. « Mais d’autres entraîneurs peuvent dire la même chose. Quelle que soit notre place à l’issue de la saison, ce point perdu va nous manquer. On a accumulé les difficultés depuis l’ouverture du championnat mais on ne va pas pleurer et se satisfaire du bilan actuel ».

Mario Porter, le grand absent

Inutile de ressasser le passé, l’heure du derby de la M2A sonne pour les Bleus. Au rayon des bonnes nouvelles, Quentin Willig sera de retour et Gherick Uneau, aligné à Paris, a bénéficié d’une semaine d’entraînement supplémentaire pour retrouver le rythme après sa blessure à la cheville. Par contre, le match arrive trop tôt pour Mario Porter, blessé au pied lors de l’ouverture face à Jœuf Homécourt. L’ex-Fécémiste sera le grand absent de la rencontre, lui qui fut un des grands artisans des victoires remportées par Pfastatt lors des derbys de la saison dernière, 68-62 à la salle polyvalente puis 77-87 au Palais des sports. Les deux rivaux présentent un bilan diamétralement opposé : trois victoires et une défaite pour l’ASSM, une victoire et trois défaites pour le FCM. Qu’importe les chiffres, l’affiche devrait attirer les amateurs de basket de l’agglomération. « C’est plus sympathique pour les joueurs de disputer une rencontre à engouement dans une salle pleine » se réjouit le technicien pfastattois avant de revenir à l’essentiel: « On évolue à domicile et on doit saisir l’opportunité de consolider notre position. Pour cela, nous devons faire le match qu’il faut. De mon côté, j’essaye de préparer l’équipe sur le plan technique comme contre n’importe quel autre adversaire ». Si notre association a longtemps vécu dans l’ombre de son voisin au passé illustre, le rapport des forces s’est inversé depuis la saison dernière. Avec une équipe fanion en N2, une réserve constituée de jeunes issus de la formation en Prénationale, des titres en catégories jeunes dont celui de champion de France U15, l’ASSM est devenue le club masculin phare du département. Auteurs d’un meilleur départ et évoluant à domicile, les Bleus débuteront la rencontre avec l’étiquette de favoris.

JL-S

ASSM Pfastatt – FC Mulhouse Basket, samedi 7 octobre (20h), salle polyvalente. Arbitres: MM.  G. Laffaire et T. Guyon.

Les effectifs :

ASSM: Plasse, Uneau, Bah, Diehl (cap.), Grebongo, Minla’a Voundi, Willig, Taczanowski, Spinali, Minté, Porter, Soussi. Entraîneur: Monschau assisté de Minnig.

FCM: Loisel, Young, Casseus, Gitta (cap.), Coffey, Dalmazir, Djadjo, Hergott, Godin, Pothion, Henriques. Entraîneur: Gitta assisté de Schlegel.

Une prévente de billets est organisée à la salle polyvalente aujourd’hui de 14h – 19h (réservée à nos licenciés), de 19h à 20h30 et demain de 10h à 12h (tous publics).