Il y a, quelquefois, des coïncidences pour le moins curieuses. Ainsi, cette montée en N2 que l’ASSM espérait depuis son arrivée en championnat de France elle va se produire l’année du… 60e anniversaire ! Quel beau cadeau pour ces dirigeants méritants – Bernard, Charles, Paulo, Oscar, Jean-Paul Wirth – et tous ceux qui durant des décennies ont travaillé dans l’ombre. De surcroît, cette accession a pu se fêter à la poly lors du choc contre LONS LE SAUNIER, le rival n°1 des “bleus”. 650 spectateurs dans une poly plein à craquer eurent, ce soir, le bonheur de voir une ASSM jouer sur un nuage. Le score de ce match opposant le leader à son dauphin ? 93 à 47. Inimaginable, inoubliable. L’ascenceur, bloqué durant sept saison, fonctionnait à nouveau à PFASTATT.

UN INOUBLIABLE CHOC AU SOMMET